Toul, Villey Saint Etienne, Liverdun

 

L'an dernier à la même époque nous avions suivi le cours de la Meuse de sa source à son embouchure. Six semaines d'une balade bien agréable, riche de paysages variés et d'un patrimoine que nous avions su apprécier dans les trois pays traversés, la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Nombre de nos amis nous conseillaient de découvrir la Moselle, surtout la Moselle allemande mais fidèles à nos habitudes nous souhaitions prendre le cours de la rivière au plus près de sa source. On a un peu triché en ne commençant notre voyage qu'à Toul car nous connaissions déjà une partie de l'amont, Richardménil, Charmes, Thaon les Vosges..

 

Le samedi 25 Août nous voici donc arrivés devant les remparts de Toul. Un petit clin d'oeil au frère de mon mari qui a fait son service militaire ici. On peut aisément se garer à Toul. On laisse le camping car sur le parking de l'Arsenal et on part à pied vers la vieille ville.

 

 

plan de Toul

 

La ville habitée bien avant l'antiquité était déjà traversée par la Via Agrippa au temps des romains. La vallée de la Moselle, les axes routiers et la proximité de Trêves mettaient la ville en contact avec le monde méditerranéen : marchands, fonctionnaires, artistes, soldats, missionnaires pouvaient faire étape à Toul. Au IVème Siècle, un siège épiscopal s’installa dans la ville.
A la fin du IVème siècle, la ville s’entoura d’une solide enceinte fortifiée. Le tracé de cette muraille est bien connu et peut être aujourd’hui entièrement reconstitué. De nombreux éléments de cet édifice (tours, murs, courtines) sont encore visibles à notre époque.

Près de la porte de Metz on est accueillis par du  street art, cette fois on est sûrs que nous sommes en vacances avec ce premier tableau.

toul 1

 

toul 13

toul12

L'hôtel de ville est l'ancien Palais Episcopal  des années 1740, détruit en 1939 il a été reconstruit dans le style d'origine.

toul 4

Tout à côté se dresse la cathédrale Saint Etienne, elle serait le neuvième édifice religieux bâti à cet endroit. Sa construction débute en 1221 pour s'achever en...1496. Sa façade de style gothique flamboyant est richement ornée.

toul 5

 

Chapelle Jean Forget, coupole et caissons.

toul 6

Vitrail du couronnement de la Vierge (détail)

toul 7

La cathédrale recèle de nombreux autres points d'intérêts et mérite d'être visitée en détail.

Plus de 120 pierres tombales jonchent le sol abritant des éclésiastiques mais aussi des personnages ayant participé à la construction de la cathédrale.

toul 11

Le cloître de 54 m sur 42 m est l'un des plus grands cloîtres gothiques de France.

 

toul 8   toul 9

 La vieille ville en elle-même peut susciter de l'intérêt ce qui fut notre cas malgré tout un ravalement général et un peu de couleurs pastel sur les façades seraient un plus pour attirer l'oeil et donner envie de flâner d'avantage.

toul 19

toul 14  toul 15

toul 17  toul 18

toul20  toul 21

Toutes les époques se lisent sur les différents bâtiments. Au sortir des petites rues nous voici à un carrefour doté d'une élégante fontaine, la fontaine Curel de marbre blanc et granit rose.

toul 24

Un peu plus loin se trouvent des édifices Art Nouveau. Cet immeuble : "Café de la Comédie" abritait le premier théatre de Toul, détruit en 1902 par un incendie il fut reconstruit dans le style de l'école de Nancy, jusqu'en 1918 ce café recevait la société huppée de la ville.

 

toul 22  toul 23

En poursuivant notre chemin nous arrivons devant une église, église Saint Gengoult, elle est encastrée dans les maisons qui l'entourent, de l'extérieur il n'est pas aisé de se faire une idée de son volume.

 

toul 30

 

Elle n'est ouverte qu'en juillet et août. La surprise est à l'intérieur et c'est sans doute la plus belle image que je garderai de la cité. C'est surtout son cloître qui est magnifique.

IMG_20180827_115404

 

toul 26

toul 25

 

toul 27

toul 28

Il est midi et les portes ferment, traversant quelques rues nous regagnons le camping car pour déjeuner.

