Champabreiz au gré du vent

08 août 17

La Hollande au printemps, avril 2017 (3)

Leiden, Madurodam, barrages anti tempêtes, Stellendam

Mercredi 19 avril,

 Ce matin c'est relâche. Chacun se lève à l'heure qu'il veut. Les filles font un peu de devoirs et de la peinture. Le ciel est clair. Que ferons nous cet après-midi ? Nous avons un rendez-vous important à 17 h mais en attendant ? Comme je ne suis pas du genre à rester les deux pieds dans le même sabot je cherche dans mes documents quelque chose à voir qui ne soit pas trop loin de Abbenes où nous sommes en camping à la ferme.

roubos abbenes 8

Mon choix se porte sur Leiden et plus particulièrement sur le moulin De Valk . Il est l'un des derniers moulins de cette cité qui en compta jusqu'à 19 bâtis sur ses remparts.

Nous stationnons sur le parking payant de la gare centrale.

Le Moulin de Valk, également surnommé « le Faucon », est un moulin à vent construit en 1785.  Le Moulin de Valk est l’un des sites les plus typiques de la ville de Leiden et se trouve tout près de la gare centrale de Leiden où vous passez pour vous rendre en centre-ville. En 1966 le moulin est devenu un musée municipal avec une collection d’objets fascinants utilisés pour la meunerie ainsi que des outils et livres des années 1930, appartenant au dernier meunier en activité.

Cet après midi le temps est très menaçant. Une fois garés nous prenons pour cible un moulin dont on voit les ailes mais il s'avère que ce n 'est pas le bon. Le propriétaire nous fait un plan sommaire sur un papier. Merci monsieur. Puis un peu plus loin on demande notre chemin à des employés municipaux, en trois langues et avec les mains. La direction est confirmée. On arrive enfin au pied du moulin enturbanné du drapeau néerlandais. Il dresse ses 29 mètres de haut dans un ciel tout gris. Nous visitons les pièces d'habitation conservées dans leur jus. Puis grimpons dans les étages par les fameuses échelles de meunier. Pour moi qui craint le vertige, c'est une épreuve.

Venez visiter le moulin

Le moulin à vent moud toujours et la farine de blé complet est en vente au rez-de-chaussée. Le premier étage est la seule résidence de meunier conservée en Hollande. Les meubles dans la cuisine, le salon et la salle de dessin datent des années 1900. Les salles d’exposition, qui se trouvent dans les chambres au premier et deuxième étage, offrent un programme audiovisuel sur l’histoire du meulage de blé et une collection d’objets Old Dutch liée à cette activité. Au-dessus de ces pièces sont situés le grenier à farine, le grenier de meulage et le grenier de levage. (sources OT)

leyden 11

leyden 5

leyden 6

leyden 7

leyden 8

leyden 9

Leiden qui est une des  plus anciennes ville des Pays Bas mérite très certainement une visite bien plus approfondie mais l'heure tourne et nous prenos la route de Sassenheim.

leyden 3

 

 225_3080

  Ce soir à 17 h, nous avons rendez vous à Sassenheim,   De Klinkenberg, pour voir la construction des chars fleuris du corso de Lisse qui se déroulera le week end prochain (mais nous serons sur le retour). J'ai réservé depuis longtemps une visite en français. Je n'ai encore jamais vu cette manifestation et ce doit être pour moi le clou de mes vacances, enfin quelque chose d'inédit. Il y a beaucoup de monde dans les rues alentour, de nombreux bénévoles assurent sécurité et circulation. Je tends ma réservation en faisant comprendre que nous cherchons le parking, on m'envoie plus loin, toujours plus loin, en réalité il n'y a pas de place pour un camping car, que des places de VL. Je fulmine ! Malgré plusieurs tentatives nous ne trouvons pas de place et c'est très très décus que nous revenons à la ferme. Décidément cette journée ne restera pas comme étant la meilleure dans mon souvenir. Tournons vite la page.

En ce mercredi soir, surprise, le camion épicerie est revenu et pour nous venger d'avoir raté la construction des chars nous allons acheter le stock de framboises.

Jeudi 20 avril

Départ matinal pour le sud de La Haye où nous voulons passer une bonne partie de la journée au parc Madurodam. On y découvre les pays Bas en miniature, c'est très intéressant. Outre les monuments, il y a plusieurs activités pour les enfants. Les filles apprennent ainsi comment fonctionnent une écluse - démontration à l'appui -  les barrages anti tempêtes, le chargement d'un porte containers, l'extinction d'un feu à bord d'un bateau. C'est ludique et actif.

Madurodam

Madurodam est un parc miniature qui abrite de parfaites répliques à l'échelle 1:25 de célèbres monuments historiques et bâtiments publics, d'infrastructures, d'activités industrielles ainsi que de quartiers typiques que l'on trouve à divers endroits dans le pays.

Certaines maquettes sont animées comme l'aéroport d'Amsterdam -Schiphol, les travaux du plan Delta ou encore les voies ferrées et les autoroutes.

Madurodam a été créé en hommage à George Maduro, un étudiant en droit juif qui a combattu les forces d'occupation nazies en tant que membre de la résistance hollandaise et qui est mort au camp de concentration de Dachau en février 1945.

Outre les reconstitutions très précises j'apprécie la beauté des arbres nains qui grâce aux soins des jardiniers sont devenus bonzaïs. Ces arbres sont eux aussi à l'échelle du décor. Les fleurs sont partout. La visite mérite vraiment qu'on s'y attarde, dans les rues miniatures on observe les voitures, les cyclistes, les boîtes à lettres, les réverbères, un chien, les chars du corso fleuri de Lisse, une chaussée humidifiée par une pluie fictive, les joueurs de foot dans le stade de l'Ajax...Une foultitude de détails très réalistes.

Mettre le son, mettre en grand écran

 

Enregistrer

Enregistrer

 

madurodam 7

madurodam 11

madurodam 16

madurodam 17

madurodam 20

madurodam 22

madurodam 24

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

madurodam double page (Copier)

madurodam 25

madurodam 26

Amsterdam, Rotterdam, deux ports internationaux des Pays Bas, deux ports au trafic intense qui sont pour beaucoup dans  l'économie de ce pays.

mad 11

Une mouette peu farouche a élu domicile dans la cheminée d'un paquebot miniature.

mad 12

Travaux pratiques

Une écluse ça fonctionne comment ? A vos manivelles, 1 2 3 partez !

mad 13

Comment ça se charge un porte containers ?

Les filles vous allez expérimenter l'art d'être grutières.

mad 10

mad 19

Les barrages anti tempêtes comment ça marche ?

Pompez les filles et vous saurez comment ça marche.

mad 15

Et les Shaadoks pompèrent, pompèrent ...

 

En réalité il faut 12 h pour fermer les portes des barrages anti tempêtes mais les filles à leur échelle ont bien travaillé et évité ainsi que les polders ne soient noyés.

