Champabreiz au gré du vent

01 déc. 19

Stockholm (6) Suède

Lundi 3 juin

Depuis la gare de Rosersberg le train appelé Commuter Rail  nous mène en  une bonne demie heure au  coeur de la capitale suédoise. Nous devons descendre à T-Centralen mais emportés par la foule nous descendons une station trop tôt à Odenplan. Erreur magistrale. Ne pas suivre comme des moutons et bien suivre son itinéraire, cela nous servira de leçon. Bref depuis cette station  il va nous falloir 1 h et demie de patience, de questionnement aux passants pour trouver la gare centrale. Certains nous envoient au Nord, d'autres au Sud, d'autres là, dans un parc... En fait je crois qu'ils ne savent pas où c'est et qu'ils n'osent pas nous l'avouer. Nous sommes plusieurs fois tentés de renoncer. L'intelligence aurait voulu que nous retournions sur nos pas, que nous reprenions le train et que nous descendions à T-Centralen mais on s'est entêtés . Cela nous a permis de comprendre que Stockholm est la capitale, que c'est une grande ville d'un million et demi d'habitants,en croissance constante,  grouillante,et qu'on y circule pas comme dans les petites villes que nous avons déjà traversées. Le métro s'appelle ici Tunnelbanna symbolisé par un T.

Stockholm est née à l'embouchure du lac Mälaren sur un archipel composé de 14 îles que la ville a progressivement colonisées. De pont en pont, de quai en quai, la capitale révèle , son histoire, son architecture élégante, colorée et ses multiples oasis de nature. Stockholm a été élue en 2010 première capitale verte européenne. Il est vrai qu'ici les transports en commun sont très largement privilégiés, qu'on n'y entend pas de coups  de klaxons intempestifs, ni des sirènes hurlantes. C'est étonnant...

Tout en cherchant la direction de la gare centrale je photographie au hasard ce qui passe sous mes yeux, je trouverai les noms de ces endroits ultérieurement.

 

Eglise Adolf Frederic

IMG_20190603_110430

 

Devant la maison des concerts (Konserthus) on admire la  fontaine d'Orphée composée d'élégants personnages. C'est situé sur Hörtoget une grande artère moderne et très animée. Sur la place se trouve un marché permanent.

 

IMG_20190603_111411

 

 

IMG_20190603_111420

 

IMG_20190603_111506

IMG_20190603_111525

 

Puisque la rue descend on descend avec elle, normalement en bas on devrait trouver l'eau. Deux rues plus tard on passe devant l'immense bâtiment de la Poste centrale. La gare se situe juste en face.

IMG_20190603_114536 (2)

IMG_20190603_114937 (2)

Du coin de la rue la vue s'ouvre sur l'imposant clocher de l'église Sainte Claire.

IMG_20190603_114924

J'ai un guide de voyages, le Petit Futé où est imprimé un plan rikiki. L'office de tourisme se situe dans la gare centrale. Une fois celle-ci repérée on s'aperçoit que c'est un tout petit kiosque situé au centre du hall et qu'il y a là une queue conséquente. Deux personnes seulement se démènent pour apporter les réponses à une foule cosmopolite. Certains clients semblent vouloir acheter la terre entière tant leur station au guichet est longue. Enfin c'est notre tour. Pour nous ce sera un plan de métro, deux pass pour 72 heures pour tous les transports terrestres et deux billets bateaux pour 24 heures. On a cassé la tirelire mais ce n'est pas tous les jours que l'on vient à Stockholm, on m'annonce la somme à payer : 1320 ; un petit temps d'affolement ;  du calme ce sont des couronnes suédoises ou sek, pas des euros, en euros cela fait environ 130 euros. Nous voilà parés. Il y a beaucoup de travaux dans le centre ville autour des voies ferrées et des quais, il nous faut encore emprunter des tunnels, des déviations, avant d'arriver enfin en vue de Gamla Stan, le quartier historique de Stockholm, là où se trouve le palais royal. Midi sonne quand on y arrive. On a perdu beaucoup de temps ce matin.

Le ciel qui était gris ce matin a viré au bleu et puis tout à coup il devient noir. On a beau commencer à connaître les caprices de la météo suédoise, cette fois-ci on tend le dos.

IMG_20190603_134331

 

Sauve qui peut

IMG_20190603_123037 (2)

Vue générale sur Gamla Stan

 

IMG_20190603_123323 (2)

 

The house of Nobility

IMG_20190603_124014

Enfin, on aborde Gamla Stan qui se traduit littéralement par "vieille ville". On y trouve le château royal, la cathédrale, le musée Nobel, le siège du parlement, c'est la zone fondatrice de la ville, elle occupe une surface très restreinte au coeur de la cité mais c'est un endroit très vivant.

 

IMG_20190603_135625 (2)

 

IMG_20190603_140520 (2)

 

Partons déambuler dans ces ruelles aux hautes maisons colorées.

Cliquez sur lien

 

Gamla Stan - Stockholm

30 new photos 


Il est temps de trouver un endroit où se restaurer mais nous ne savons toujours pas ce que mangent les suédois donc ce sera pub, fish and chips et bière locale, Abro. Aucune difficulté pour parler la serveuse est...bretonne. Le fish and chips est délicieux et la bière bien fraîche mais attention toutefois au prix de cette bière qui s'avère être très élevé, à elle seule elle représente la moitié de l'addition.

IMG_20190603_125652

 

Rassasiés on reprend notre découverte du quartier. Les églises  sont payantes tout comme la cathédrale. On ne veut pas payer pour visiter une église encore consacrée. On arrive sur la place Stortorget, elle est noire de touristes rassemblés autour de leurs guides. Les hautes façades qui la bordent sont éclatantes de couleurs, les terrasses accueillantes, les boutiques proposent des souvenirs "locaux", une fontaine occupe le centre et le musée du prix Nobel complète le tableau. Il y a à voir et à faire ici .

 

IMG_20190605_114433

IMG_20190603_110739 (2) - Copie

IMG_20190603_141929 - Copie        IMG_20190603_141254

IMG_20190603_142242 (2)        IMG_20190603_144230 - Copie (3)

 

Palais royal

IMG_20190603_142541 - Copie (3)

  

Statue équestre de Jean Baptiste Bernadotte

un français roi de Suède

IMG_20190603_144209 (2)

 

Jean-Baptiste Bernadotte, né le 26 janvier 1763 à Pau mort le 8 mars 1844 à Stockholm, passa en l’espace de trente-huit ans d’un rang de soldat du roi de France aux titres de roi de Suède et de Norvège sous les noms de Charles XIV Jean (en suédois Karl XIV Johan) et de Charles III Jean (en norvégien, Karl III Johan) après avoir été général sous la Convention, ambassadeur puis ministre durant le Directoire, maréchal d'Empire et prince de l'Empire.

En 1810, alors qu'il se trouve à Paris en semi-disgrâce, le parti pro-français suédois lui propose d'être candidat lors de l'élection du nouveau prince héritier, dans l'espoir de récouvrer, avec l'appui de Napoléon, la Finlande que la Russie a annexée en 1809. Grâce à Jean Antoine Fournier un Grenoblois ayant vécu 18 ans en Suède, qui y retourne se faisant passer pour l'« envoyé » de Napoléon, et y mène une propagande active et habile, Bernadotte est élu à la surprise générale. L'élection se tient le 21 août 1810 devant les quatre ordres suédois, réunis lors des états généraux à Orebro, ville du centre de la Suède, afin d'éviter des troubles possibles à Stockholm. (source Wikipédia)

Il part avec l'assentiment de Napoléon qui accepte ce choix lors d'une entrevue commune avec des émissaires suédois. Napoléon espère ainsi obtenir un allié solide au nord de l'Europe. Bernadotte débarque à Helsingborg le 20 octobre 1810, et le 31 suivant, il est présenté aux états généraux ; le 5 novembre 1810, adopté par le roi Charles XIII il prend le nom de Charles Jean. Il consent d'abord à seconder la politique de l'Empereur, participe au blocus continental et déclare la guerre à l'Angleterre mais sans entreprendre aucune action concrète. En fait, dès 1811, la sénilité frappant son père adoptif, il dirige les affaires du royaume de Suède. Il ne devient cependant roi de Suède officiellement qu'en 1818, au décès de Charles XIII.

Il est temps de quitter l'attachant quartier de Gamla Stan pour aller voir d'autres quartiers. On gagne le quai tout proche et comme on a notre pass on embarque et le départ se fait presque immédiatement. On ne peut pas rater la  figure maritime emblématique de Stockholm : le trois mâts Af Chapman amaré aux quais de l'îlot Skeppsholmen.

 

essai 3 mats

Nombreux sont les bateaux au mouillage dans ce secteur.

bateaux

On passe rapidement de ce coin calme à un endroit beaucoup plus chic qui concentre les plus beaux hôtels sur Strandvägen.

IMG_20190603_145446

IMG_20190603_145514

IMG_20190603_145819

 

Le trajet suivant nous mène vers l'île de Djurgarden, une grande île toute en verdure. C'est ici que l'on trouve la plupart des musées, celui du Vasa, du groupe Abba, de Skansen, le Nordic museum et aussi le grand parc d'attraction Tivoli.

Le "sarcophage" du Vasa est nettement identifiable.

227_0714

Les attractions du parc Tivoli sont construites au ras de l'eau.

IMG_20190603_151242

 

On s'écarte à nouveau de l'agitation pour aborder un quartier plus calme et plus populaire.

IMG_20190603_151544

En approchant de lîle de Södermalm on a une très belle vue sur un ancien moulin transformé en hôtel.

hotel

C'est aussi le secteur d'apontage des bateaux de la société Viking line.

IMG_20190603_151704

On passe devant le musée de la photographie avant de terminer notre tour.

IMG_20190603_153217

 

Parfait ce tour de bateau. Il me permet de mieux situer les endroits que je veux voir. Descendus du bateau on prend un bus qui nous mène sur l'île de Djurgarden où plusieurs choses m'intéressent.

Il y a beaucoup de  musées ici : celui du Vasa, celui de Abba, le musée Nordic, le musée Viking, le parc d'attraction Tivoli, Skansen qui regroupe des maisons venues de tout le pays etc. Nous flânons longtemps ici, au gré du vent...Bretons ou Normands, est on si différents ?

 

227_0761 (2)

Petite balade dans Djurgarden 

cliquez sur la flèche pour voir le diaporama

 Ici, près d'un cimetière nous trouvons un monument qui égrène une longue litanie de noms. C'est le monument dédié aux victimes du naufrage de l'Estonia...

227_0766 (2)

Tout s'est passé très vite, cette nuit du 27 septembre 1994: en moins de 30 minutes, le ferry Estonia qui reliait Tallinn à Stockholm avec 989 personnes à bord a sombré dans une mer Baltique démontée, faisant 852 morts. 

Les secours parviennent à sauver de la noyade et de l'hypothermie 138 personnes qui seront dirigées vers des hôpitaux finlandais et suédois. L'une d'entre elles succombera cependant peu après.

Au total, 94 corps de victimes, essentiellement suédoises et estoniennes, ont pu être repêchés, mais 757 n'ont jamais été retrouvés, emportés par la mer ou toujours prisonniers de la coque du navire que les autorités scandinaves ont refusé de renflouer, sanctuarisant la zone du naufrage. (source Le Point).

 

227_0784

Sur cette note de tristesse Il est l'heure de regagner T-Centralen pour rentrer à Rosersberg. C'est l'heure d'affluence. On prend un tram, puis on change pour un bus et on descend devant T-Centralen très animé. Trouvons maintenant notre destination. Cette gare se présente sous forme d'élipse, on décode plus ou moins notre destination, on descend au 1 er sous-sol, rien qui nous dise quelque chose, on remonte, je demande au guichet. Si, il faut descendre. Au 1er sous sol on redemande, il faut s'avancer au milieu du quai pour trouver un escalator qui descend encore et ainsi de suite jusqu'au... 6 ème sous sol. Aller- Retour, descendre, remonter cela nous prend 3/4 d'heure. On apprend. On ne va quand même pas téléphoner à Luca pour qu'il vienne nous chercher en plein Stockholm. Que nenni. Enfin arrivés sur le quai du Communoter Trail il nous faut encore trouver dans quel sens il va. Marstra, ça me résonne encore dans les oreilles. Un train ! On monte. 1er  arrêt. Ouf ça va on est dans le bon sens. Maintenant ne pas louper l'arrêt à Rosersberg. J'imprime le paysage dans ma mémoire pour demain. Le ciel se couvre à l'approche de Rosersberg. Ah non, on ne va pas en plus se prendre une averse sur le chemin du retour ? Il est 19 h. Nos vélos nous attendent, aller encore une grimpette, encore un peu de courage avant de retrouver le parking, le camping car, la Strada et Luca avec qui nous debriefons sur cette journée autour d'un bon verre de vin. La journée fut rude, vite au lit demain sera un autre jour et on s'endort en se disant que nous ne comettrons pas les mêms erreurs qu'aujourd'hui.