Place des 3 évêchés qui a connu sa forme actuelle en 1950, en son centre un grand rond point dont le décor change chaque année.

toul 33

toul 32

 

Passage devant le Pavillon Bleu, il s'agit d'une échoppe datant de la fin du XIX ème siècle, sa dénomination vient du fait que des panneaux de céramique Toul-Bellevue à dominante bleue sont apposés sur la façade.

toul 31

Cet après midi on décide de faire les extérieurs en longeant les remparts mais cette fois ci en vélo.

toul 35

Avant d'arriver au port de France on emprunte une passerelle très bien fleurie, Toul est labélisé 3 fleurs.

toul 38

Port de France. Tout près de là se trouve l'aire payante de camping car, un peu trop au touche touche à mon goût d'autant qu'il y a X possibilités de stationner sur de grands parkings alentour.

toul 39

 

Les possibilités de promenades à pied ou en vélo autour de la ville sont infinies, Toul possède aussi beaucoup d'espaces verts, jardins, places, squares.

toul 42

Les fortifications

Après l'échec de la guerre de 1870 il est décidé de renforcer la frontière Est en entourant les principales places fortes d'une ceinture de forts. C'est la cas à Toul l'enceinte perdant son rôle offensif pour devenir une place défensive.

la porte Moselle

Cette entrée est reconstruite en 1882-1883 dans le style médiéval. Après la perte des fonctions défensives des remparts du XIX ème siècle les crénaux et machicoulis n'ont désormais qu'un rôle décoratif.

toul 46

 Jardin de Ham

Pour le 30 ème anniversaire du jumelage entre Toul et Hamm-Mitte (Allemagne), l'éléphant, symbole de Hamm, a été offert à la ville de Toul. Le pachyderme décoré par des lycéennes présente sur ses flancs les blasons des deux cités ainsi que le vignoble toulois et l'éléphant de verre et d'acier de Maximilian Park de Hamm.

 

toul 37

Un peu plus loin on franchi deux ponts l'un sur un grand canal et l'autre sur la Moselle avant d'arriver à Dammarie les Toul.

La tour de contrôle du canal est habillée d'un mur peint.

toul 36

Nous faisons demi-tour et empruntons la promenade entre le boulevard Aristide Briand et les remparts. Une douve en eau protège encore la ville.

D'ici on a une très belle vue sur la cathédrale qui semble emmerger de nulle part.

toul 45

toul 43

Un héron fièrement campé sur ses pattes semble défendre la muraille.

 toul 40

   Poursuivant notre balade  nous arrivons à la Sortie des Eaux.

toul 47

Voilà nous avons fait le tour de la ville. Ma page ne donne qu'un aperçu de ce que Toul a  offrir, bien sûr nous aurions aimé la visiter sous le soleil qui lui aurait peut être donné plus de couleur ?

Ce soir nous dormons à Villey Saint Etienne au pied de la Moselle.

bivouac enc

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 Villey Saint Etienne est une petite commune de 1100 habitants. Nous y étions passés au printemps sans nous y arrêter mais j'avais été surprise par sa position en surplomb de la Moselle et par la propreté de sa rue principale où les façades savent s'égayer de quelques touches de couleurs. Aussi j'avais noté d'y revenir pour mieux découvrir le village.

Ce matin le ciel est tout bleu, quel contraste avec hier. On a passé une bonne nuit avec le seul "teuf teuf teuf" des péniches qui passent à notre porte, on s'y habitue vite et puis ce sera notre lot tout au long de la Moselle, une fois le bruit identifié plus de problème.

Le village est perché haut au dessus de l'eau, on apprendra tout au long de notre parcours que la Moselle a eu des crues terribles et la dernière très  grosse crue n'est pas si lointaine car elle date de 1993.

 

villey 5

On transpire à gravir cette rude montée.

Cette bâtisse est dénommée "la grosse maison"

villey 2

Si le village fut donné à l’Eglise de TOUL vers 610, ce n’est qu’après la mise en place de l’organisation de l’Evêché de TOUL, vers 1362, que Villey Saint Etienne devint une prévôté dirigée par un chanoine. Mais à cette époque, on ne parle ni de château, ni de maison forte.