Impossible de se perdre dans ce parc.

mad 17

On a même rencontré Gulliver et les Liliputiens

mad 18

et fait un tour à la fête foraine.

madurodam 23

Sur le quai de la gare on a observé les passagers en partance : le papa qui donne le biberon à son bébé, les gens de couleur, les valises à roulettes, les tenues vestimentaires. Avant de prendre le train pour... ailleurs.

mad 16

En bref j'ai bien aimé ce parc, pour qui sait regarder il y a de quoi voir et s'instruire. Sans hésitation j'y retournerai si j'en ai l'occasion.

On a déjeuné au snack, beaucoup de choix et à un tarif abordable, refait un tour de parc pour être sûrs de n'avoir rien oublié puis on a repris la route.

Ca y est l'heure du retour a sonné.  Cela se fera en plusieurs étapes. On fait route vers Stellendam où nous passerons la nuit au  Camping Vlugtheuvel pour 18 euros. C'est très propre, il y a une aire de jeux pour les enfants et une petite maison où l'on peut prendre un café, jouer aux jeux de société ou lire.

stel 2 bis

J'ai besoin de souffler un peu. Papy surveille les filles qui sont aux jeux et je m'en vais faire un tour au village. Tout à l'heure en arrivant j'ai apreçu un moulin.

stel tab 2

Un certain art du bien vivre

stel tab 3

stel tab 4

Ah le voilà le moulin.

stel 1

Il est édifié en plein centre de la rue.

stel tab 7

stel tab 8

steltab 5

 stel tab 9

Vendredi 21

Le beau temps d'hier a fait place à un ciel bien gris, nous roulons vers la France où nous devrions être ce soir. On ne peut pas échapper à un arrêt au barrage anti tempêtes.

anti temp 5

anti temp 2

anti temp 1

On arrive à Comines dans la banlieue de Lille vers 17 h, nous avions repéré l'aire privée où nous stationnons pour 5 euros tous services compris, de plus le propriétaire élève des escargots, nous visitons l'élevage et achetons des escargots prêts à déguster réchauffés par ses soins.

225_3207

anti temp 3

Sa boutique est elle aussi bien achalandée et fait une part belle aux produits régionaux.

anti temp 4

 

Ainsi s'achève notre balade hollandaise

 

*****

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par champabreiz à 17:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 août 17

La Hollande au printemps, avril 2017 (2)

La seconde partie de notre voyage nous emmène vers Zaanse Schans...Monnickendam... Marken...Abbenes

 

Lundi 17 avril

 

Nous ne sommes plus que quatre. Fille, gendre et bébé sont déjà repartis. Nous roulons vers Zaanse Schans. Aux abords il y a un monde fou, eh oui nous sommes le lundi de Pâques, ceci explique peut être cela. A l'entrée nous sommes refoulés, plus de places sur  le parking payant. Midi approche, on tourne donc en ville et on fini par trouver  un parking qui nous convient le temps du repas mais il est loin de ce que nous voulons visiter. Après manger on cherche donc à se rapprocher un peu, en ce lundi de Pâques la circulation en ville est calme et nous trouvons bientôt où stationner gratuitement.

Plus nous approchons du lieu touristique et plus il y a de monde. C'est notre troisième visite ici et je n'ai jamais vu cela !

Zaanse Schans est un village historique habité et doté de nombreux musées, à quelques kilomètres au nord d'Amsterdam. Il restitue de manière vivante la vie traditionnelle des 17e et 18e siècles. Zaanse Schans réunit sur un même lieu des maisons traditionnelles, des docks comme autrefois, une fonderie d'étain, une fromagerie et une ferme laitière, une épicerie à l'ancienne, des moulins qui ont chacun leur spécificité comme Het Jonge Schaap, (le jeune mouton ) moulin à scier du bois.

Dans les environs du Zaanse Schans, plus de 600 moulins furent construits au 17e siècle. C’était en fait la première zone industrielle. Les moulins étaient utilisés, entre autres, pour le broyage des épices, la production de peinture, de planches de bois, de peinture et d'huile. Un certain nombre de ces moulins existent encore et vous pouvez les visiter. Vous pourrez voir de l'extérieur, mais aussi à l'intérieur, comment les machines fonctionnent grâce au vent.

On y va ? On entre dans ce village sans payer, c'est un village pas un éco musée, seul le parking est payant.

zaan 6

zaan 17

zaan 18

zaan 19

zaan 1

Loueur  de "bicycles"

zaan 2

Meule dans le moulin à écraser les graines

zaan 3Habitat

zann 2 vues

zaan 30

zaan 31Un limonaire

zaan 7

 

 

 

 

 

Savez-vous porter les fromages à la mode, à la mode ? A la mode batave. Nous ont sait. Mais non ce n'est pas lourd, c'est du faux !

zaan 9zaan 8

Entrons maintenant dans la fromagerie. Autant de couleurs que de saveurs. Parfois très discutables, les jeunes demoiselles en feront les frais, ayant voulu tester le gouda à la noix de coco elles auront vite fait de le recracher discrètement dans un mouchoir. Personnellement mon préféré est celui au basilic.

zaan 10

 

 

 

 

 

zaan 11

le trésor

zaan 12

       Entrons maintenant au musée fabrique du sabot.

zaan 14

zaan 15

zaan 16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

Je ne sais pas pourquoi  il y a sous mon image une grande bande noire qui persiste, déroulez, la visite continue ci-dessous.

Nous avons patienté longtemps avant de pouvoir assister à une démonstration de fabrication de sabots. On a eu tout le temps d'admirer les milliers de sabots accrochés au plafond. Ma grande veut en acheter une paire. Elle demande le prix : 32 euros. Les sabots resteront accrochés au plafond ! A la place nous irons déguster un chocolat chaud et manger une gaufre avant de rejoindre le camping car.

zaan 13

Nous ne sommes pas très éloignés de Katewoude où nous stationnons chez Simone Hoeve, une fabrique de fromages et de sabots à taille humaine qui offre gentiment quelques places de parking aux camping cars pour la soirée et la nuit.

sim 1

sim 2

Mardi 18 avril

Après une nuit calme nous roulons vers Monnickendam jolie petite cité ponctuée de bras d'eau et de ponts. On se gare sur un grand parking près de la gare routière et nous voilà partis musarder  dans le dédale des rues qui ont gardé tout leur charme.

mon 14 (Copier)

Elles ne sont pas larges et bordées de caniveaux profonds pourtant la vie de la cité s'y écoule normalement sans incident.