 

Mardi 4 juin

Il a un peu plu cette nuit. On ne se précipite pas pour partir à la gare et ... on rate notre train, 1/2 h d'attente pour avoir le prochain. On descend à Gamla Stan et on file sur le quai pour prendre le bus rouge, c'est compris dans nos forfaits. Bus à impériale mais pas décapoté et  pourtant il fait beau. Avec lui c'est deux heures de balade dans la ville et hors la ville. l'audio guide ne fonctionne pas bien je finis par m'en passer. De ce tour de bus je garde un souvenir mitigé, mon mari lui a aimé. Il faut savoir que l'on peut descendre où l'on veut et remonter à bord d'un bus suivant quand on veut mais nous on fait le tour complet.

 Puis on traîne dans la ville sans but précis, profitant de l'atmosphère ambiante, tout le monde à l'air heureux. Il fait très beau. 26 ° en ce début d'après midi.

227_0796 (2)

 Cliquez sur le lien

Stockholm

25 nouvelles photos


 

 Au programme de l'après-midi le musée du Vasa, mon mari veut y aller à pied pourtant c'est loin. Bon on ne regrettera pas de flâner sur les quais, on va prendre une leçon d'art de vivre à la suédoise sur les bateaux.

227_0800

227_0801

227_0802

  

227_0803

227_0805

227_0809

 

Nous voici arrivés à bon port si j'ose dire car ce n'est vraiment pas ce qui est arrivé à ce grand bateau qu'était le Vasa. Vous connaissez son histoire ?

IMG_20190604_162911

 

Le Vasa est un navire de guerre construit pour le roi Gustave II Adolphe de Suède, de la dynastie Vasa, entre 1626 et 1628. Le navire sombra après une navigation d'à peine un mille marin lors de son voyage inaugural, le 10 août 1628. Le Vasa tomba dans l'oubli après la récupération de ses canons, au cours du XVII ème siècle. L'épave fut localisée à la fin des années 50 dans la vase d'un chenal situé à la sortie du port de Stockholm. La coque, entière et largement intacte, fut renflouée le 24 avril 1961 et entreposée dans un bâtiment provisoire nommé Wasavarvet (« chantier naval du Vasa ») jusqu'en 1987 puis dans un nouveau bâtiment appelé musée Vasa à Stockholm. Le vaisseau est l'une des attractions les plus populaires de Suède et le deuxième musée du pays par sa fréquentation avec plus d'1,1 million de visiteurs en 2008, et plus de 25 millions de visiteurs depuis son renflouement.

Les raisons du naufrage sont à chercher dans une combinaison de facteurs, mettant en cause la structure même du bâtiment, trop lourd dans les hauts et pas assez lesté. Malgré son manque de stabilité dans le port, il fut autorisé à hisser les voiles, avant de chavirer puis de sombrer quelques minutes plus tard, dès qu'il rencontra un vent plus fort qu'une simple brise. Le roi Gustave Adolphe, à l'étranger lors de l'inauguration, était impatient de voir son vaisseau rejoindre la flotte de la Baltique en pleine guerre de Trente Ans. De plus, ses subordonnés avaient manqué du courage nécessaire pour aborder avec lui en toute franchise la question de la structure du navire ou envisager un report du voyage inaugural. Aucune sanction ne fut prise contre quiconque, après l'enquête menée par son Conseil privé pour déterminer les responsabilités.

Lors du renflouage de 1961, les spécialistes de l'archéologie maritime mirent au jour des milliers d'objets  ainsi que les restes d'au moins 25 personnes. On trouva des vêtements, des armes, des canons, des outils, des pièces de monnaie, des couverts, de la nourriture, des boissons et six des dix voiles du navire. Les objets et le navire lui-même ont apporté aux historiens une somme de connaissances sur les techniques de la guerre et de la construction navales, ainsi que sur la vie quotidienne en Suède en cette première moitié du XVII ème siècle.

Le navire était destiné à servir les aspirations expansionnistes de la Suède et de son roi Gustave Adolphe, et aucune dépense n'avait été épargnée pour son équipement et sa décoration. C'était l'un des plus gros navires, l'un des plus lourdement armés de son temps, chargé de centaines de sculptures, toutes peintes de couleurs vives...(source Wikipédia).

Le musée se présente comme un grand sarcophage, le Vasa repose au fond d'une fosse, il gît  dans la pénombre pour ne pas l'abîmer, en grimpant dans les étages on peut en distinguer tous les détails, des salles accueillent les objets trouvés dans et autour du bateau. Globalement c'est bien fait, on va y passer presque trois heures. 

Voici une sélection de photos mais le mieux c'est tout de même de le voir par soi même.

 Cliquez sur la flèche  pour voir le diaporama

Avant de rentrer à Rosersberg je veux voir certaines stations de métro, celles-ci ont la particularité d'être très bien décorées. Quelques stations dans un sens, quelques stations dans l'autre en essayant de ne pas nous perdre et de ne pas rater notre train de retour.

IMG_20190605_095046

métro stockholm

 

IMG_20190605_113022

Notre retour s'effectue sans encombres et comme hier nous retrouvons Luca qui nous attend à Rosersberg.

IMG_20190604_203351

 

Mercredi 5 juin

Pour profiter au maximum de cette dernière journée à Stockholm nous nous levons tôt et nous partons tôt par le désormais connu chemin qui mène à la gare de Rosersberg. Le beau temps s'est installé. On ne saurait quitter la capitale sans aller assister à la relève de la garde au palais royal mais avant nous allons visiter l'église Adolf Frederic, celle qui est la première image de cette page de blog. Toute de blanc vêtue elle date du XVIII ème siècle et son intérieur est de style rococo. Son gardien nous accueille il parle un peu  notre langue. Il nous fait comprendre qu'il est champion de pétanque de Suède et il s'en va dans la sacristie chercher ses boules et d'autres pour nous et nous propose de faire une partie. C'est fort sympathique mais hélas nous n'en avons pas le temps.

 

IMG_20190605_100935 (2)

 

IMG_20190605_101052

Il n'y a qu'une grande artère à traverser et quelques rues adjacentes à longer pour arriver devant la rouge église Saint Johannes. Ses vitraux sont réputés. Ah, elle n'ouvre qu'à 11 heures, on patiente en se promenant dans le parc. En lisant mon guide j'apprends qu'elle a été bâtie en six ans seulement et qu'elle fut achevée en 1890. Le campanile de l'ancienne chapelle édifié un peu à l'écart est beaucoup plus ancien, c'est même le plus vieux bâtiment en bois de cette partie de la ville.Un autre couple patiente lui aussi. 11 heures sonnent nous nous présentons à l'entrée. Rien. Nous faisons le tour de l'édifice, toutes les portes sont closes. Nous patientons jusqu'à 11 h 15. L'église reste désespérement fermée. Dommage mais il nous faut rejoindre le palais royal pour la relève de la garde alors nous partons à regret.

IMG_20190605_104117 (2)

IMG_20190605_104223        IMG_20190605_104949

eglise saint Johannes

 

IMG_20190605_105021

Retour à Gamla Stan. Il fait très chaud, 26 °. La relève de la garde commence à 12 h 15 précises mais les places sont chères. Je m'installe au mieux  pour prendre les photos. Je  suis en place une demie heure avant le début de la relève. Francis lui s'est installé à l'ombre sous les arcades. A l'heure dite la parade commence. C'est un ballet très complexe . Les tenues, les échanges verbaux, les musiques, les pas, tout est codifié. Plusieurs fois je vacille sous la chaleur mais je tiens bon. La fanfare exécute des morceaux militaires puis des musqiues plus "swing". Le tambour-major est une femme.

 Cliquez sur la flèche pour voir le diaporama

La représentation achevée nous restons à l'ombre des arcades pour manger notre sandwich. Il fait vraiment chaud. Puis on longe la cathédrale avant de nous perdre à nouveau dans les rues de Gamla Stan que nous aimons tant.

IMG_20190605_131033 (2)        IMG_20190605_131159

IMG_20190605_131406

 

IMG_20190605_141858

 Cliquez sur le lien



Horizons de Gamla Stan

12 new photos 


 


Ensuite nous prenons les transports en commun pour retourner sur l'île de Djurgarden. On a envie d'aller plus loin que les musées, cette île est particulièrement verte et offre une multitude de promenades loin de l'agitation de la ville. On descend au terminus du bus et on marche vers le château du Prince Eugène, l'endroit est très bucolique.

IMG_20190605_150312

 

Baie de Rysviken

IMG_20190605_155809

IMG_20190605_160716

227_0854

 

 Le prince Eugène de Suède et de Norvège, né le 1ᵉʳ août 1865 au château de Drottningholm et décédé le 17 août 1947 au château de Drottningholm était un prince suédois et norvégien et duc de Närke. Peintre et graveur accompli, il fut un important mécène de nombreux artistes. Le parc en est témoin. 

Cliquez sur l'album ci dessous :

 

  

 

Cliquez sur le lien


Retour vers le terminus du bus sous une chaleur écrasante. Dans tout ce que j'avais coché qu'il me plairait de voir il reste (entre autres) le quartier Södermalm et l'église Sophie  juchée sur une colline qui domine la capitale. Correspondances, bus plus métro nous voilà arrivés au pied de la colline. Passage par une boulangerie pâtisserie bien achalandée car marcher ça donne faim.

IMG_20190605_172438 (2)

Munis du plan, interrogeant quelques passants on progresse vers le lieu souhaité. Ca traîne un peu les pieds, ça ronchonne un peu, c'est vrai que c'est une journée chargée et chaude, je n'ai pas compté les km parcourus mais quoi ce n'est pas demain que l'on reviendra à Stockholm, ça vaut bien encore un petit effort.

Les abords de la colline sont très verdoyants. Les maisons traditionnelles refont leur apparition en opposition avec les immeubles du bas du quartier.

De nombreuses guinguettes égaient le tout. On est en milieu de semaine et pourtant elles sont prises d'assaut. Mais je me souviens que demain, le 6 juin, ce sera fête nationale, les festivités semblent donc avoir débuté.

IMG_20190605_174808

IMG_20190605_175133 (2)

De nombreuses personnes chargées de cabas, boîtes de pizzas, packs de bière convergent vers les pelouses situées sous l'église Sophie pour pique-niquer.

227_0887 (2)

Arrivés là, la plupart d'entre elles se déshabillent, sortent plaids et serviettes de bain, pour profiter de la nature et du soleil, un étonnant  parfum d'été flotte sur la ville.

IMG_20190605_175431 (2)

 

On voulait visiter l'église mais elle ferme à 17 h et il est 18 h. Il est temps pour nous de regagner T-Centralen pour rentrer à Rosersberg.

stadsholmen

 

Des marches à dévaller, un tram pris dans le mauvais sens jusqu'à son terminus et repris dans le bon sens, des images plein la tête et malgré cette troisième journée toujours le stress pour retrouver notre train au 6ème sous-sol de T-Centralen et voilà que notre découverte de Stockhom s'achève. Nous avons vu tant de choses et si peu à la fois mais comment visiter une capitale en trois jours ? Malgré tout  ce fut une très belle expérience à vivre.

 

IMG_20190605_133135

*****

 

A suivre Skolkoster, Sigtuna, Uppsala, Gamla Uppsala

 

Posté par champabreiz à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

23 nov. 19

Suède (5) de Stensjö By à Rosersberg en passant par Nyköping

On a quitté l'île Oland en fin d'après midi, il nous faut mai tenant trouver un endroit où dormir, j'ai souvent recours à P4Night. Je trouve une adresse qui devrait nous convenir à Stensjö By.

A un moment le GPS nous conduit sur une piste, il nous faut bien lui faire confiance. Cette piste en bon état serpente dans les bouleaux, longe un étang et nous mène à un parking où effectivement on peut passer la nuit. Nous arrivons à l'orée d'un hameau, Stensjö By. Nous sommes  "in the post card", vous avez vu j'améliore mon anglais (lol).

Au coeur de la forêt se dressent les maisons rouges d'un petit hameau. Une visite s'impose. Ici pas de véhicules à moteur, ils sont interdits, tout se fait à pied. Quelques maisons semblent être habitées. Un petit musée est ouvert à qui sait pousser la porte. Le printemps est au rendez-vous des fleurs qui tapissent le moindre espace. Un sentiment de plénitude nous submerge. Pour ma part j'ai l'impression de marcher dans une aquarelle de Carl Larson. J'essaie d'imaginer ce hameau en hiver mais je n'y parviens pas mais ça doit quand mais être un cadre idyllique.