C’est dans la seconde moitié du XVème siècle que le bâtiment actuel fut édifié en surplomb de la Moselle, offrant ainsi une vue imprenable sur toute la vallée.

Le constructeur de cette maison forte ainsi que l’utilisation de celle-ci restent inconnus jusqu’au XVIème siècle.

Le premier propriétaire connu est Louis 1er de la MOTHE, Conseiller d’Etat, Maître des requêtes du Duc Charles III depuis 1560, Seigneur de Froidos, Marchéville, Lanfroicourt, celui-ci ne demeurait pas dans la Grosse Maison, mais à Lanfroicourt... (source du Cercle Généaloiguqe du Toulois)

De nos jours elle abrite la mairie, ses quatre fenêtres à meneaux sont de bons postes d'observation sur la vallée.

L'église Saint Martin est fermée,  la place qui la jouxte est plantée de très vieux tilleuls.

 

villey 9

On marche dans la rue principale bordée de maisons lorraines typiques pimpantes, c'est un contraste avec Toul.

 

villey 6

villey 8

villey 11

pour blog les portes cochères de villey saint etienne

 

Le lavoir communal a été restauré, à proximité on a aussi gardé une pompe (jusqu'en 1968 je n'ai connu que cela pour apporter l'eau à l'évier) et un abreuvoir, tout deux bien mis en valeur.

villey 13  villey 14

De magnifiques pêches de vignes s'offrent à notre tentation mais elles sont sur un domaine privé, dommage.

villey 15

J'aime ces panneaux naïfs qui jalonnent les villages. Explicite. Pourvu que le message soit entendu.

villey 16

Les intervalles entre les maisons nous offrent des échappées belles sur la vallée de la Moselle.

villey 10

 

Comme j'aimerai être la propriétaire de cette maison qui domine cet environnement.

villey 12

Empruntons ce petit chemin qui descend au niveau de la rivière.

villey 20

 Assis sur un banc au frais à mi pente, nous croisons un couple d'anciens mariniers avec qui nous devisons un moment avant de revenir vers le camping car.

villey 19

 La piste cyclable longe la rivière nous invitant à sortir les vélos pour poursuivre notre découverte, de nombreux panneaux didactiques expliquent l'histoire locale. Mais pour l'instant il est l'heure de passer à table.

villey 17

villey 18

Cet après-midi on va pédaler vers l'écluse de Aigneray. On y était déjà venus au printemps mais depuis Liverdun. La piste cyclable n'était pas encore terminée, cette fois elle est opérationnelle.

On roule jusqu'au bassin du Terrouin.

villey 26

Il semble y avoir beaucoup de monde par ici. On s'approche. Le Pavillon Bleu est un complexe de loisirs ouvert 7/7 jours. Dancing, resto, bier Garten tout est mis à la disposition des clients pour un maximun de détente. Et en ce dimanche, ça guinche !

 

villey 22

villey 23

A pied, à cheval, en vélo, en camping car, c'est où on veut quand on veut.

villey 21

Nous étanchons notre soif en buvant une bière tout en profitant de l'ambiance bon enfant de l'endroit avant de reprendre notre route vers l'écluse.

villey 29

Le temps change. On rentre tranquillement vers le camping car.

villey 27

villey 28

Un moment de détente à regarder passer les utilisateurs de la piste cyclable puis nouvelle nuit très calme troublée seulement par l'arrivée tardive d'un discret fourgon.

 

°°°°°°°°°°°°°°°°

Quand j'ouvre mon store le ciel est déjà bien bleu, une légère brume se dessine sur la rivière. C'est bien de se lever de bonne heure, la matinée nous appartient et nous sommes vite arrivés à Liverdun, capitale de l'autre madeleine. Nous y étions passés au printemps pour faire les services mais nous n'avions pas visité. On est prêts à réparer cette lacune. Le camping car garé sous les grands arbres près du boulodrome on commence l'ascencion vers la ville haute.