 Le village de Monnickendam fut fondé au XIIIe siècle par des moines frisons. Ils édifièrent ici une digue, d'où le nom de Monnickendam, « la digue des moines ».

mon 8 (Copier)

 De jolies boutiques bordent une artère, on entre dans une boulangerie où ma petite fille mettra son anglais en pratique, c'est très bien. En face s'ouvre une boutique de fromages, de bières et de toutes autres denrées, propres à satisfaire l'épicurien le plus exigeant. Après la dégustation quelques fromages aux goûts nouveaux finissent dans le caba.

 mon 7 (Copier)

Au coeur de la ville voici De Vaag, le bâtiment de l'ancienne pesée, à l'arrière plan "speeltorel" qui domine la ville de son clocher où carillon et jaquemart animent les heures.

mon 5 (Copier)

Photo 1 : Speeltorel, photo 2 Raadshuis, photo 3 fronton sur  De Vaag sur lequel figure un moine, emblème de la ville.

 

monnickendam

Il est presque onze heures on va donc patienter pour voir le spectacle. A nos pieds un petit bateau écluse. Sur les petits canaux ce sont les bateliers eux mêmes qui doivent faire les manoeuvres d'éclusage.

mon_6__Copier_

 Au pied de  la tour musée le gardien nous interpelle, il aimerait que l'on monte en haut de la tour pour jouir du panaroma, mais non, ce ne sera pas pour aujourd'hui le temps ne s'y prête pas d'ailleurs voici une averse. Nous la mettons à profit pour entrer dans un grand magasin de cycles, les filles découvrent ici une large gamme de vélos hollandais, leurs spécificités, leurs accessoires.

La pluie a cessé on est sur le port mais la luminosité n'est pas propice aux belles photos.

mon 9 (Copier)

mon 10 (Copier)

Cette pomme oubliée met un peu de couleur dans la grisaille ambiante au pays des peintres elle pourrait faire l'objet d'une toile.

mon_11__Copier_

mon 12 (Copier)

mon 13 (Copier)

Les filles ne sont pas très enclines à la visite, elles préfèreraient aller au parc de jeux qu'elles ont vu en arrivant. En chemin on apprécie toutefois la sérénité des petites maisons bâties au bord de l'eau.

mon 16 (Copier)

mon 17 (Copier)

Et les filles peuvent se défouler aux jeux. On dirait deux anguilles prises dans une nasse.

mon 15 (Copier)

Ce midi c'est le parking situé au pied des éoliennes sur la digue entre Monnickendam et Marken qui nous accueille pour déjeuner. Le ciel est bien dégagé et l'on peut manger porte et fenêtres ouvertes. Un coup de vent fait passer le rouleau d'essuie-tout par la fenêtre de la cuisine, le voilà qui traverse la route et s'arrête au ras de l'eau. Fou rire général.

P digue de Marken (Copier)

Je suis ravie de voir que la météo s'améliore. J'avais très envie que nous fassions une balade à vélo tous les quatre et encore plus envie de faire découvrir aux filles l'un des endroits que je préfère au monde : le phare de Marken. Il est situé à l'écart du village au bout de la presqu'île et on le rejoint par une piste cyclable. Une sécurité pour la plus jeune  qui ne  fait  du vélo que depuis peu. Stationnement obligatoire au parking payant.

Papy et moi encadrons la petite qui se défend bien elle pédale vaillamment fasse au vent. Elle monte même le raidillon qui permet d'accéder au sommet de la digue où l'attend sa soeur. Bravo !

mark 2

Quelle belle nature. Ici un héron emmanché d'un long cou chasse les souris...

mark 3

... les oies apprennent l'art du bain à leur couvée. Ailleurs des lièvres tout fous poursuivent une femelle en faisant des bonds fantastiques par dessus les ruisseaux. On rit aux éclats. La vie explose partout.

mark 8

 En découvrant le paysage les filles font "wahou", ce coin aux eaux cristallines et au sable blanc leur plaît autant qu'à moi. Pour peu si que je les laisse faire  elles prendraient bien un bain de pied. Les gens d'ici appelle familièrement le phare "le cheval".

mark 1

mark 9

mark 10

Sur l'herbe une barque sert d'aire de jeux, on reste là longtemps à se raconter des histoires de pirates et à rejouer le Titanic et quand l'heure de partir arrive j'entends "Ah non Mamy encore un peu". Je suis très heureuse de partager ces moments en famille.

mark 20

Au revoir mon petit phare, à chaque fois que je te quitte je me dis que c'est peut être la dernière fois que je te vois et c'est pourquoi je fais provision de clichés.

mark 7

  La petite  a pris goût au vélo et file devant avec Papy tandis que ma grande et moi pédalons tranquillement sur le mode confidences. A l'entrée du village on s'arrête près des brebis et de leurs agneaux.

mark 6

mark 15

 Le coeur du village est un musée à ciel ouvert

mark 14

mark 11

mark 13

mark 19

mark18

 Une habitante en costume traditonnel

mark 12

mark 16

Avez-vous vu le chat de gouttière ?

mark 17

S'il y a bien une langue universelle, c'est celle des caresses et les chats savent ça.

mark 18

 Encore un petit effort pour arriver au port mais les "j'ai faim, j'ai mal à la tête, les envies de pipi" écourtent notre balade. Ce n'est pas grave. Le port de Marken, mon mari et moi on connaît. Les filles quant à elles ont toute la vie devant elles pour y revenir.

 marken 33

 Après le goûter on roule vers le camping à la ferme de la famille Roubos à Abbenes où nous avons réservé  pour deux nuits. 14 euros la nuit pour 4 personnes électricité comprise.

roubos abbenes 7

Depuis notre premier passage en 2009 le camping a pris de l'ampleur, c'est toujours aussi bien tenu et la patronne parle français. Je savais en venant ici qu'un camion épicierie passe le mardi. Encore quelque chose d'inédit pour les filles. Ma grande n'a pas eu de sabots mais elle a su s'acheter de belles framboises. Gourmande va !

plus d'infos sur le camping Roubos c'est ci-dessous :

http://www.camperplaatshetgroenehart.nl/frans/tarieven.html

Fin de la seconde partie Hollande au printemps avril 2017

à suivre

*****

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par champabreiz à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 août 17

La Hollande au Printemps, avril 2017 (1)

Il y a un an qu'on en parle : " en avril 2017 nous retournerons en Hollande". Je dis retournerons car ce sera notre troisième voyage aux Pays Bas en 9 ans et en camping car. Nous aimons beaucoup la Hollande  au printemps. Bien sûr les champs de fleurs y sont pour quelque chose. Nous retournerons les voir et referons peu ou prou un circuit déjà connu. Non qu'on se limite à une certaine zone mais deux de nos petites filles (13 ans et 7 ans) viendront nous rejoindre pour une semaine et nous voulons leur montrer ce qui nous a emballés nous lors de nos premières visites.

Je vais scinder mon récit en trois parties

 De Terneuznen à Wassenar

Mercredi 12 avril

On a quitté notre demeure pour une étape assez courte puisque nous nous arrêtons chez notre fille en Picardie à moins de 200 km de la maison. Nous y chargeons les vélos des petites filles et leurs bagages et passons la soirée en famille. Les filles ne viendront nous rejoindre que samedi.