3 phots stenjo

IMG_20190529_183117

IMG_20190529_183407

IMG_20190529_185323

IMG_20190530_095436

IMG_20190530_095630 (2)

IMG_20190530_095642

IMG_20190529_183949 (2)

Tard dans la soirée des habitants ont accompagné un groupe de visiteurs et puis un voisin italien est arrivé. La nuit est calme, je n'entends que le hululement d'une chouette. Cette journée a été très belle et cette fois avec la découverte de Stensjö By j'ai pour la première fois l'impression d'être entrée dans la Suède des magazines.

Jeudi 30 mai

On se lève de bonne heure pour faire le ménage, les services et un peu de lessive avant de prendre la route qui va nous mener à Mem, à l'entrée du kanal Göta, côté Baltique.

La route E22 est très monotone et on se relaie pour conduire. Un parking où on peut rester 4 h nous accueille à Mem le temps du repas. On retrouve Luca et on décide de notre pose commune pour le soir. On est arrivés à Mem avec le soleil mais le temps change très vite, le vent se lève et le ciel se couvre. J'aurai aimé faire du vélo à partir d'ici mais la météo ne le permet pas. Quelques photos plus tard on reprend la route.

IMG_20190530_135335 (2)

227_0699

IMG_20190530_140359 (2)

227_0703

IMG_20190530_135406 (2)

 Le canal Göta est un canal suédois construit au début du XIXᵉ siècle. Il traverse le sud du pays, de Göteborg sur la côte occidentale, en empruntant le fleuve Göta älv et le canal de Trollhättan, puis à travers les grands lacs Vänern et Vättern, parallèlement au Motala Ström, jusqu'à Söderköping sur la mer Baltique. 

scrap canal gota

 Le temps incertain nous incite à rouler jusqu'à Djurön où on a repéré un petit parking pour la soirée et la nuit. Dans ce secteur il n'y a pas beaucoup de possibilités. Le parking est à l'entrée d'une réserve naturelle, s'il est parfait pour la Strada de Luca il est n'est pas à la mesure de notre camping car, de plus il y a du vent et... je n'aime pas le vent. Bref on arrive à se caser mais cet arrêt est à classer dans mes moins bons souvenirs de pause.

Le ciel alterne passages nuageux et éclaircies depuis ce midi. Nous avons pas mal roulé et il est temps d'aller nous dégourdir les jambes. Il n'y a pas loin a aller puisqu'on est sur le parking d'une réserve naturelle. Mais une fois encore le temps à viré au gris nous privant de points de vues sûrement plus beaux à voir sous le soleil.

IMG_20190530_161149 (2)

IMG_20190530_161200

Une averse brutale nous pousse à trouver refuge sous les chênes plusieurs fois centenaires. On attendra un bon moment pour que ça passe.

IMG_20190530_160255 (2)

vendredi 31 mai

Le vent s'est calmé dans la nuit et ce matin il fait beau. Nous partons pour Nykoping, le trajet sera moins long que celui d'hier puisque nous y arrivons en fin de matinée.

IMG_20190531_085059_LI (2)

Nyköping

Est une ville d'environ 30 000 habitants bâtie le long d'une rivière qui débouche dans la mer Baltique. Elle est située à une heure de route au Sud de Stockholm. Elle dépend de la région Sodermanland.

 

A Nykoping il y a une aire de camping car gratuite tout près de l'eau, nous y trouvons la dernière place. On va faire quelques courses à pied au Lidl voisin en longeant les bassins où sont amarrés les bateaux de plaisance. Le caissier du Lidl parle un peu français, nous l'en remercions.

IMG_20190531_151157 (2)

 

Puis on avance jusqu'au port bordé de vieux docks réhabilités en boutiques et restaurants. Le ciel reste au bleu et la température monte d'un cran.

IMG_20190531_114934

IMG_20190531_115200 (2)

Retour au camping car pour déjeuner puis on descend les vélos pour aller visiter la ville. Il fait très beau profitons en.

Pour entrer dans le coeur de la cité il suffit de passer le pont Stadsbron qui enjambe la Nykopingsän. Joli pont.

IMG_20190531_135436

De beaux bâtiments anciens bordent la place principale.

IMG_20190531_135837

Petite balade dans les environs immédiats

 

office de tourisme

IMG_20190531_140248

  Eglise Saint Nicolas

IMG_20191128_113113

L'église Saint Nicolas occupe l'angle droit de la place, nous y entrons. Une jeune femme à mobilité réduite vient vers nous et nous parle dans notre langue. Elle me remet un plan de l'église et à ma demande m'indique l'office de tourisme tout proche. Merci Sophie.

La construction a débuté au 13 ème siècle puis elle a subi des modifications avant d'être la proie des flammes en 1665 et 1797. La dernière restauration date de années 1920.

IMG_20190531_141832

 

IMG_20190531_140815 (2)        IMG_20190531_141656 (2)

 La chaire est magnifique elle date de 1748.

IMG_20190531_141854 (2)

 

Au hasard on va d'ici à là, un endroit en appelant un autre et tant pis si on ne voit pas tout, ce n'est pas le but. 

IMG_20190531_163153

IMG_20190531_164021

IMG_20190531_164510

IMG_20190531_164952

IMG_20190531_165337 (2)

IMG_20190531_165704

IMG_20190601_190508

Nous voici revenus au port, il fait beau et chaud, les suédois ont investi les terrasses, nous nous joignons à eux et prenons le temps de les regarder vivre, ils aiment la bière et le soleil.

IMG_20190531_115530

IMG_20190531_120759

IMG_20190531_121134

IMG_20190531_171613

Nous avons envie de poursuivre notre balade, ce panneau nous donne une idée de circuit.

IMG_20190531_120638

 

On longe le golfe jusqu'à la marina, c'est bleu, c'est beau, c'est calme.

IMG_20190531_151213

IMG_20190531_151810

IMG_20190531_152140

 

On tourne le dos à la mer et nous voilà partis sur les hauteurs de la ville, on traverse de beaux quartiers, la voie ferrée, on monte sur un point de vue qui n'a plus rien à offrir car les arbres sont trop hauts.

IMG_20190531_154814

On entre dans une église et puis on fini par rentrer au camping-car. Ah, on a quand même été partis plus de trois heures ! Avec ces journées très longues on ne voit pas le temps passer.

IMG_20190531_170035

IMG_20190531_170124 (2)

IMG_20190531_174715

IMG_20190531_201917

 

Luca est arrivé, on l'invite à prendre un verre, on échange sur la journée passée et on prévoit celle de demain. Les soirées sont longues elles aussi. Le soleil se couche mais il est juste sous l'horizon et la nuit n'est jamais noire. Juste comme un jour  d'hiver très gris chez nous. Ca fait deux semaines que nous sommes en Suède et je n'arrive pas à bien dormir malgré que nos strores soient bien isolants.

Photos prises à 23 h depuis la fenêtre de la capucine.

IMG_20190531_221718 corrigé

IMG_20190531_221928 (2)

Samedi 1er juin

Grisaille ce matin. On prend notre temps, on fait le ménage, on range. Je profite d'internet pour donner quelques nouvelles. Cet après midi le soleil refait son apparition. On part à pied pour visiter une partie de la ville que nous n'avons pas vue hier.

IMG_20190601_184230

 

Le château Nyköpingshus est un château médiéval transformé à la Renaissance.

IMG_20190601_182112

IMG_20190601_182818

 

Cette drôle de maison c'est la villa NK-Villan. Elle accueuille différentes expos et un café.

 

IMG_20190601_183023

IMG_20190601_183951

 

IMG_20190601_184718

La journée se termine tranquillement. C'est sciemment que nous avons traîné ici car demain nous prendrons la route vers Stockholm et nous voulons pouvoir rouler sans stress autour de la capitale. Le dimanche ça circule  moins.

Dimanche 2 juin

Rosersberg

Pour visiter Stockholm on a choisi d'aller stationner loin puis  de prendre le train pour arriver au coeur de la capitale. Sur P4Night on a trouvé un grand parking qui nous accueille au château de Rosersberg. Depuis Nyköping on met  deux bonnes heures pour arriver ici. Le soleil est de la partie.

Le château n'ouvre ses portes qu'à partir d'aujourd'hui, les jardiniers s'affairent encore pour donner tout son éclat au parc.

IMG_20190602_164818

IMG_20190602_165629

IMG_20190602_170540

IMG_20190602_164341 (2)        IMG_20190602_164956

Cet après midi nous allons jusqu'à la gare en vélo. 5 km A/R par une belle piste cyclable qui serpente entre prairies et sapins. Du parking il y a d'abord une belle montée puis après en roue libre jusqu'à la gare. On s'enquiert des horaires des trains, du mode d'achat des billets, il y a un guichetier de 6 h à 22 h, c'est bien. Retour au camping car, papotage avec Luca. Il s'est proposé pour garder le camping car pendant les trois journées que nous voulons consacrer à la capitale que lui connaît déjà, non il ne s'ennuiera pas. Bien, on peut donc se coucher et espérer faire une bonne nuit car demain matin une autre aventure débute : Stockholm nous voilà !

IMG_20190602_214000

 

*****

 

A suivre Stockholm

Posté par champabreiz à 15:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 oct. 19

Ile Oland, l'île merveille, Suède (4)

Imaginez une île habitée jadis par les Vikings, imaginez qu'ils auraient laissé là un coffre et dans ce coffre : des merveilles, mais pas des lingots, pas des joyaux, des ... merveilles... mais on va soulever le couvercle et découvrir cela tous ensemble.

 

En ce lundi matin on quitte Kalmar par rejoindre l'ïle Oland. On emprunte le pont  construit en 1972. Six km plus loin on est déjà sur l'île.

IMG_20190527_105107 (2)

  

Oland est la deuxième plus grande île du pays, elle fait 140 km de long et seulement 16 km à l'endroit le plus large et compte environ 25 000 habitants.

 

scrap présentation ile oland

 

Sans trop savoir ce que nous allons voir sur cette île nous prenons à gauche vers le Nord. Borgholm me dit quelque chose, il y a là les ruines d'un château et aussi un autre château, royal celui-là mais je ne sais pas s'il se visite.

Borgholm

IMG_20190527_111756 (2)

 

Ses origines remontent au XII ème siècle, reconstruit au XVI ème par le roi  Johan III il fut un des joyaux de la Renaissance. Un incendie le détruisit en 1806, depuis il est resté à l'état de ruine. Nos ne souhaitons pas le visiter, on se dirige vers le parking qui dessert le château de Solliden résidence d'été de la famille royale, seul le jardin se visite. 

 

IMG_20190527_153810

 

Nous déjeunons en regardant s'ébattre bovins et oiseaux à quelques mètres de nous.

La danse du chouca

Il est du plus bel effet cet oiseau sur ce fond de fleurettes jaunes.

 

la danse du chouca

IMG_20190527_115553 (2) encadré

 

La pluie s'invite. Impeccable !  L'averse s'accorde très bien avec mon besoin de faire la sieste. Quand j'émerge des bras de Morphée le soleil est revenu, il est temps de visiter les alentours.

On descend dans le vallon qui dessert l'entrée du château Solliden. Un restaurant et quelques boutiques aménagées dans d'anciennes maisons occupent l'espace très verdoyant.

 

borgholm fond blanc

 

De nombreuses pancartes incitent à la promenade. Comment résister tant l'appel  de la forêt est fort. On est partis. Direction le village de Borgholm. Les sentiers sont sympas et  sinuent entre des prés et des bois, ça sent bon le chèvrefeuille et les fleurs d'accacia, les orchidées se dressent pour boire la lumière. Le printemps explose de partout, les fleurettes tapissent le moindre recoin. Bientôt ce sont les ruines de l'ancien château qui nous dominent. Vues d'ici elle semblent moins fantomatiques.

 

balade en foret borgholm

  

Au débouché du chemin on entre dans la petite cité balnéaire de Borgholm. Avec ses maisons de bois, ses boutiques anciennes, elle a un charme suranné.

  

IMG_20190527_142711

 

Nous achetons des fraises locales.

 

IMG_20190527_142754

 

 

IMG_20190527_143012

 

IMG_20190527_142412        IMG_20190527_143042

Ici il y a un office de tourisme. Il est ouvert et l'hôtesse parle un peu français. Elles se met en quatre pour nous fournir tous les renseignements utiles pour visiter l'île, elle m'imprime même un document de plusieurs pages en français. Avec ça je suis parée. Un grand merci Mademoiselle. Pour compléter le tout j'achète une fort belle carte très détaillée de l'ïle (9 euros que je ne regretterai pas). Serait-ce la clef du coffre des Viking, peut- être ? 