Liverdun vue générale

 

liv 5

 Située dans une belle boucle de la Moselle, Liverdun est un livre d'histoire. Celtes, romains , y ont laissé des traces avant que d'autres ne les effacent et n'en créent de nouvelles, Liverdun n'échappe pas à l'histoire tumultueuse de la région. En savoir plus : http://www.liverdun.com/histoire.html

 

la boucle de la Moselle vue d'avion

image tirée du dépliant publicitaire  http://www.boucledelamoselle.fr/fr/la-boucle/nos-circuits-velo/F995003241_la-boucle-de-la-moselle-toul.html

LA BOUCLE DE LA MOSELLE

Du parking la montée est raide. Adossées au flanc de la colline de belles maisons bourgeoises tournent leurs fenêtres vers la rivière. Jardins et entourages sont à l'avenant de cette oppulence passée.

liv 4

Une rue à angle gauche et il faut encore se hisser pour parvenir à la hauteur du château.

Le château Corbin

Il est d'abord construit en 1837 sur deux anciennes tours de la forteresse médiévale. Suite à un incendie qui le détruit complètement, le propriétaire Eugène Corbin le fait reconstruire entièrement en 1904. Depuis 1996 la château appartient à la commune.

liv 3

liv 2

liv 10

Du parc ouvert à tous, la vue plonge sur la vallée de  la Moselle.

liv 1

Au hasard des rues.

liv 7

liv 6

liv 15

liv 16

Le lavoir

liv 9

Sur la pancarte on peut lire : offert aux habitants de la ville en 1901 par Monsieur Nicolas Noël maire et chevalier de la Légion d'Honneur. Sur la plaquette touristique il est précisé : pour éviter aux femmes de descendre jusqu'à la Moselle. Un geste humanitaire certainement très apprécié car le dénivelé entre ville haute et ville basse est très important.

 

liv 8

 Plus haut on débouche sur la place de Fontaine, de nombreuses façades ont conservé leurs arcades et sont classées aux Monuments Historiques.

liv 11

liv 13

liv 21

liv 12

L'église Saint Pierre est toute proche, de style gothique elle fut plusieurs fois restaurée, elle abrite le tombeau de Saint Euchaire et quelques beaux vitraux de facture contemporaine.

Celui-ci porte le nom de "miracle de Notre Dame du Bel Amour" sur le vitrail même on peut lire : En 1657 ND du Bel Amour ressuscite un enfant mort né de Custines afin qu'il reçoive le baptême.

liv 20

Vitrail de l'occulus, il date des années 50 et vient des ateliers Benoît frères de Nancy.

liv 19

liv 17  liv 18

Sur la place d'armes face à l'église l'hôtel de Camilly abrite l'office de tourisme.

liv 23

liv 24

 De nombreuses statuettes se trouvent dans la ville haute, elles avaient pour fonction de protéger leurs habitants mais  elles servaient aussi d'outils de localisation.

liv 27  liv 29

liv 22  liv 25

Nous nous dirigeons vers la porte haute.

Côté intra muros

liv26

Côté extérieur de la ville.

liv 30

liv 31

liv 32

D'ici on a une belle vue sur la Moselle.

liv 33

En revenant sur nos pas la présence de portes jumelles retient notre attention. Elles sont en pierre de taille du XVII ème siècle et sont caractéristiques de l'architecture Renaissance.

liv 45

La côte au Laye

Pour rejoindre la ville basse on emprunte une succession d'escaliers, c'était autrefois une rue très pentue. Elle garde son nom malgré  les aménagements effectués en 1910 et 2005 et qui en facilitent le parcours .

liv 36

liv 42

liv 37

Le temps a filé. Il est largement l'heure de se mettre à table, nous profitons d'une table de pique-nique toute proche. Nous sommes seuls !

liv40

Il fait très chaud, après le repas un moment de repos à l'ombre dans nos transats est le bienvenu. Plus tard nous rejoignons l'aire de camping car en bordure  de Moselle. Elle jouxte le camping est gratuite et peut accueillir même les grands camping cars car elle n'est pas matérialisée.

liv 41

Ainsi s'achève la première partie de notre voyage le long de la Moselle. A suivre Pont à Mousson, Thionville, Sierck les bains, Rodemack et le château de Malbrouck.

*****