Jeudi 13 avril

Nous prenons l'autoroute à Saint Quentin jusqu'à Lille puis nous entrons en Belgique. Des travaux sur l'autoroute  font que nous nous perdons et nous tournons un certain temps dans Tournai avant de reprendre la direction de la Hollande. Dans l'après mdi nous arrivons à la frontière et nous nous posons un moment sur l'aire de camping car de Saas Van Gent au bord du canal maritime de Gand à Terneuzen, un canal d'une trentaine de km au trafic très dense. Il relie le port de Gand à l'embouchure de l'Escaut occidental. Pendant notre promenade on a la possibilité de voir tourner un énorme pont qui libère ainsi le passage pour un cargo.

sas van gent enc 2

img-1

L'aire est indiquée pour 2 campings car et nous sommes déjà quatre. Ne parlant pas un mot de néerlandais et ne souhaitant pas être en infraction nous allons aller voir sur l'aire de Terneuzen si il y a plus de place.

L'aire de Saas Van Gent est bien située, toute proche du village et entre deux petits canaux et elle est gratuite.

sas van gent enc 1

Terneuzen n'est distant que de douze km. A notre arrivée nous constatons tout de suite une activité intense autour des écluses. Un pont est levé. On coupe le moteur et on descend voir l'éclusage.

terneuzen enc 6

terneuzen enc

Une fois le pont baissé nous sommes à deux pas de l'aire de camping cars qui peut accueillir gratuitement quatre véhicules. Nous nous y garons, sortons les vélos et c'est parti pour un tour de ville. Non loin de l'aire il y a un grand supermarché bien achalandé où l'on trouve même du pain.

Près du rond point je remarque cette "planète plastique"

terneuzen enc 5

La ville, que ce soit l'ancienne ou la nouvelle n'a rien d'extraordinaire. Par contre on apprécie de rouler en sécurité sur de belles pistes cyclables. On a vite fait le tour de Terneuzen et nous voici arrivés face à l'Escaut occidental.

Les navires passent très près de la plage.

terneuzen enc 3

La digue est ornée de nombreuses oeuvres d'art  moderne.

terneuzen enc 4

Sur la plage un cromlech et de nombreux jeux pour enfants ont été édifiés.

terneuzen enc 2On roule encore un peu au hasard des pistes. De nombreux travaux sont en cours, on apprendra qu'ils dureront jusqu'en 2021 pour agrandir les écluses et permettre ainsi le passage de bateaux de plus en plus gros.

terneuznen enc 6

Des liens vers l'agrandissement des écluses :

http://www.meretmarine.com/fr/node/99094

http://www.seableue.fr/accords-signes-pour-la-construction-dune-nouvelle-ecluse-entre-les-pays-bas-et-la-flandre/

Aire de Terneuzen, gratuite.

Située tout près des écluses. Le mouvement constant des bateaux qui passent et le bruit de leurs moteurs ne m'ont pas empêchée de dormir.

2 Terneuzen (écluses)

Vendredi 14

Ce matin nous partons pour Lisse. Nous prenons le tunnel long de 6.6 km qui nous permet de passer sous l'Escaut, il est payant (7.65 euros). Après Rotterdam on prend des routes secondaires pas larges certes mais on y voit des maisons charmantes, bordées de petits canaux, un vrai tableau. Par contre impossible de trouver un créneau pour s'arrêter et il faut prier pour ne pas croiser un gros véhicule mais tout le monde est raisonnable et ça se passe bien.

 A Lisse nous retrouvons nos "habitudes" au bord du canal près de la gare, le stationnement y est toléré et gratuit et nous y sommes nombreux. Fidèles à nos habitudes une fois garés rien de tel qu'une balade en vélo dans les champs de fleurs pour se persuader que nous sommes bien arrivés à destination.

Agrandissez l'image, mettez le son.

 

On pédale autour de Lisse et de Sassenheim ennivrés de beauté, de calme, de couleurs. Comme des gamins on descend  dans les champs de fleurs pour goûter au bonheur. Si je n'étais pas française, je serai facilement néerlandaise tant ce pays correspond à la qualité de vie que je recherche. Des touristes asiatiques juchés sur les vélos oranges du parc du Keukenhof bien trop grands pour eux s'offrent eux aussi une escapade nature.

dimp 8

De tours en détours les km s'ajoutent. Il est temps de s'arrêter pour boire un verre. Dans l'enceinte extérieure du café où nous entrons des gens confectionnent des tableaux multicolores à l'aide de fleurs de ...jacinthes ! Quelle patience. Ces tableaux représentent un verre à coktail avec sa paille et sa rondelle de citron et des gâteaux. L'ambiance est à la détente, musique cool et buffet. Nous goûtons au charme de l'endroit en profitant du soleil qui décline.

www

Samedi 15

C'est aujourd'hui que notre fille et sa famille nous rejoignent pour passer le week end pascal. Nous devons nous retrouver à Wassenar où nous avons réservé deux nuits au camping Duin Horst. De là il est très facile à vélo de rejoindre la plage de Sheveningen. C'est ce que nous tentons après un petit détour dans un supermarché où les asperges sont très bon marché, elles feront notre régal demain. Il y a même des gavottes, de ces crêpes bretonnes fabriquées à Dinan mais ici elles se déclinent façon apéro. Nous arrivons sur la digue de Sheveningen quand mon téléphone sonne. Notre famille est arrivée plus tôt que prévu et nous attend au camping. Demi tour et fissa pour les rejoindre.

sch 5

sch 6

sch 7

Scheveningen

J'aime la longue plage qu'ourlent les vagues de la mer du Nord et ce long ponton couvert qui s'avance en mer. On y trouve des cafés, des boutiques et au premier étage une promenade au grand air, c'est le cas de le dire car le vent souffle fort. Une grande roue, des jeux pour enfants, un saut à l'élastique et une tyrolienne complètent l'offre ludique et de nombreuses familles viennent s'y promener.

sch 1

sch 2

sch 3

sch 4

 Ce soir pour fêter l'anniversaire d'une des petites filles nous mangeons au resto du camping, c'est bien et à un prix raisonnable.

Dimanche 16 avril

C'est Pâques. Les petites filles ont passé leur première nuit avec nous, il faut bien qu'elles prennent leurs marques puisqu'on va les avoir une semaine. Les parents et la petite soeur dorment à l'hôtel. Pendant que nous préparons le repas, les filles jouent aux jeux qui leurs sont réservés.