IMG_20190527_143023

IMG_20190527_143102

IMG_20190527_143123

IMG_20190527_143146

IMG_20190527_145342

  

D'un seul coup le ciel devient noir. Aïe, aïe, aïe, parviendrons nous à échapper à l'averse qui s'annonce ? Bien entendu nous n'avons pas de parapluie sur nous.

Etablissement des bains

 

IMG_20190527_150015 (2)

 

Quelques belles demeures en front de mer.

 

IMG_20190527_150141

 

IMG_20190527_150257

 

Il tombe quelques gouttes mais le vent a vite fait de chasser les nuages et nous pouvons rentrer sans être mouillés, ouf . On a fait une belle promenade puisque le podomètre de mon téléphone indique 7.6 km. Pas mal.

En consultant la carte je vois des pictogrammes qui indiquent des moulins, sur l'île ils sont légion, il y en a encore 400 mais autrefois chaque ferme avait son moulin. Non loin de là à Alekinta il y en a trois, allez en route.

Alekinta 

Oh là là, qu'est-ce que c'est beau. On se gare sur un Parking près de la plage mais il est interdit d'y passer  la nuit. Nous nous promenons sur la plage, totalement sous le charme du lieu quand un oiseau nous survole en piaillant puis il nous fonce dessus. Une fois, deux fois. Il y a quelque chose d'anormal dans ce comportement. On comprend que cette sterne arctique doit protéger son nid qui se trouve à même les galets. On quitte la plage sur la pointe des pieds et on l'observe de plus loin. Elle recommence son manège face à un autre oiseau de mer bien plus gros qu'elle. Bonne mère.

 

IMG_20190527_170019

 

 

227_0569

Alekinta est un tout petit village de pêcheurs, leurs cabanes sont construites directement sur la plage. Certaines ont été transformées en lieu de villégiature et affichent avec fierté la couleur de prédilection de la Suède, le rouge Falun.

 

227_0563

Le moulin domine la baie.

227_0562

   

IMG_20190527_164556

 

On flâne longtemps sur la plage. On trouve où stationner pour la nuit sur un parking à l'entrée d'une réserve naturelle, pas d'interdiction. On assiste à un coucher de soleil formidable, quelle belle fin de journée. Le coffre des Viking s'est ouvert pour nous sur l'or du soleil couchant ,voilà déjà quelques pépites engrangées.

IMG_20190527_212135

227_0570

227_0575

227_0583

 

*****

Mardi 28 mai

Ce matin nous longeons la côte vers le Nord . Je trouve les paysages de lande superbes, ça ressemble à la Bretagne, des vaches paissent ici et là.

Plus loin, surprise, un immense champ de cairns se dresse entre la route et la mer,  on s'arrête pour marcher un peu au milieu de ce paysage minéral . Je n'avais encore jamais vu autant de cairns rassemblés en un même endroit.

IMG_20190528_094853

IMG_20190528_094925 (2)

IMG_20190528_094950

On arrive bientôt à  Sandvik. On se promène sur le port et on monte jusqu'au moulin. Un édifice surprenant qui  compte 8 étages, tout autour la lande est couverte de fleurs roses. Dans ce village il y a un supermarché on en profite pour faire le plein du frigo.

IMG_20190528_100247 (2)

IMG_20190528_102434

IMG_20190528_102640

 

Après le repas on continue vers Jordhamn et son étrange moulin.

picosmos Jordhamn

 

9 scrap Jordhamn

 

IMG_20190528_110046

Non loin de là une carrière est en exploitation, nous restons un moment à regarder travailler le conducteur d'engin qui détache des blocs de calcaire avant de les entasser à l'écart.

 

227_0591 (2)

227_0593

 

On rejoint la route 136 pour filer tout au nord, là où lîle se termine en pince de crabe, on veut visiter la forêt de Trollskogen. Tout au long d'une balade de 4.5 km nous allons découvrir des arbres très anciens et torturés par les vents, de véritables sculptures naturelles. Il règne ici une ambiance unique, un peu fantastique, je n'aimerai pas m'y promener certains jours de brume et de grand vent. Il faut savoir qu'en Suède dans les réserves naturelles, tout arbre tombé n'est pas tronçonné et évacué, il reste à pourrir sur place pour nourrir les insectes ou leur servir d'abri.

 

Forêt de Trollskogen

18 new photos · 


 

 

IMG_20190528_141927 - Copie - Copie eclat lumière

 La forêt de Trollskogen c'est aussi de belles échappées sur la baie, le phare  lange Erik ; on y marche sur une plage sans fin de galets blancs où une très ancienne épave est échouée, on y apprend qu'à cet endroit se construisaient des drakkars, on y croise un chêne vénérable. J'y photographie de jolies fleurettes.

 

IMG_20190528_133714

IMG_20190528_134909

 

picos fleurs trollskogen

227_0594 (2)

227_0595 (2)

IMG_20190528_135829

 

 Au bout de 4.5 km on revient au point de départ, on a aimé cette balade dans la forêt enchantée en communion avec la nature dans son plus simple appareil.

Il est encore tôt et nous entamons notre descente vers le sud de l'île ponctuant notre route de courts arrêts aux endroits intéressants mentionnés sur notre carte. Les paysages défilent, pas toujours facile de noter l'endroit où l'on passe mais peu importe on se laisse porter par la magie de l'île.

des moulins

227_0597

227_0599

227_0602

 

Une église

227_0604

227_0605

 

Toujours en direction du  Sud nous sommes maintenant sur la route Est. Ici se trouve une concentration de moulins et l'église de Forä  dont les fondations datent de 1400.

 

IMG_20190528_161308

IMG_20190528_161708

 Les villages se succèdent ponctués de grosses fermes rouges bien cachées au sein de leurs murs.

IMG_20190528_163555 (2)

IMG_20190528_164153 (2)

 et encore des moulins

IMG_20190528_165009

IMG_20190528_165150

IMG_20190528_173736

 

Il est temps de trouver une pause pour la nuit. La plupart des accès au bord de l'eau sont interdits par des panneaux explicites, guidés par Park4night on arrive au petit port de Blasinge Hamn où  on paiera 5 euros juste pour avoir le droit de poser nos roues au bord de la plage. L'endroit est parfaitement calme et les vues sur la Baltique bien agréables. Les vaches paissent dans un environnement maritime et le soir descend lentement sur le port qui est minuscule.

 

227_0607

227_0610

227_0630

 

scrap multi 12 photos trame

 

 

 Partie Sud

Mercredi 29 mai

De bonne heure on se remet en route. Objectif : Eketorps Borg. Mais nous faisons encore plusieurs haltes avant d'y parvenir comme ici devant cette belle pierre runique témoin de l'art des Vikings.

IMG_20190529_091226 (Copier)

 

Ou encore ici dans une réserve naturelle au bout d'un chemin. On ne se lasse pas de ce spectacle de vaches à la plage. Plusieurs personnes observent des vols d'oiseaux.

scrap reserve naturelle

 

Eketorps Borg Ancienne forteresse Viking du IV ème siècle elle était encore habitée au moyen âge. En été des gens y vivent et font revivre les gestes du passé. Ce matin l'entrée du site est gratuite et il ...n'y a personne on peut donc y flâner en toute curiosité et en toute tranquillité.

Cette enceinte circulaire est très impressionnante, en y regardant de plus près on remarque qu'il n'y a aucune trace de maçonnerie, juste des pierres posées les unes sur les autres.

IMG_20190529_095801

IMG_20190529_102015

 

On flâne un bon moment dans ce village "fantôme", c'est sûr on aurait préféré le voir animé, ça nous aurait peut être permis de mieux comprendre la culture Viking. Nous resterons sur notre faim.

 

 Etape suivante, la réserve naturelle de Ottenby et la pointe sud de l'île dominée par le phare Lange Jan. On y accède par une longue route étroite traversée par des ovins et des bovins. L'oeil est attiré par la proximité de la mer d'où affleurent de gros rochers gris. J'aime ce paysage. Au bout de la route un vaste parking nous attend. Beaucoup d'activité ici aussi, de nombreuses personnes se baladent avec leurs jumelles et autres longues vues, nul doute une migration est annoncée. Nous aimons beaucoup cet endroit qui respire la sérénité.

scrap picosmos Lange Jan

Quel plaisir de déambuler sur ce site, il y a une maison de la réserve où tout est bien expliqué, il y a des jumelles qui nous permettent de voir les oiseaux posés sur l'eau, des explications sur la faune et flore locale. Super. Le ciel est d'un bleu d'une pureté indescriptible.

 

phare encadré

scrap photos préservons la nature

 

Au retour on s'arrête à l'emplacement d'une ancienne chapelle qui aurait probablement été engloutie par un raz de marée. Les  animaux vivent en liberté et paissent un tapis de fleurs, que c'est beau.

 

227_0655

227_0656

IMG_20190529_115059

IMG_20190529_115835

 

C'est à regret que nous quittons ce lieu enchanteur. A Ottenby nous traversons le port, puis route vers le Nord.

 

IMG_20190529_121202

 

A Gettlinge se trouve le plus grand tombeau de l'âge du fer. Il se présente sous la forme d'un ovale délimité par des  pierres levées, cet ensemble ressemble à la forme d'un bateau, on y fait une longue halte.

 

IMG_20190529_125416 (2)

 

 D'ici on a une vue plongeante sur la mer au delà du jaune des colza. Par une route perpendiculaire puis par une piste on descend jusqu'à la mer.

 

IMG_20190529_130211 (2)

 

Cet endroit est parfait pour déjeuner en paix. On passe la clôture pour retrouver...des vaches à la plage. Elles ne sont pas très méfiantes mais on passe au large et elles aussi.

 

IMG_20190529_134031

IMG_20190529_140229

IMG_20190529_140355

 

Au coeur de l'île il y a un désert, oui un désert : Alvaret. C'est une lande où le calcaire sourd de partout sous une mince couche de terre. Cette steppe désertique fait 40 km de long et 10 de large.Il est conseillé de le visiter au pritntemps on y trouve une végétation minuscule unique au monde. 

Des fleurs ? J'adore. On est bientôt arrivés. On gare le camping car sur le bord de la route et par une passerelle on entre dans ce désert bordé de murs de pierre sèche. Des fleurs il y en a beaucoup, je regrette de ne pas avoir un bon zoom macro sur mon appareil photo. Qu'importe je m'émerveille de cette flore sauvage qui affiche des formes et des couleurs surprenantes, il y a aussi plusieurs variétés d'orchidées.

 

IMG_20190529_154001 (2)

 

Suède flore sauvage Alvaret

 

IMG_20190529_152220 (2)          IMG_20190529_152247      

IMG_20190529_152749 (2)

IMG_20190529_152801 (2)

IMG_20190529_152902 (2)          IMG_20190529_153133      

IMG_20190529_153603

IMG_20190529_154105

 

Je resterai bien là plus longtemps tant cette étendue m'intrigue et me passionne mais il nous faut avancer jusqu'à Resmo petit village bâti autour d'une église du  XII ème siècle  qui abrite des fresques romanes. Elle est ouverte. Entrons.

227_0670 

227_0676

227_0677          227_0679  

 

227_0680 (2)        IMG_20190529_150302 (2)

              

Je suis étonnée de voir la place qui est réservée aux enfants dans l'église. Tout au long de notre parcours nous en verrons d'autres parfois dans un esprit très différent. Par contre les fresques romanes sont très pâlichonnes et mériteraient une restauration. 

 

IMG_20190529_150234 (2)

Les suèdois sont friands de belles américaines comme  celle-ci.

IMG_20190529_145954

 Notre dernier arrêt sur l'île sera pour ce moulin en pierre (dont je ne me rappelle plus le nom). Il domine la mer. Il est ouvert et nous en faisons le tour.

Une belle image pour terminer ce tour de l'île Oland.

 

IMG_20190529_160049

IMG_20190529_155954        IMG_20190529_160109

IMG_20190529_160135        IMG_20190529_160526

 

C'est à regrets que nous quittons l'île, nous ne lui disons pas adieu mais au revoir tant nous avons le secret espoir d'y revenir un jour et d'y prolonger notre séjour. Oland à tout pour nous plaire. Nous n'avons vu qu'une infime partie de ce qu'elle offre. Il y a tant de réserves naturelles, tant de petits chemins à parcourir à pied ou en vélo qu'il nous semble que nous pourrions y passer un mois sans nous lasser . On n'oubliera pas  nos jumelles pour observer les oiseaux.

 

227_0663

*****

A suivre de Stensjo By à Rosersberg

17 oct. 19

Kalmar, Suède, mai 2019

Etape 3 Kalmar

Kalmar est située sur la côte Est et est bordée par la mer Baltique. Cette ville est surtout connue pour son château. Dans le centre ancien on trouve la cathédrale quelques demeures anciennes, des rues à angle droit. Le port semble dormir...

 

On arrive à Kalmar en fin d'après midi. Le parking que nous avons choisi pour passer la soirée et la nuit est en effervscence. Un panneau indique qu'il faura être partis demain matin à 6 h car il y aura des travaux. On a pas trop envie de se lever de bonne heure, on part à la recherche d'un autre endroit. Ce sera sur l'aire située en face de l'office de tourisme. C'est une aire sans charme aux emplacements très étroits, sur le bitume, longée par une rue passante et par le terminus de la gare. Faute de mieux on fera avec, de toute façon il ne reste qu'une place ! Je vais à l'OT pour payer car oui cette aire est payante 20 euros, c'est très exagéré mais bon je fais profil bas, je ne suis pas dans mon pays, de plus on est fatigués d'avoir roulé, c'est bon pour aujourd'hui. L'OT est fermé. Ouverture demain mation 9 h. On verra bien.

Le temps oscille entre soleil et nuages. On sort pour aller voir le château qui est tout près de là. Sur les pelouses c'est l'heure du repas pour une ribambelle d'oies et leurs petits.

 

227_0517

 

 Un monument moderne est érigé  face au château, il est coiffé d'un très beau navire dont l'or scintille dans le soleil qui décline.

 

227_0515

 

 On longe un  beau parc, les tulipes sont encore d'acutalité. Les rhododendrons en pleine floraison, certaines variétés tardives sont seulement en bourgeon.

 

227_0523

La mouette semble faire la causette avec la statue.   

227_0522

 

IMG_20190526_195546

    Le soleil qui décline dore les murs du château et me permet de faire de belles photos .

IMG_20190526_194148

 

scrap kalmar slott escapade

 

Bonne surprise on peut pénétrer dans la cour du château et faire les extérieurs gratuitement.

 

IMG_20190526_195009        IMG_20190526_195222

IMG_20190526_200017

 

 

scrap kalmar slott

 

On rentre tranquillement par le parc planté d'arbres vénérables. La journée a été longue, on apprécie de retrouver notre petit chez nous. On verra demain ce qu'il en est pour la question du stationnement, pour l'instant dodo.

*****

Ce matin le ciel est bleu. Nous prévoyons de faire un tour en ville mais avant il faut que j'aille à l'OT régler ce problème de staitonnement. Hier soir j'ai fait de la traduction et écrit le résultat sur un papier pour mieux me faire comprendre en anglais. Je suis acueillie par un monsieur : moi "Do you speak french, please ? Lui ? "No, I'am sorry". Alors je lui tends le papier qu'il lit très attentivement. Il me regarde, sourit et me dit "Free for you". Je me fends d'un grand sourire et la main sur le coeur je le remercie en suédois ce qui est facile car le petit mot magique est Tak. Qui ne tente rien n'a rien. Yes.

On change de parking et on s'en va flâner dans la ville.

Des rues à angles droits, quelques belles façades et portes, une place ornée d'une belle fontaine qui doit raconter  l'histoire de la ville...

kalmar portes

La cathédrale

 

1

 

 

 

2

 

 

3

 

 

4

 

 

 

5

 

 

 

6

 

On est venus, on a vu, on est pas convaincus. A tout prendre on a préféré Karlskrona.

Comme dirait Pascal Obispo : le meilleur reste à venir.

*****

A suivre l'île Oland

Posté par champabreiz à 16:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
14 oct. 19

Suède mai 2019, Blekinge, Karlskrona

 

    En Suède il est très difficile de trouver de la documentation en français. Pour moi qui suis assez pointilleuse sur les sujets traités il a été très difficile de trouver les limites territoriales de chaque région. Si une erreur s'est glissée dans mon récit, merci de me pardonner et si vous avez des infos complémentaires, merci de m'en informer

En ce dimanche, nous changeons de région. On tourne le dos à la Scanie pour entrer dans le (la ?) Blékinge. C'est une petite région bordée par la mer Baltique et parsemée d'îles qui protègent le continent. Son principal centre d'intérêt est Karlskrona.

 

blekinge

 

 

Karlskrona  est une ville située sur la côte sud , dispersée sur plusieurs îles de l'archipel du Blekinge. Elle  est habitée par environ 35 000 personnes.

La ville a été fondée en 1680 par le roi Charles XI de Suède afin d'y être le siège de la marine royale de Suède et de son chantier naval et son développement ultérieur fut ainsi fortement lié à celui de son port et de son chantier. Elle fut au milieu du XVII ème  siècle la troisième plus grande ville du pays, en grande partie grâce à la forte demande en navires liées aux conflits pour le contrôle de la mer Baltique

Son importante cohérence architecturale lui a valu d'être insctire au patrimoine mondiale de l'humanité en 1998.

On y arrive en fin de matinée, aucune difficulté pour pénétrer au coeur de la ville. Notre GPS  nous indque que nous pouvons stationner de jour à côté la forteresse et face à la mer Baltique. Nous sommes seuls, le temps est très maussade et très venteux. Trois hommes costumés semblent s'entraîner au maniement des armes, un autre habillé normalement semble chapeauter l' exercice. Nous les regardons faire.

IMG_20190526_121610 (2)

IMG_20190526_121707 (2)

IMG_20190526_121749

IMG_20190526_121818 (2)

IMG_20190526_121425 (2)

 

A un moment le responsable s'approche du camping car, je pense qu'il va nous demander de partir. Dans un anglais impeccable mais que mes faibles connaissances de la langue de Shakespeare me permettent tout juste de décoder, il m'explique qu'une cérémonie commémorative importante va se dérouler ici et il nous invite à y assister.  Je le remercie.Nous nous rendons donc de l'autre côté du bassin au moment où une vedette accoste libérant un flot d'hommes bardés de médailles et autres colifichets. Nos quatre miltaires en armes prennent la tête d'un cortège qui disparaît bientôt à notre vue. On  n'a pas (tout) compris mais on a vu et surtout on est venu vers nous pour nous inviter, c'est tout à leur honneur. A moi de peaufiner mon anglais pour les semaines à venir.

IMG_20190526_123702 (2)

 

De belles maisons bordent les quais. Je suis vraiment étonnée de constater que la plupart d'entre elles sont en bois et non pas en tôle comme on pourrait le croire.

 

IMG_20190526_123455 (3)

IMG_20190526_123640 (2)

 

 

Il est l'heure de déjeuner et Luca vient d'arriver, c'est toujours le moment choisi pour discuter du programme à venir. Cet après midi mon mari et moi visiterons la ville et Luca se reposera avant de prendre la route vers Kalmar  où on se retrouvera ce soir.

Le temps ne s'est pas vraiment amélioré mais bon, s'il vente, il ne pleut pas On est en Suède pas sur la côte d'Azur, il va falloir s'habituer à cette météo je crois. Bien habillés on part à la découverte de la ville établie sur plusieurs îles au fil du temps. Notre premier arrêt est pour l'église de la marine Ulrica Pia devant laquelle trône un drôle de personnage, le bonhomme Rosenbom. La légende et l'histoire de Nils Holgersson veulent qu'il ait caché Nills sous son chapeau mais sa véritable histoire, la vraie, est plus subtile et aussi plus triste, car ce mendiant fut retrouvé mort de froid devant l'église après avoir été maltraité par un noble. Ce noble pris de remords fit érigé un tronc à l'image de Rosenbom, on pouvait déposer son obole en soulevant son chapeau. De nos jours la fondation Rosenbom perdure et l'argent est réparti entre diverses organisations de bienfaisance de la ville. (Traduction de l'histoire en français sur un document disponible dans l'église. (Merci.)

 

227_0444 (2)

 

 

Rouge dehors, bleue dedans

 

IMG_20190526_140437 (2)

 

IMG_20190526_135848 (2)

 

Les rues sont pentues, les maisons partent à l'assaut  des collines étalant leurs couleurs pastels dans des imbrications improbables, peu des constructions d'allure contemporaine, quelques unes en brique. Ne  disposant pas de plan on avance au hasard. On débouche sur une grande place au sommet d'un monticule où se dresse l'église de la sainte Trinité, jaune dehors, blanche dedans.

 

IMG_20190526_141103 (2)

IMG_20190526_143046 (2)

227_0447 (2)

 

 

 

Un peu à l'écart et en contre bas un clocher  ? Eglise ? Nous interpelle. C'est la tour de l'amiral.

IMG_20190526_141121 (2)

 

 

Un peu plus loin ce sont des rues commerçantes qui s'ouvrent devant nous, elles descendent vers la mer. Des logements se trouvent même au coeur d'un centre commercial. Pratique pour l'hiver, pas besoin de mettre le nez dehors.

 

227_0450 (2)

 

 

IMG_20190526_143743 (2)

 

IMG_20190526_144211 (2)

 

227_0455 (2)

  

Fiskbron. Ici se tenait l'ancien marché aux poissons en provenance directe des navires amarrés aux quais.

 

IMG_20190526_144752 (2)

 

Aujourd'hui cet endroit est occupé par l'embarquadère qui dessert de nombreuses  îles.

 

IMG_20190526_145035

IMG_20190526_145121

IMG_20190526_145944

 La rade est parsemée d'ilôts aux rochers gris et arrondis, partout des pontons où sont accrochées des embarcations diverses. La luminosité s'accroît, on voit apparaître un peu de bleu et hop, un quart d'heure plus tard le ciel est débarrassé de tous ses nuages et l'archipel rayonne sous le soleil tandis que nous avançons vers le quartier Björkholmen, ancien quartier des artisans qui compte encore quelques maisons de bois du XVIII ème.

 

227_0475 (2)

IMG_20190526_151713 (2)

IMG_20190526_151917 (2)

 

 

Un autre îlot a été colonisé par des maisons plus récentes et plus cossues.

 

IMG_20190526_151409 (2)

IMG_20190526_152156

227_0460

227_0468

 

Un autre encore propose des différences architecturales minimes mais qui se remarquent tout de même signalant les diverses époques de construction quartier par quartier.

 

IMG_20190526_152922

 

 

 

On remonte vers le centre ville. L'église de la sainte Trinité nous offre un autre visage vue sous cet angle.

 

227_0484 (2)

  

227_0485 (2)

227_0487 (2)

227_0494 (2)

 

Tranquillement on redescend vers notre véhicule, bien contents d'avoir pu terminer notre longue balade sous le soleil revenu et d'avoir pu profiter de cette belle cité au charme si particulier. Bon me direz vous, il n'y a rien d'autres à voir que des maisons ? Si bien sûr, musée de Blékinge, musée de la marine et vieil arsenal. Tout cela n'était pas dans nos envies du moment. On voulait surtout parcourir une cité typiquement suédoise.

 

227_0482 (2)          227_0489 (2)  

227_0503 (2)          227_0504

 

IMG_20190526_155653

IMG_20190526_155727 (2)

 

IMG_20190526_162713 (2)

 

*****

 

A suivre kalmar 

 

 

Posté par champabreiz à 16:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

02 oct. 19

Yvoire, l'un des plus beaux villages de France

 

    

Mi septembre, une petite balade en Haute Savoie, l'occasion d'aller visiter l'un des plus beaux villages de France : Yvoire. Celui-ci mérite bien son label.

scrap av Yvoire

Au début du XIV ème siècle, Amédée V comte de Savoie décide faire de Yvoire une forteresse imprenable. De nos jours subsistent, château, portes, vestiges de remparts. Au début du XXème siècle Yvoire n'est encore qu'un village de pêcheurs. Aujourd'hui ce bourg tourisitque a obtnu plusieurs récompenses : lauréat national du fleurissement et plus beau village de France. 

place aux images

yv 1 (Copier)

 Porte de Nernier

yv 2 (Copier)

yv3 (Copier)

 

place de la mairie

yv4 (Copier)

rue de l'église


yv5 (Copier)

yv6 (Copier)            yv7 (Copier)

 yv8 (Copier)          yv9 (Copier)

De beaux balcons de bois ouvragé comme celui-ci donnent un cachet régional aux  demeures.


yv12 (Copier)

Et la place du Thay ombragée par ce très  vieil arbre affiche un air tout méridional.


yv10 (Copier)

 

Un cadran solaire orne un mur de l'église.


yv11 (Copier)

 

L'église Saint Pancrace est richement dotée et possède des vitraux intéressants de trois époques différentes, essentiellement en raport avec l'eau, les poissons, la pêche, les oiseaux aquatiques.