J'ai décoré le camping car pour la circonstance et les deux bouquets de tulipes acheté un euro pièce servent de support à des petits personnages faute d'avoir trouvé  des branchages adéquats j'ai fait avec les moyens du bord.

dimp 4

dim p 3

Il est bientôt l'heure de partir à la recherche des oeufs de Pâques même les grandes y prennent plaisir quand à la petite elle est aux anges et nous donc !

dimp 2

dimp 5

dimp 1

Cet après-midi nous partons tous les sept en voiture vers les champs de fleurs de Noordwijk aan Zee. Nos enfants n'ont encore jamais vu ce type de paysage.

dimp 6

dimp 7

Il y a beaucoup de circulation sur ces petites routes, de temps à autre un parking nous permet tout de même de stationner  pour pouvoir descendre au milieu des champs de fleurs.

dimp 9

Haute comme trois tulipes

dimp 10

  Fin de la première partie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par champabreiz à 09:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
31 juil. 17

Limoux et son carnaval

J'avais un voisin, Joseph,  avec un accent fort rocailleux. Il venait de Quillan tout à côté de Limoux, de l'Aude, pour nous qui sommes dans l'Aube ça faisait un sacré bout  de chemin mais on s'était promis qu'un jour on irait voir ce pays où l'accent est si rocailleux.

Lundi 27 février 2017. Nous arrivons à Limoux. Il fait beau, l'aire de camping car est vaste, située le long de l'Aude et non loin du centre ville où nous avons tôt fait de nous rendre.

lim enc 1

Une place carrée, la place de la République,  occupe le centre historique, de nombreux commerces ouvrent sur les arcades.

lim enc 2

lim enc 3

L'église Saint Martin qui mêle gothique et roman est enchassée dans des rues étroites mais son chevet donne directement sur la rivière.

lim enc 4

lim enc 6

Une belle piéta et un reliquaire retiennent notre attention ainsi que la disposition originale des bancs.

lim enc 11

lim enc 10

lim enc 12

Comme toujours nous flânons dans les rues le nez en l'air prêts à découvrir quelques particularités, en voici une :

lim enc 5

lim enc 8

Dans ces rues étroites bordées de bâtiments de plusieurs étages nous distinguons la mairie où nous entrons. Une ancienne cour a reçu un toit de verre  reliant  plusieurs bâtiments, c'est du plus bel effet. Le préposé à l'acceuil s'avance vers nous et s'enquiert du but de notre visite. La conversation s'engage. Ce monsieur est très courtois et nous propose de visiter l'étage. Un tableau de grandes dimensions orne le mur, il célèbre le carnaval de Limoux.

225_1634

225_1635

Le préposé à l'accueil est érudit et passionné par sa ville et sa région. Comme nous trouvons les locaux très beaux il nous propose de nous emmener à la mairie annexe, de l'autre côté de la rue et là nous allons de surprise en surprise découvrant l'architecture locale intérieure qui a bien du charme.

225_1636

225_1637

C'est à regrets et en le remerciant encore chaleureusement que nous quittons notre guide. Nous le quittons en ayant reçu une information d'importance, demain, c'est Mardi-Gras et il y aura trois présentations différentes de carnavaleux. Aussi resterons nous sur place une journée de plus pour en profiter.

Revenus sur la grande place nous  apprécions l'architecture, les arcades...

lim enc 16

lim enc 17

flânons dans les ruelles et revenons le long de l'Aude.

lim enc 18

lim enc 20

lim enc 7

On traverse un pont et on bifurque de suite à gauche pour suivre le cours de l'Aude. Seulement le fleuve fait un coude et nous nous éloignons sérieusement. Enfin un pont de chemin de fer enjambe l'eau, il est sécurisé et nous permet de traverser.

lim enc 21

On rejoint la D118 et son fort trafic. Face à nous une salle des fêtes se distingue grâce à ses murs peints qui représentent les personnages emblématiques du carnaval de Limoux.

lim enc 22

lim enc 23

lim enc 25

lim enc 27

Il nous faut encore fournir un effort pour revenir au camping car, au rond point nous avons un autre aperçu des spécialités limouxines.

Ici on célèbre le vin pétillant local : la Blanquette de Limoux.

lim enc 30

lim enc 31

ou encore le carnaval

lim enc 32/

 Ce drôle d'édifice sert maintenant de halte garderie mais je pense qu'autrefois il devait faire office de bains municipaux.

lim enc 33

La nuit est passée, nous avons essuyé quelques bourrasques de vent et ce matin l'atmosphère est changée, la pluie menace. Parapluies en main nous partons vers le centre ville pour assister au carnaval des Vieux. Le carnaval de Limoux dure trois mois c'est le plus long du monde, il est animé par diverses bandes et orchestres.

Voyons ce carnaval des Vieux. Nous apprenons que chaque présentation commence toujours par une valse lente sous les arcades jouée par l'orchestre du jour.

lim enc 34

lim enc 35

lim enc 36

La valse lente conduit tout ces Vieux devant la porte d'un bistrot où ils s'engouffrent tous pour ...l'apéro. Ca dure une vingtaine de minutes puis la valse reprend jusqu'au prochain bistrot, nouvel arrêt apéro de vingt minutes et on repart toujours au son de la valse jusqu'à un troisième bistrot où le manège recommence. On est stupéfaits.

lim enc 37

lim enc 39

Pendant ce temps les badauds patientent à l'extérieur trouvant refuge sous les arcades pour échapper aux averses. Les gens voient bien que nous sommes touristes, ils me cèdent leur place pour faire des photos,et même un monsieur déguisé en grand-mère tout droit sortie de son lit en chemise de nuit m'explique les arcanes du carnaval. Pensez donc, déjà que les limouxins ont un fort accent de plus atténué par le prot d'un masque, comment voulez-vous que j'y comprenne quelque chose mais c'est l'intention qui compte et je retiendrai ceci des limouxins, c'est leur sympathie. Quand enfin les Vieux réapparaissent c'est pour se diriger vers le centre de la place où des stands de comédie ont été dressés. C'est une scène de marché. On nous distribue des légumes, on nous en jettera, il faudra riposter.

lim enc 40

lim enc 41

lim enc 42

lim enc 43

lim enc 44

La scène du jour représente un événement qui s'est produit dans la ville lors de la démollition d'un immeuble insalubre, c'est du moins ce que l'on me raconte. Un personnage truculent et "bourré" arrive sur son engin de chantier aidé dans ses manoeuvres par ses acolytes. Il y a bien des légumes qui volent mais ce n'est pas une bataille. Dans un joyeux désordre la façade est abattue dévoilant une scène un peu olé olé.

lim enc 45

lim enc 46

Voilà, c'est fini, accompagnés par l'orchestre les Vieux reprennent le chemin de la maison. Non initiée, je n'ai pas franchement apprécié le spectacle.

lim enc 47

lim enc 48

Cet après-midi à 16 h il y a un autre spectacle et bravant la pluie nous y venons. La bécasse que je suis a oublié sa carte mémoire dans le camping car et c'est trop loin pour que j'y retourne et en ce mardi les photographes sont fermés ! Je ferai donc quelques photos avec mon téléphone archaïque mais je n'arriverai jamais à les sortir et je le regrette car ce spectacle ci est bien plus beau que celui du matin.