Notre Dame des mouettes

yv13

yv14 (Copier)             yv16 (Copier)

yv18 (Copier)            yv15 (Copier)        

   

yv19 (Copier)

 

yv21 (Copier)

 Le château (domaine privé)

yv20 (Copier)

 

Des rues en forte pente dévalent vers le lac, le port et un très bel hôtel aux fenêtres fleuries.

yv 30

 

 En début d'après-midi nous irons faire un tour sur le lac  à bord de ce bateau éléctrique.

yv22 (Copier)

 

yv28 (Copier)

 

yv29 (Copier)

 

L'abri de l'embarquadère moderne est habillé des miroirs qui nous renvoient de drôles de reflets.

 

IMG_20190917_122032       IMG_20190917_122447 

Tiens, les poissons sont sortis du lac !

yv24 (Copier)

 

Il est temps pour nous aussi d'aller nous restaurer.

yv25 (Copier)

 

 13 h 45. Assis au soleil dans un pare terre de fleuri on attend l'heure d'embarquer quand un papillon me prend pour une fleur.

yv23 (Copier)

yv32

 

Lentement, sans un bruit, sans un à coup, sans émanation toxique nous quittons le port en ouvrant grand nos yeux sur la magie du lieu

yv31

yv35

yv33

yv34

 

La balade dure 45 mn. C 'est un vrai plaisir cette petite escapade nautique qui nous fait longer cette rive du Léman. Je vous la recommande.

De retour sur la terre ferme on contourne le château pour descendre vers le port des pêcheurs.

 

yv40 (Copier)

 

 

yv39 (Copier)

 

Un petit clin d'oeil pour quelqu'un qui se reconnaîtra.

 

yv38 (Copier)

yv44 (Copier)

 

Réflexion sur (un eventuel) plongeon

yv37 (Copier)

 

yv36 (Copier)

yv42 (Copier)

yv43 (Copier)

yv45 (Copier)

 

Ainsi s'achève notre visite de Yvoire.

yv41 (Copier)

 

*****

 

Posté par champabreiz à 19:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 août 19

La Suède mai (juin, juillet) 2019

 

 

    

scrap carnet de voyage suède

 

Nous n'aurions jamais imaginé que nous irions en Suède, ni en camping car ni autrement. Ce lointain pays du Nord européen nous n'en savions rien jusqu'au jour où notre ami Luca nous a parlé  de son projet de "retour vers le grand nord" et de nous y associer. Nous n'avons pas longtemps tergiversé et ce fut un Oui qui couronna sa proposition. Nous avions peu de documents à notre disposition pour cerner le projet et Luca nous avait dit de nous laisser porter, pour une fois c'est ce qu'on a fait. Et une fois le ferry réservé de Rostock à Trelleborg, le temps nous a tardé de prendre la route. 

C'est le 18 mai que nous quittons la maison, on a cinq jours devant nous pour traverser l'Allemagne et parcourir les 1200 km qui nous séparent de Rostock et onze semaines devant nous pour vivre cette grande aventure.

Nous avons convenu de ne visiter qu'une partie de la Suède, le Sud et le centre, c'est tout, fidèles à nos habitudes nous aimons musarder.

Comment vous présenter notre voyage ? Au jour le jour ou par région ? J'ai opté pour la seconde solution. Dans certaines, surtout au Sud nous sommes passés en mai et en juillet.

Prêts à embarquer ? Moi oui, je me jette à l'eau. Notre périple, effectué d'Ouest en Est, puis de l'Est vers le centre et l'Ouest, puis vers le Sud est tracé en noir sur la carte.

 

227_3085

 

 

LA SCANIE

 

Résultat de recherche d'images pour "carte de scanie suède"

Le comté de Scanie est un comté suédois situé à l'extrémité sud du pays et dont le territoire correspond à la province historique de Scanie. Son chef-lieu est Malmö . Superficie 11 303 km carrés. Population 1.34 million.

Nos étapes en Scanie 

 

23 Mai, embarquement à Rostock.

IMG_20190523_075801

Six heures plus tard nous débarquons à Trelleborg après une traversée des plus calmes. On est vite sorti de l'enceinte du port et de la ville. Cap à l'ouest vers une petite péninsule mais à cet endroit les panneaux d'interdiction aux camping cars ont fleuri, c'est compréhensible, ici, c'est la Riviéra. Les villas sont très belles, le sable blanc et les parking réservés à la classe 1. D'où qu'on vienne un pictogramme est parlant, juste classe 1. Juste le temps de faire quelques photos et on cherche un autre point de chute.

IMG_20190523_154411 (2)

 

IMG_20190523_154420 (2)

 

 IMG_20190523_154513

 Près du village de Klagsham  on trouve notre bonheur à deux pas de la plage avec vue sur le pont Oresund. Très beau temps, les suédois se baignent déjà dans une eau qui avoisine les 15 degrés. Magnifique coucher de soleil.

IMG_20190523_165032

IMG_20190523_210234

Le lendemain on flâne et pense passer une  bonne partie de la journée ici. Outre notre ami Luca et nous il y a un camping car suédois. Arrive une voiture d'où descendent des personnes en uniforme, mais qui ne sont pas des policiers, les abordent. Ca discute fort et longtemps. Les suédois rangent leurs chaises et vocifèrent, la voiture repart. Notre ami Luca qui parle bien anglais va aux nouvelles. Manoeuvre d'intimidation pour qu'on quitte le site. Camping cars  interdits mais écrit nulle part. Le site devrait devenir payant sous peu. Echaudés et indécis nous choisissons de quitter les lieux. Ca commence bien la Suède qu'on me vante comme être un pays de liberté pour le camping car.

Luca qui connaît déjà la Suède ne veut pas passer par Malmö, ni Lund, ni Gotteborg ce qui me contrarie un peu. Voyager à deux équipages n'est pas simple, on le savait au départ, il va falloir un temps d'adaptation. Je me dis qu'on fera ces villes au retour. Pour l'heure direction Angelholm, où nous retrouverons notre ami ce soir avec pour objectif dès demain de monter plus au Nord vers le Bohuslan.

En arrivant à Angelholm nous traversons la ville pour aller vers la plage. L'immense parking est vide, pluie et vent balaient l'endroit. Luca n'est pas arrivé. On tente une sortie vers la plage. Le ponton de bois est en cours de réfection, dans quelques semaines ce sera l'été. Pour l'heure l'endroit est désert.

IMG_20190524_162410

 

Les nuages noirs qui viennent du Nord etc...etc... 16 h 30 , il fait presque nuit.

IMG_20190524_162524         IMG_20190524_162558

 

Luca arrive. D'un commun accord on décide  d'aller passer la nuit sur une aire située en ville, un peu plus à l'abri du vent. Nous y trouvons les deux dernières places, coup de bol. Le mauvais temps se calme et le ciel s'éclaircit. Mon mari et moi partons faire un tour en ville. On apprendra très vite qu'en Suède le temps est très changeant, en une demie heure on passe du gris au bleu ou inversement. Ce soir c'est plutôt du gris au bleu pour notre plus grand plaisir. La ville n'a rien de très typique à nous montrer mais elle est traversée par un fleuve côtier qui serpente dans de beaux parcs. C'est notre première ville aussi restera t'elle marquée dans nos mémoires (et puis, mais on ne le sait pas encore, on y repassera en juillet).

 

Valkommen Till Angelholm

 

4 photos 1

 

Il doit y avoir un évènement culturel, sur le parvis de l'hôtel de ville  plusieurs oeuvres d'art sont exposées et ici et là nous croisons des gens qui semblent participer à un rallye.

IMG_20190524_172350 (Copier) (2)

IMG_20190524_172549 (Copier)

La promenade au bord de l'eau est très bucolique, sous un pont un grand tableau de photos en noir et blanc nous permet de découvrir la ville sous tous ses aspects, même en hiver, ce qui nous semble assez iréel.

IMG_20190524_175538 (Copier) (2)

IMG_20190524_180127 (Copier) noir et blanc

 

Des rhododendrons multicolores sont en pleine floraison, ce sont de véritables arbres.

IMG_20190524_175257 (Copier)

 

IMG_20190524_172824 (Copier)

Après avoir passé des heures au volant on est contents d'avoir pu se dégourdir les jambes. Ce soir briefing. Luca qui a le projet d'aller au delà du cercle polaire au dessus de Luléa pour voir les Samis souhaite maintenant qu'on bifurque vers la côte Est, il est encore temps. Chacun ayant exposé ses arguments, c'est acté. Demain on passera par le centre de la Scanie pour rejoindre la côte Est. Ces modifications de dernière minute ne changent pas grand chose à notre projet initial qui était bien vague. Donc demain cap à l'Est. Ce soir et cette nuit nous aurons encore du vent et de la pluie.

IMG_20190525_093717 (2) (Copier)

 

Aujourd'hui, c'est samedi. On roule dans des paysages très semblables à ceux de notre plaine champenoise. Cultures céréalières et vergers se succèdent en de mornes ondulations. Seules les maisons sont différentes, les fermes bâties sur de solides sous bassements de pierre sont même classées au patrimoine mondial de l'Unesco. 

 

IMG_20190525_155204

IMG_20190525_164655

 

On roule vers le sud est en direction du lac Finjasjön. Nous avons prévu de faire halte ici pour la soirée et la nuit. Le vent est toujours présent, les nuages aussi et il fait froid. Sur la route nous avons doublé de nombreuses voitures anciennes, pour la plupart des américaines des années 50. Les suédois en sont friands et aiment les exhiber le week end. Pour arriver au lac on doit traverser la ville de Hässleholm, il y a pléïade de voitures de collection, à la sortie de la ville se tient une immense concentration internationale de voitures anciennes. On file vers le lac, un peu à l'écart.

 

IMG_20190525_113630 (2)

 

Malgré le temps maussade et froid, j'ai mis les gants et le bonnet, nous sautons sur nos vélos pour approcher par les pistes cyclables de ce rassemblemnt inédit pour nous. L'entrée du parc est payant, nous ne sommes pas assez passionés pour y entrer. Alors que nous allons rebrousser chemin, les véhicules sortent un à un du parc et semblent prendre la direction du lac. On reste là à les regarder défiler sous nos yeux. Certaines voitures sont très belles, très bien entretenues et d'autres... dont il est certain qu'en France elles ne passeraient pas le contrôle technique. Tout cela dans un vrombissement assourdissant et une pollution avérée. Encore une idée reçue qui saute, la Suède ne semble pas être si vertueuse que cela en matière d'écologie.

 

Les voitures vont bien vers le lac. Quand nous y revenons le camping car est cerné. Luca et la Strada ont disparu, fuyant la fureur de vivre à la James Dean que Luca a connu dans sa jeunesse dans l'Oregon. Les sonos sont poussées à fond, les moteurs aussi et les litres de bière coulent à flot. Hors de question de bivouaquer ici.

IMG_20190525_145053 (2)

On retrouve notre ami et on décide de la marche à suivre. On repère un autre lac, plus à l'Est au dessus de Kristianstad. Ca devrait faire l'affaire. A ce soir. Chacun sa route, chacun son chemin. Luca avec la Strada a tendance à prendre des pistes qui raccourcissent mais pas nous. Il nous faudra encore pas mal rouler pour arriver à destination.

On y arrive sous le soleil. L'environnement est splendide. Ici il y a surtout des vergers. Le parking où nous nous garons borde une petite plage où vers 20 h on aura la surprise de voir arriver des familles et des enfants qui n'hésiteront pas à entrer dans l'eau. Nous dans le camping car on a le chauffage !

IMG_20190525_171612

 

IMG_20190525_171652

IMG_20190525_171748

227_0435

 

lac Ivosjon 2

 

IMG_20190525_173206

IMG_20190525_173651

IMG_20190525_180021

 

Demain on quitte la Scanie mais on y repassera en juillet pour faire les côtes. 

*****

Prochaine étape la Blékinge

Posté par champabreiz à 17:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 août 19

Cigognes à Rushtadt

 

Cigognes à Ruhstadt, Allemagne

19 new photos added to shared album

 

Posté par champabreiz à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 avr. 19

Marienburg, Saint Aldegund, Bremm, Eller, Ediger au fil de la Moselle

 

Mercredi 12 septembre 2018

 

La nuit a été très calme et ce matin on quitte Zell pour l'ancien couvent de Marienburg. Situé à quelques km il occupe un site exceptionnel à l'endroit le plus resserré du méandre de Zell. Ici la Moselle fait une boucle de 14 km. On laisse le camping car sur le parking visiteur et l'on continue de grimper à pied et ça grimpe dur. Le temps est toujours au beau fixe. A notre gauche les vignes dévalent la pente jusqu'à la rivière. D'ici on a une vue magnifique sur Punderich où nous sommes passés avant-hier. Par-dessus les frondaisons on devine le toit de l'église de l'ancien couvent.