Sur une musique lancinante sans cesse répétée les personnages masqués tournent sur eux mêmes effectuant une savante corégraphie où leurs mains et leurs corps ondulent. Ils sont armés d'une longue tige fléxible la carabène dont ils touchent les badauds. Une pluie de confettis blancs nous tombe dessus on dirait de la neige. Parmi les danseurs il y a de jeunes enfants qui semblent prendre un réel plaisir à perpétuer la tradition.

Image de Auféminin.com

Résultat d’images pour carnaval de Limoux

J'aime cette atmosphère étrange. La pluie hélas gâche tout. Ce soir ce seront les Colombines et les Arlequins qui entreront en lice, ça devrait me plaire et je n'oubierai pas ma carte mémoire, promis.

Mais il n'y a pas eu de Colombines ni d'Arlequins. La tempête s'est invitée et nous ne sommes pas sortis.

*****

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par champabreiz à 17:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juin 17

Moulins (03)

Moulins ! On y est tant de fois passés, ou passés au large.Une fois nous nous y sommes arrêtés lors d'un voyage organisé à destination de l'Auvergne, c'était... Il y a quarante ans. Et encore ne nous y étions nous arrêtés que pour un déjeuner au restaurant. Depuis c'est une ville qu'il me tenait à coeur de visiter. Après avoir parcouru maintes magazines traitant du sujet et m'être fait maintes promesses de nous y arrêter un jour, voilà que l'heure est venue.

Moulin, tu seras la première halte de ce voyage qui en cette fin février nous conduit vers le Sud.

De bonne heure nous avons quitté la Champagne, nous avons fait une halte près de Briare pour déjeuner et depuis c'est moi qui conduit. Ca a le mérite d'être souligné. J'arrive dans Moulins, les pancartes me font longer l'Allier, emprunter un pont, virer à gauche, encore virer à gauche et là, l'aire de camping car est implantée sur un ancien terrain de camping. En théorie payante. Avec la dame d'un autre camping car on s'escrime sur l'horodateur. C'est quand même formidable de vouloir payer et de ne pas y arriver. On sollicite même  la boîte vocale. Sans succès. Un joueur de boules nous voyant dans l'embarras nous dit que ça ne marche pas et nous incite à rentrer... par le sens interdit. Pas vraiment dans mes moeurs cette pratique mais on fera avec. Prêts toutefois à dégainer nos quelques euros pour rétablir cette situation incongrue.

On est dimanche et nous avons bien roulé. J'avais prévu de ne visiter la ville que demain mais mon mari argant qu'il n'est pas tard et qu'il fait beau propose sur l'heure une visite de...

moul 3

On quitte l 'aire de camping cars bien emmitouflés  car nous ne sommes que  le 19 février et on enjambe le long pont établi sur l'Allier. La vue sur la ville est magnifique, pas moins de quatre clochers dressent leurs flèches sous nos yeux.

moul 4

 

moul 1

Je jette un coup d'oeil par dessus le parapet. Wahou, c'est un torrent l'Allier à cet endroit. Du fleuve monte une fraîcheur insoupçonnée qui me saisit à la gorge, au nez. Malgré les couches de polaires et autres  écharpes je sais instantanément que l'Allier vient de me faire un cadeau empoisonné : un rhume carabiné qui va durer une semaine.

moul 5

Pour l'instant je passe outre et on passe le pont. Peu de circulation en ce dimanche c'est donc tout à notre aise que nous flânons au gré de nos intuitions n'ayant aucun document en mains.

 

L'église du Sacré Coeur fait face à la place d'Allier. Nous y entrons, on y remarque de beaux vitraux, une piéta, des  fresques.

moul 7

 moul 4 bis

La place d'Allier fait étalage de maisons bourgeoises qui attestent de la richesse de la ville au cours des siècles passés. Les façades rivalisent d'élégance et les balcons ouvragés sont de véritables oeuvres de ferronerie. Je me suis souvenue de Martine, la Vadrouilleuse, qui nous avait proposé un florilège de balcons portugais. Je m'en suis inspirée.

moul 6

Ne pas oublier de mettre en grand écran et d'activer le son.

   moul 11

moul 10

moul 17

moul 19

  Le fond de la place est occupé par une haute colonne de grès rose, à sa base un miroir d'eau réflète les immeubles alentour.

moul 5 bis

moul 6 bis

Un peu plus loin dans la rue la haute façade d'un grand magasin retient notre attention. Ici l'expression de l'Art Nouveau sur un bâtiment commercial du début du XXème siècle est à son apogée.

moul 16

moul 21

Quels riches décors sur ce fronton des Nouvelles Galeries ! Décors floraux, mosaïques, guirlandes...

moul 20

moul 22

Pour ne pas être en reste, de l'autre côté de la rue un magasin, certe plus modeste, affiche lui aussi son originalité.

moul 23

moul15

Au croisement de la rue d'Allier et de la rue de la flèche.

moul 25

Dans la rue de la flèche on ne voit tout d'abord que lui : le beffroi . Il est surmonté d'un jacquemart. Au delà se dessinent d'autres flèches, celles de la cathédrale.

moul 36

La tour, construite pour le Jacquemart de 1451 à 1455, est celle qui existe encore : au sommet se trouvait la nouvelle horloge avec ses quatre frappeurs (jacquemarts) armés de marteaux, son cadran orné de figures allégoriques et ses grandes aiguilles qui, outre les heures, marquaient les mouvements du soleil et de la lune.

moul 35

17 h sonnent, les personnages du jacquemart se mettent en marche pour notre plus grand plaisir.

moul 34

Dans le coeur de la vieille cité, les traces des boutiques et des échoppes sont encore bien visibles.

moul 33

moul 61

moul 30

Bientôt c'est la cathédrale qui nous fait face, ses hautes flèches blanches sont illumniées par le soleil qui décline doucement.

moul 27

moul 48

De beaux immeubles typiques de l'architecture du Moyen Age bordent des ruelles imbriquées les unes dans les autres.

moul 29

moul 41

mou 28

Une porte ouverte nous invite à entrer, au delà du hall la cour est protégée par un digicode mais ce que nous pouvons en voir  est superbe.

moul 42

moul 38

moul 39

moul 40

L'heure tourne et si l'on veut voir l'intérieur de la cathédrale il faut nous hâter.

moul 37

Oh quel contraste très sombre à l'intérieur pa rapport à la blancheur de l'extérieur. On y voit pas grand chose et j'en ai vite fait le tour, de plus le bedaud commence à fermer des portes, on gêne.