 

marien1             marien2

marien3

marien4

Un train s'engage sur le viaduc avant de s'engouffrer dans le tunnel qui perce la colline.

marien5

marien9

On passe sous le couvent et on suit encore la route sur un bon km avant d'arriver au mirador. Encore un sentier escarpé et ça y est on est au pied mais il va falloir encore monter trois étages pour jouir d'un panorama unique.

 

marien6             marien8

 

L'effort est récompensé par la vue on a devant nous tout le promontoire rocheux qui émerge des vignes en enfilade.

 

marien7

A gauche Bullay (là où il y a le double pont métallique).

 

marien10

On s'en met plein les yeux avant de redescendre vers le couvent. Il fait très chaud.

 

marien13

marien11             marien14

De la terrasse on embrasse tout le paysage, les transats nous tendent les bras pour profiter de l'instant mais il fait trop chaud pour rester au soleil.

 

marien12

Il est midi on pique nique sur le parking avant de prendre la direction de Saint Aldegund  situé sur une rive rectiligne de la Moselle entre Bullay et Bremm. Dans mon guide on ne me dit rien de ce village de 660 habitants c'est pourtant à mon sens et sans contexte un village à ne pas rater.

C'est d'abord l'église de schiste et son haut clocher qui attirent l'oeil, l'intérieur est illuminé par des vitraux dont seul l'occulus est peint ou bien juste une scène au coeur de hautes verrières. Les maisons qui bordent les ruelles sont pimpantes on les dirait peintes d'hier, des grotesques, des plaques de rues imagées en bois confèrent à l'ensemble architectural un cachet de très haute volée. Un sentier mène à la chapelle située un peu plus haut dans le vignoble, un ruisseau dévale la pente entre des jardinets. Un garage ouvert sur la rue, tel une boutique, vous offre la possibilité de compléter vos décos de Noël et bien sûr vous déposerez votre obole dans une petite boîte. Ici c'est un ancien four à pain, là une boutique qui donne directement dans la cuisine de la propriétaire dont le petit garçon est entrain de goûter et là...là c'est un mot de 38 lettres, in pro non ça ble !!! Une formule magique peut être un peu à la Mary Poppins ? Non, plus sérieusement cela doit  avoir un rapport avec toutes les jolies maisons traditionnelles.

 

scrap saint aldegund

 

Allez vous balader dans les ruelles, j'espère que comme moi vous serez charmés.

Clic sur le lien , mettre le son, mettre en grand écran.

 

 

 

scrap carte de Bremm à Senheim

 

Eller


Est un village d'origine celte aujourd'hui regroupé avec celui de Ediger. Ici moins de maisons à colombages mais une belle église. Les rues sont étroites et les panneaux de hauteur et de largeur et d'interdiction bien visibles. Pourtant au détour d'une ruelle apparaît un très ancien tub mais que Diable allait il faire dans cette galère ? Bien sûr il n'est pas équipé de direction assistée. Aidé par sa co-pilote le conducteur va devoir faire un certain nombre de manoeuvres pour se sortir de là mais il va y arriver.

 

el11

Les ruelles montent vers l'église Saint Hilaire qui ferme une petite place.

 

el2

Coquette elle ne déroge pas à la règle de propreté. Il y a toujours quelque chose à voir de différent dans ces humbles sanctuaires.

Ici c'est le carrelage qui est beau et aussi le travail des bancs, il y a quelques vitraux modernes, une chaire sculptée, un beau baptistaire et quelques retables dignes d'intérêt.

 

el3

el6             el7

el12

el5

De-ci  de-là quelques belles maisons retiennent notre attention.

 

el 1

el10

el8             el9

 

 Revenus le long de la route principale on longe ce qui fut la ferme. A l'époque des Francs il y avait ici un domaine royal. Ce beau bâtiment est devenu un hôtel.

el14

el13

 

Notre prochain arrêt est Ediger où il y a une aire mais bondée et trop prêt de la route à notre goût. La ville aux 14 tours est bien sûr à visiter mais pas ce soir j'en ai plein les pattes et il a fait chaud. On se met en quête de trouver où stationner pour la nuit. C'est à Senheim que nous trouvons l'endroit qui nous convient au pied de la Moselle et face à un beau vignoble. Un camping car français est stationné à côté de nous, on prend plaisir à échanger dans notre langue.

 

Pcc senheim

Jeuid 13

Ce matin c'est le bruit de la pluie qui nous réveille. Bon voilà qui modifie l'emploi du temps. Toute la matinée plic, ploc, plic, ploc. Enfermés dans le camping car on s'occupe comme on peut mais on trouve le temps long, trop habitués que nous sommes à être dehors. En début d'après-midi le temps s'éclaircit il n'en faut pas plus pour que nous partions faire une rando dans les vignes. On traverse le village de Senhals puis la Moselle pour ensuite traverser Senheim.

Du bois pour l'hiver

 

senheim1

    Un couple de cygnes et ses petits vient à notre rencontre.

 

senheim2

Mon mari aime bien les agacer et leur montrer qu'il n'a pas peur d'eux.

 

senheim3

 On traverse le pont  et on vous propose de nous suivre ci-dessous à travers le village et le vignoble.

 

 

 Sur le chemin du retour, plus de 10 km A/R, je me pose sur un banc original. Ce sont les anciens sièges du télésiège de Cochem.

 

IMG_20180913_164458 (Copier)

Le temps sera resté médiocre toute la journée et la soirée sera à l'ancan. On allumera le chauffage et on regardera passer les bateaux de croisière.

 

senheim bateau

Vendredi 14/09

Soleil et nuages ce matin. En camping car nous revenons sur nos pas jusqu'à Bremm. Pas facile de se garer ici, fort peu de parking le long de la route principale et surtout pas pour y garer un 7m. En tournant un peu on trouve devant une petite chapelle après avoir demandé l'autorisation.

 

brem 1

Ce village niché sous le Calmont, un des points culminants du vignoble, aligne de belles façades comme celle dite de la maison de la cigogne.

 

bremm 2

 

En parlant de cigogne , ce n'est pas la première fois que nous voyons ce genre de faire-part original. Personne ne peut ignorer le pedigree du nouveau-né ! Prénom, taille, poids, heure de naissance, tout y est.

 

bremm3

 

Derrière les belles façades édifiées en bordure de route et de Moselle, les ruelles grimpent à l'assaut du vignoble, c'est incroyable de voir jusqu'où ils ont pu aller planter les ceps, le moindre vallon est exploité. De l'eglise Saint Laurentius on a une vue dégagée sur la Moselle et les ruines du couvent Stuben

Bremm, c'est par ici :

Activer Adobe, mettre le son, mettre en grand écran.

Bonne balade

 


Notre visite suivante est pour Ediger que nous avions négligée avant-hier pour cause de fatigue. Il est onze heures, on trouve difficilement une place à l'endroit qui nous est dédié, pas facile de manoeuvrer par ici. Ediger est appelée la ville aux 14 tours, un ami nous en a parlé et nous a conseillé la visite. Hélas l'office de tourisme n'ouvre qu'à 16 h 30 nous n'avons donc pas de plan pour la visite.

 

scrap ediger

 

C'est d'abord une humble chapelle qui nous ouvre ses portes.

 

ed13

 

 

ed12

Nous parcourons encore quelques ruelles mais l'heure du repas nous ramène vers les restaurants.

 

ed9

Un restaurant de flammenkueches retient notre attention. On s'installe en terrasse, la serveuse parle un peu français et peu au moins me traduire ce que je vais manger, ce sera flam boudin noir et pommes.

 

ed1

 

Bien restaurés nous reprenons le fil de notre visite.

Malgré notre oeil attentif nous remarquons peu de tours. Qu'importe le village a son charme. Les oeuvres d'un artiste local ajoutent une touche inattendue.

 

ed14             ed5

Le haut du village est dominé par l'église Saint Martin fondée en 1500.

 

ed7             ed8

ed11             ed15

ed 20

ed10

ed16

A l'extérieur du village les vendanges battent leur plein.

 

ed18

 

Un chemin de croix file vers la forêt, nous ne le suivrons pas jusqu'au bout.

 

ed4             ed3

En redescendant vers le parking on profite encore du charme des ruelles.

 

ed2             ed21

ed22

ed17

Joli village mais un plan et des explications me semblent indispensables pour mieux en aprécier le patrimoine.

*****

 

A suivre de Senheim à Cochem au fil de la Moselle

 

 

 

 

 

 

 

Posté par champabreiz à 16:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 avr. 19

Canal de la Marne à la Saône suite et fin

Je n'aurai jamais imaginé que nous mettrions cinq années avant de revenir ici aux confins de la Haute Marne et de la Côte d'Or pour terminer le voyage commencé il y a plus longtemps encore le long du chemin de halage du canal de la Marne à la Saône aussi appelé canal de la Champagne à la Bourgogne ou dans sa première partie vers Joinville (52) le canal enchanteur. Le temps passe vite trop vite mais il est vrai qu'entre temps nous avons beaucoup bourlingué y compris à l'étranger.

Si vous le souhaitez vous pourrez retrouver les articles  de 2013 et 2014 ici : 

http://champabreiz.canalblog.com/archives/2013/10/17/28233478.html

http://champabreiz.canalblog.com/archives/2014/08/26/30477181.html

http://champabreiz.canalblog.com/archives/2014/09/13/30579762.html

*****

Fin mars, il fait beau, des envies de partir mais pas trop loin car on ne dispose que de quelques jours, pourquoi ne pas terminer le canal de la Marne à la Saône ? On est vite prêts et nous voilà sur les routes au gré du vent.

 

 

DSCF3218 (2)

 

Jour 1

C'est à Cusey sur le parking de la mairie que nous faisons halte. On descend les vélos et nous voilà partis vers le Nord jusqu'au pont canal entre Dommarien et Piépape là où nous nous étions arrêtés il y a cinq ans.

 

DSCF3237 (2)

 

C'est un bel ouvrage d'art à plusieurs arches qui enjambe la Vingeanne petite rivière emblématique de la région qui flirte tout le temps avec le canal.

(août 2014)

 

DSCF3236 (2)

(mars 2019)

 

226_9732

Il n'y a que nous et les saisons qui changent.

 

226_9734

les berges du canal entre Cusey et Dommarien.

 

226_9729

 

226_9731

 

226_9737

(Un petit saut dans le temps en 2014)

 

Dommarien

 

 

DSCF3220 (2)

 

DSCF3224 (2)

 

DSCF3226 (2)

 

DSCF3231 (2)

 

retour en 2019, promis plus de retour en arrière

On approche de Dommarien

 

226_9754

 

la halte fluviale

 

226_9753

entre Dommarien et Cusey

une vieille passerelle fabriquée jadis dans le Nord.

 

226_9744

 

226_9745

 

C'est un canal  bien arboré, c'est joli aussi avant que les feuilles ne fassent une voûte de verdure.

 

226_9750

église de Choilley Dardenay

 

226_9743 (2)

 

Retour vers Cusey (13 km A/R)

 

226_9757

A Cusey il y a un château médiéval, privé, difficile à apercevoir.

 

226_9758 (2)

 

On va passer la nuit sur le parking de la mairie, calme en apparence.

D'abord il y a les aboiements des chiens du quartier, ensuite il ya l'église qui sonne toute la nuit et pour finir au petit matin un brouhaha qui enfle, des discussions, des  portes qui claquent, il est 6 h 45 ! Nous avons du choisir le seul jour de l'année où il y a de l'animation ici. Les enfants des écoles partent en voyage et les parents les ont accompagnés jusqu'au bus. On est cerné, des voitures sont garées tout autour de nous bien qu'il y ait de la place ailleurs. Il y a en même un... qui a garé sa voiture le nez contre notre portière, je n'en dirai pas plus mais on doit entendre ce que j'en pense dans les chaumières de France et de Navarre !

Je ne résiste pas à vous en faire profiter

 

IMG_20190328_070314

 

Heureusement les voitures s'en vont. Libérés, délivrés !!!

Jour 2

Avec ce réveil matinal on est prêts de bonne  heure. En camping car on descend de 5 km vers le châeau de la Romagne en passant par l'écluse où nous avions laissé la péniche l'Hendaye et nos amis d'un moment Serge et Raymonde les mariniers il y a cinq ans. Mais il n'y a pas de place où stationner, ni à l'écluse, ni au château, on revient en arrirèe car j'ai vu un beau village perché un peu à l'écart du canal. Percey le grand est un village typique du sud de la Haute Marne tout de pierres sèches blanches, situé sur un promontoire il est coiffé d'un très beau clocher comtois, une exception dans ce secteur. Il fait très beau ce matin, c'est agréable de flâner dans les ruelles, malheureusement comme tous les villages celui-ci n'échappe  pas à la règle, il se meurt. L'église est fermée. Le moulin, une bâtisse imposante situé entre les bras de la Vingeanne est en restauration, le superbe lavoir manque d'entretien et sûrement de bras pour le faire. Francis voudrait proposer au marie de le nettoyer bénévolement, si seulement nous étions plus près mais pour l'instant notre agenda ne nous permet pas de l'envisager.