La statue de St Pierre assis est sombre et immense.

moul 47

Une belle mise au tombeau en pierre polychrome  mériterait un peu plus d'attention.

moul 43

Cette femme à gauche, pleure t'elle ou met elle son voile devant son nez pour atténuer les odeurs ?

moul 44

Détail de vitrail : la Cène.

moul 45

Dehors nous retrouvons la lumière.

moulin 51

moulins 50

moul53

Il y a beaucoup à voir autour de la cathédrale mais nous n'en avons plus le temps.

moul54

moul 50

moul51

moul 52

moul 55

Château des Ducs de Bourgogne aussi appelé : "La mal coiffée"

moul 56

moul 57

En redescendant vers l'Allier nous traversons le quartier des pêcheurs, sur un mur ces portraits nous interpellent.

moul 58

moul 62

Il suffit de repasser le pont pour revenir à notre point de départ où nous passerons une soirée et une nuit des plus calmes.

moul 2

moul 64

Demain, je voudrai poursuivre ma découverte de Moulins mais mon mari en décide autrement. J'ai le sentiment d'avoir vu l'essentiel mais aussi celui d'une visite inachevée et non expliquée. J'espère que nous reviendrons un jour à Moulins pour parfaire notre connaissance de la cité.

 

 

*****

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


09 juin 17

Le canal du Midi (Le Somail)

Mars 2017. Nous poursuivons notre descente vers le Sud. Nous voici arrivés dans l'Aude.

Il y a si longtemps que l'on voulait voir le canal du midi ! Nous avons trouvé un France Passion tout près du canal ce qui nous fournira l'occasion de faire nos premiers tours de roues de VTT  de l'année sur le chemin de halage .

 

Mirepesset. Voilà un France Passion qui nous plaît même si l'on ne pourra pas voir les propriétaires malgré nos deux tentatives. On est enfin dans le midi. Les fleurs méditerranéennes, les pins maritimes, le ciel azur nous disent combien on a touché au but.

 

Il y a même une allée d'orangers en pleine maturité, un rêve de beauté et de senteurs.

canal du midi enc 5

 

Sur une pierre de meule transformée en table nous installons notre premier apéro de l'année.

 

canal du midi enc 2

canal du midi enc 3

Après avoir déjeuner dans le camping car je m'offre une sieste sur la chaise longue, les yeux perdus dans le bleu du ciel et les tribulations de la navigation aérienne.

canal du midi enc 4

Un peu plus tard on part vers le canal du Midi distant de 400 mètres. On décide de rouler vers le Somail, haut lieu du canal et "carte postale" incontournable de celui-ci.

Une petite halte fluviale se trouve sur notre chemin, de nombreux bateaux y sont regroupés mais la pleine saison ne bat pas son plein et les bateaux sont en stand by.

canal du midi enc 35

Paisiblement on roule le long du canal. Les vergers n'ont pas encore mis leurs feuilles.

 

canal du midi enc 29

Bientôt on croise une maison éclusière toute coquette.

canal du midi enc 17

 

canal du midi enc 7

canal du midi enc 9

canal du midi enc 6

canal du midi enc 10

 Notre route est jalonnée de "pierres tombales", celles des platanes que l'on a du exécuter pour cause de maladie. Chaque souche porte un numéo, ci-gît le 150 ème arbre.

canal du midi enc 11

Dans le paysage l'absence des arbres abattus laisse des trous très visibles.

canal du midi enc 15

On arrive en vue du Somail, conforme à notre attente mais magnifié par cette lumière de fin d'hiver si particulière.

canal du midi enc 27

canal du midi sélection 40

le somail 45

canal du midi enc 14

Mon mari engage la conversaton avec un couple de camping caristes tout juste descendu de son véhicule. Et ça dure. Après on dira que ce sont les femmes qui sont bavardes ! Je m'évade pour faire quelques photos.

canal du midi enc 26

 

canal du midi enc 33

péniches canal du midi 2

Je rejoints mon mari et ses interlocuteurs. De fil en aiguille nous apprenons qu'à nous quatre nous affrontons trois deuils récents. Est-ce cela qui nous rapproche ? Ce couple est garé ici avec son camping car. Nous promettons que demain nous viendrons nous garer près d'eux pour faire plus ample connaissance et nous poursuivons notre balade.

Le pont, la petite chapelle, une bibliothèque hors norme offrant 30 000 volumes de livres d'occasion confèrent au charme du Somail. Il y a même une pénciche épicerie, voilà qui n'est pas commun.

canal du midi enc 28

canal du midi enc 23

canal du midi enc 22

canal du midi enc 21

canal du midi enc 20

 L'après midi a filé vite et comme nous avons été bavards il est temps de rentrer au camping car, nous verrons demain si nous pouvons encore pédaler le long du chemin de halage. Pour rentrer nous empruntons l'autre rive du canal du Midi.

 

Bateaux à la casse

bateau à la casse 1

Un pont canal enjambe une rivière

canal du midi enc 34

Pied à terre pour le franchir

canal du midi enc 31

Un peu plus loin, une famille hollandaise boit un verre sur la berge au pied de sa péniche, arrêt blabla. Ils connaissent bien le domaine où nous avons temporairement élu domicile. Cette famille vit désormais à demeure sur l'eau dans cette belle contrée. J'aime ces rencontres de passage, le printemps y est propice, les gens détendus et avides d'échanges après un long hiver.

Une passerelle jetée sur le canal nous permet de traverser la halte fluviale et de bientôt retrouver le camping car pour une soirée et une nuit des plus reposantes.

canal du midi enc 30

En ce dimanche matin nous avons vite fait de parcourir les quelques km qui nous séparent du Somail et comme  promis nous nous installons près des personnes rencontrées hier. Pour l'heure nous filons en vélo le long du canal vers Saint Marcel d'Aude pour trouver du pain.

le somail P

Saint Marcel d'Aude

canal du midi enc 41

canal du midi enc 40

canal du midi enc 44

canal du midi enc 43

canal du midi enc 42

canal du midi enc 47

canal du midi enc 46

canal du midi enc 48

canal du midi enc 49

canal du midi enc 50

canal du midi enc 51

canal du midi enc 52

Nous avons trouvé du pain , fait quelques achats et parcouru les petites rues de Saint Marcel. Il est déjà midi, retour au camping car non sans faire quelques photos.

péniche canal du midi 1

Nos voisins nous attendent et on poursuit  nos bavardages autour d'un café avant de terminer la journée par un passage dans l'immense bibliothèque aménagée dans d'anciens entrepôts. Pour les amateurs de lecture c'est une aubaine.

le somail 44

La journée a été très belle mais nous ne sommes que début mars et la nuit vient vite. Il est l'heure de retrouver notre cocon.

Demain nous reprendrons la route vers de nouvelles découvertes.

le somail 41

le somail 43

 

*****

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par champabreiz à 15:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mai 17

La pointe courte à Sète

Notre balade languedocienne passe par l'Hérault où nous avons un rendez-vous prévu de longue date à honorer. C'est un vrai plaisir de transformer des connaissances virtuelles en réalité. Nous sommes très bien accueillis chez ces anciens camping caristes qui ont baroudé un peu partout, les échanges sont fructueux.

Fier de sa région natale notre ami nous emmène visiter son village, Mèze. Bien que nous connaissions la région pour y être venus deux fois en camping c'est avec plaisir que nous retrouvons l'ambiance de la petite cité baignée par l'étang de Thau. Le lendemain il nous propose d'aller visiter la Pointe Courte à Sète. Sète, nous y étions venus en vélo quand nous étions à Balaruc mais cet endroit là nous ne l'avions pas vu. La découverte s'annonce donc passionnante.