 

scrap av percey le grand

 

 

Sur la terrasse d'une maison une oie a remplacé le chien de garde.

 

226_9795

 

226_9790

 

226_9779

 

226_9801

 

 En quittant Percey on trouve à se garer le long du canal sur une halte fluviale. Un pêcheur est déjà installé et ça semble mordre. On descend les vélos et en route vers le château privé de la Romagne.

 

IMG_20190328_102044

 

IMG_20190328_102057

 

La Vingeanne torrentueuse n'est jamais bien loin.

IMG_20190328_102319

 

On roule vers le sud presque jusqu'à Pouilly sur Vingeanne, on est seul, le calme est total, de temps à autre un héron s'envole à notre passage, des papillons jaunes, d'autres blancs aux ailes ourlées de orange font un bout de chemin en notre compagnie, un éclair bleu métallique zèbre l'espace, c'était un martin-pêcheur. Ah le calme qu'est-ce que c'est bien. A l'écluse de Saint Maurice sur Vingeanne on peut se restaurer mais seulement du 30 avril au 30 septembre. Une calèche remonte la côte tirée par un cheval comtois.

 

IMG_20190328_113934

 

 

IMG_20190328_114506

 

226_9810

 

La borne 190 sur les 224 qu'en compte le parcours, ça sent la fin !

 

226_9812

 

226_9814 (2)

 

Retour au camping car.Mon mari a repéré de l'ail des ours, il en cueille une poignée qui agrémentera l'omelette de ce soir. Le pêcheur est toujours là. Il fait très beau. On mange dehors pour la première fois de l'année puis repos au soleil, bouquin pour moi, Sudoku pour monsieur. 15 heures il serait peut être temps de bouger ? Le pêcheur aussi remballe ses gaules. Avant de partir il vient nous offrir une partie de sa pêche, essentiellement des ablettes.

En camping car nous traversons les premiers villages de Côte d'Or, il y a de très nombreux châteaux privés, modestes certes mais qui témoignent du passé tumultueux de la région entre Champagne et Bourgogne. Nous nous arrêtons quelques instants devant le château de la Rosière et son imposant donjon. Celui-ci fait chambre d'hôtes.

 

226_9815

 

226_9820

Les toits rouges de Champagne sur Vingeanne me donnent envie de ressortir mes pinceaux.

 

226_9821

 

 On passe sous le formidable viaduc d'Oisilly avant d'apercevoir les toits vernissés du château (nous y reviendrons) et de terminer notre journée à Mirebeau sur Bèze où on stationne sur l'aire de camping car qui nous est dédiée. Un suédois viendra nous y rejoindre.

 

226_9822 (2)

 

Une bonne heure de balade à pied dans Mirebeau complète cette journée bien remplie. Même constat, Mirebeau qui semble être une ville centre avec collège etc...a perdu la plupart de ses commerces. C'est triste.

 

226_9828 (2)

 

226_9831

 

226_9839

Un gîte a misé sur la couleur.

 

226_9842 (2)

 

Tout un marais situé dans les bras de la Bèze a été aménagé pour la promenade et le bien être de la faune. 14 km de sentiers entre bleu et vert. Il est trop tard pour partir à l'aventure. Dommage.

 

226_9844

 

226_9848

 

On note aussi la présence d'arbres remarquables.

 

226_9851

 

La nuit sur l'aire ne sera pas calme. Aboiements intempestifs des chiens de la maison voisine toute la nuit et dès 5 h passage et stationnement devant le portail des camions qui viennent livrer l'entreprise contigüe à l'aire. Réveillée à 6 h 20 par un camion qui attend devant la grille musique à tue-tête je me lève et en pyjama je vais gentiment lui dire deux mots. Donc cette aire je la déconseille.

Jour 3

Route vers l'Est. 8 km plus loin on retrouve le canal. On pose nos roues à la halte fluviale de Cheuge et on reprend les vélos en roulant vers le Nord.

Ce petit village est coquet, lavoir bien entretenu, pont levis, jolies maisons, ancien moulin, tout pour plaire.

 

IMG_20190329_104448

 

IMG_20190329_104823

 

IMG_20190329_104910

 

IMG_20190329_162817

 

226_9856

 

 

226_9912

 

Direction Oisilly pour voir le fameux château au toit vernissé.

On quitte le canal pour monter dans le village. Le voilà, seules les ailes ont des toits vernissés. Malheureusement ce château semble être plus ou moins à l'abandon.

 

226_9862

 

226_9864

 

226_9859

 

Une rue en forte pente nous ramène au canal qui côtoie la Vingeanne.

 

226_9869

 

Eglise de Oisilly

 

226_9876

 

Dans un pré des ragondins se chauffent au soleil. Voici le viaduc, long de 295 m  et de 19,20 m de haut il comporte sept arches, il a été  construit pour une seule voie.

Les travaux ont été adjugés en avril 1886 et ont duré un peu plus de deux ans, sans incident particulier en dehors de quelques fissures lors de la construction des anneaux des grandes voûtes qui ont nécessité quelques retouches.

Inauguré peu de temps avant l'exposition universelle de Paris, il y était représenté par un modèle réduit et des dessins techniques dans le pavillon du service de la construction des chemins de Fer de l'Est.

 

IMG_20190329_113910

 

IMG_20190329_114037

 

IMG_20190329_114114

 

IMG_20190329_114015

 

 Le clocher de Blagny sur Vingeanne se devine derrière les fûts des peupliers.

 

226_9885

 

226_9888

Je conte fleurette aux violettes et aux primevères qui de-ci de -là tapissent les rives.

 

226_9889

 

IMG_20190329_120110

 

Mais l'heure tourne et il fait faim. Nous avons noté l'adresse d'un restaurant à Champagne sur Vigeanne. Ce n'est pas si loin. On tente ? On tente. Encore un peu de canal et une route qui grimpe au centre du village.

 

IMG_20190329_120758

 

IMG_20190329_144215

 

Le restaurant est ouvert. C'est simple et copieux, deux entrées au choix et un plat unique, plateau de fromages ou dessert. Ce sera salade de crudités bien fraîches et saucisses de Toulouse sauce au vin rouge et oignons bien cuisiné accompagné de frites, quant au plateau de fromages à discrétion, il offre un belle palette des saveurs locales. Nous prenons notre temps, une fois les ouvrirers qui déjeûnent ici partis nous pouvons bavarder avec Nathalie et Jean Yves qui tiennent ce petit établissement qui fait aussi bar et épicierie, dépôt de pain, c'est le seul commerce de la commune.    Quand nous le pouvons on privilégie les établissements de ce genre, ces artisans qui ne comptent pas leur temps  et savent encore faire du bon. Nous avons tous les quatre un beau moment d'échange. Bien que simple nous vous recommandons leur restaurant si d'aventure vous passez par Champagne sur Vingeanne.

 

226_9892

 

Dans ce village il y a aussi un château privé et une petite halte pique-nique au bord de l'eau.

 

226_9893

 

226_9895

 

IMG_20190329_145016

 

Mon mari veut rentrer par la route mais il a oublié qu'il y a des côtes par ici. On prend de l'altitude par rapport à la rivière.

 

IMG_20190329_150702

 

A Oisilly on retrouve le canal. Un peu plus loin  sur notre gauche on devine Renève qui a l'air bien joli, on ne saurait passer à côté sans aller y jeter un coup d'oeil. Une maison mi arcachonnaise, mi comtoise se dresse au bord de la rivière.

 

IMG_20190329_155106

 

IMG_20190329_155321

 

IMG_20190329_155543

 

226_9898

Une scène naturaliste est peinte sur l'abri bus.

 

226_9900

 

Un très vieux saule tortueux se penche par dessus le mur comme pour ombrager la ruelle qui monte à l'église.

 

226_9905

 

Les tuiles de ce clocher roman ont du être vernissées.

 

226_9906

 

Là c'est une ancienne croix qui sert de centre au rond-point.

 

226_9908

 

226_9909

 

226_9911

 

Revenus à notre point de départ on sort nos chaises au soleil pour un moment de répit.

 

IMG_20190329_164240 (2)

 

Soirée et nuit calme, enfin.

Jour 4

Le soleil matinal est au rendez-vous comme tous les autres jours. On part vers Heuilley Sur Saône (fin du canal) et là-bas il y a une aire de camping car, ça tombe bien. Elle est immense (pour 25 cc) et ... il n'y a personne.

 

IMG_20190330_100036

 

226_9930

 

On est bientôt prêts pour partir affronter le dernier tronçon de ce canal de la Marne à la Saône. On longe un  canal rectiligne, chose que nous n'aimons pas jusqu'à un pont qui enjambe la confluence.

Un bateau pousseur est amarré là, il pousse une barge qui sert au nettoyage du canal.

 

IMG_20190330_101955

 

Après le pont si on va tout droit on va vers Pontailler sur Saône, nous nous prenons à droite vers Saint Sauveur. Là aussi le canal est d'une rectitude lassante.

 

IMG_20190330_102056

 

Saint Sauveur

 

En passant sur la route on avait remarqué un beau toit vernissé qui semblait appartenir à l'église. On quitte le canal pour monter dans le village par une belle allée forestière. Ce village a gardé le local de sa pompe.

 

226_9917

 

L'église ressemble plutôt à une chapelle, le portillon de la cour est ouvert mais l'église fermée comme souvent et pas de toit vernissé en vue. Un monsieur vient à notre rencontre et engage la conversation, au bout d'un moment il nous demande si on veut visiter, bien sûr qu'on veut visiter.

 

226_9918

 

Il nous fait alors pénétrer ici :

 

226_9920

 

L'endroit est magique ! La chapelle appartient au château et le toit n'est vernissé que côté château. L'ensemble est somptueux et le vénérable magnolia qui éclaire l'angle de la cour de ses milliers de fleurs ne l'est pas moins.

 

226_9922

 

226_9927

 

Nous avons le privilège de visiter la chapelle. Sur les toits des dizaines de pigeons blancs paradent au soleil. Quand leur maître les siffle ils s'envolent et approchent au plus près, quel beau spectacle qui ajoute à la magie du lieu.

 

226_9928

 

On passe un bon moment ici et on apprend encore plein de choses sur la région et son histoire.

 

226_9929

 

On prend le chemin du retour. Voici la dernière écluse de notre canal enchanteur.

 

226_9914

 

 

 

IMG_20190330_114312

 

 Ainsi s'achève notre périple le long de ce canal. Tout au long de ses rives en Haute Marne et en Côte d' Or nous avons découvert tout un petit patrimoine de châteaux, d'églises, de lavoirs, de villages typiques, de merveilles naturelles ; une faune et une flore encore bien vivantes. Il faut parfois se donner la peine de pédaler quelques km à gauche ou à droite du canal pour les découvrir mais la récompense est au bout de l'effort. Nous avons fait des rencontres humaines intéressantes et enrichissantes, les dernières en dates : Nathalie et Jean Yves les restaurateurs et la personne qui nous a acceuillis à Saint Sauveur. Parmi les plus anciennes : Raymonde et Serge les mariniers qui nous avaient pris à leur bord pour passer le tunnel de Balesmes, un moment de partage d'une rare intensité et puis bien sûr la rencontre avec Luca à la halte de Rolampont, ce camping cariste italien avec qui nous sommes  en amitié, que nous avons revu depuis pluiseurs fois et avec qui nous partons bientôt pour un long périple. Mais ça c'est une autre histoire...

 

scrap bye bye

 

 Petit rappel :

 Sources VNF

Distance en km : 224 km

Nombre d'écluses : 114

Gabarit (L x l) : 38,60 x 5,10 m

Tirant d'eau : 1,80 m

Tirant d'air : 3,40 m

De Vitry-le-François à Heuilley-sur-Saône

Ce canal est la plus commerciale des quatre voies qui relient la Seine à la Méditerranée. Il traverse le plateau de Langres à 340 m d’altitude par le tunnel de Balesmes (4 820m de long). Les ouvrages d’art y sont nombreux et variés. Bien que le transport fluvial y soit toujours très actif, comme en témoignent les ducs-d'albe qui jalonnent ses biefs, les haltes pour la plaisance y sont nombreuses et bien équipées.