A l'entrée de Sète un virage assez prononcé cache dans un recoin à droite un petit parking sans barre de hauteur. Nous nous y garons. Un mur peint donne le ton.

"Chat baigne"

225_1357 (Copier)

et ambiance poissonneuse

225_1358 (Copier)

La Tramontane est bien présente et sèche sans peine les très nombreux filets. Je ne pensais d'ailleurs pas qu'il y avait encore autant de pêcheurs sur le bassin.

225_1360 (Copier)

Je suis sensible à ce décor.

225_1364 (Copier)

Si mes souvenirs sont bons ce sont des nasses à anguilles.

225_1369 (Copier)

Le vent a chassé les nuages et ravive les couleurs.

225_1370 (Copier)

Georges Brassens aimait Sète, il y repose d'ailleurs. Son quartier de prédilection était la Pointe Courte. C'est dans ces cabanons baignés par les embruns et innondés de soleil qu'il aimait d'abord et avant tout, retrouver ses copains. Notre ami qui est fan de Brassens pose devant la pancarte qui honore l'artiste.

225_1372 (Copier)

Il faut bien de la patience pour ramasser tous ces coquillages et en orner un mur, il y a là comme un petit air d'île Penote (85).

225_1375 (Copier)

Au royaume de la Pointe Courte les chats sont rois. Celui-ci bien à l'abri du vent profite d'un rayon de soleil et sieste sur son sofa.

225_1376 (Copier)

Mais non il n'est pas laid ce "chat laid", je dirai  juste qu'il est un peu encombré.

225_1377 (Copier)

Toutes les constructions de ce secteur sont faites de bric et de broc, de planches et de tôles. Ce sont avant tout des cabanes de pêcheurs qui y entreposent leur matériel et  y amarrent leur bateau.

225_1384 (Copier)

225_1386 (Copier)Sans la présence de notre ami nous n'aurions pas osé nous aventurer dans le dédale des cabanes. La tentative de conversation tourne court, on sent qu'ici le visiteur dérange.

225_1387 (Copier)

225_1400 (Copier)

Parlons au chat, il a l'air d'être  moins sauvage. "Dis moi Chat, as tu connu Margaux, tu sais cette brave fille qui dégraffait son corsage pour donner...." ? Mais le chat est trop jeune pour savoir cela. Qu'importe je ne suis pas venue pour parler mais pour voir un site et celui-ci ne me déçoit pas.

225_1391 (Copier)

225_1394 (Copier)

Ca ne sent pas la morue comme dans le port d'Amsterdam chanté par Brel mais l'iode, l'huile de moteur et des odeurs extras marines exalées par les poubelles. Normal c'est un petit port où l'on travaille, ce n'est pas une oeuvre d'art bien léchée accrochée au mur d'un musée.

225_1401 (Copier)

Ca a du charme et c'est haut en couleurs. Comment ces bicoques qui semblent si fragiles font elles pour résister au vent ? Mystère.

225_1403 (Copier)

Il est probable que des fonds de pots de peinture aient inspiré un artiste qui a su en tirer parti.

225_1406 (Copier)

L'amateur de couleurs que je suis se régale.

225_1408 (Copier)

Je me demande comment chacun peut reconnaître son bien au milieu d'un tel capharnaüm ?

225_1413 (Copier)

225_1414 (Copier)

225_1421 (Copier)

ST sur la coque des bateaux pourrait laisser croire qu'ils sont immatriculés à Saint Tropez mais le doute n'est pas permis, ceux-ci sont bien plus humbles. Ils appartiennent au peuple de la mer qui se lève tôt. Ces bateaux sont sètois !

225_1423 (Copier)

Parvenus au bout de la pointe nous nous tournons vers le canal. Plus de cabanons mais de petits immeubles alignés le long du quai. Chacun semble avoir investit une parcelle de ce quai pour y installer une micro terrasse.

225_1442 (Copier)

Pas d'uniformité dans le décor, chacun a laissé parler son imagination et le tout a un certain cachet, un peu désuet, un peu décalé mais j'en connais qui donneraient beaucoup pour s'installer là les soirs d'été et partager un verre en écoutant chanter l'accent et peut être même quelques notes de Brassens échappées d'une guitare.

225_1430 (Copier)

225_1431 (Copier)

On ne manque pas d'humour.

225_1434 (Copier)

225_1439 (Copier)

225_1435 (Copier)

Si on ne manque pas d'humour, on ne manque pas non plus de chats ! Les kaïds du quartier ce sont eux.

225_1438 (Copier)

225_1449 (Copier)

Sur ce quai où le linge claque au vent une image me traverse soudain l'esprit, une ambiance ressurgit c'est celle du film "la graine et le mulet" de Abdellatif Kechiche.

225_1444 (Copier)

Pour l'heure seuls quelques touristes flânent dans les rues. Difficile d'imaginer le quartier et le quai investis par les habitants en plein été et d'ailleurs est ce que nous viendrions nous y promener ? Je crois qu'on y ferait tache. C'est un quartier populaire, presque confidentiel, presque privé, je m'y sentirai de trop.

225_1447 (Copier)

Les ruelles perpendiculaires sont encombrées, comment vivre sur un si petit espace et dans la promiscuité ?

sète 2 (Copier)

sète 3 (Copier)

sète 3 (Copier)

Notre ami voulait nous montrer un mur peint où l'ami Georges regardait vivre tout ce microcosme mais la peinture a disparu, le temps passe. Qui dans ce petit coin de Sète se souvient avoir côtoyé le chanteur ?

Pour terminer notre balade nous repassons devant les cabanons.

225_1452 (Copier)

Et c'est un chat qui aura le dernier mot.

225_1456 (Copier)

C'était une belle balade, j'ai bien aimé l'endroit et l'ambiance qui s'en dégage. Je formule un souhait, celui que les habitants de la Pointe Courte préservent longtemps ce qui doit être pour eux un p'tit coin de paradis et que j'en suis sûre ils n'échangeraient pas contre un coin de parapluie.

*****

 

Enregistrer

Posté par champabreiz à 16:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 mai 17

Le Train Jaune en Hiver

Début mars nous sommes en Languedoc-Roussillon, nous y sommes venus chercher un peu de chaleur ; c'est un peu utopique mais qu'importe les paysages sont beaux et la tranquillité assurée le tourisme de masse n'étant pas encore d'actualité saisonnière.

Nous nous sommes enfoncés dans les vallées situées au pied du Canigou notre objectif : revoir Villefranche de Conflent et peut être embarquer à bord du train jaune. Villefranche est désert l'après mdi où nous y passons. Quel contraste avec l'été. Le vent froid et la pluie qui menace nous chassent. Allons nous renseigner à la gare pour savoir ce que nous ferons demain. Il devrait y avoir une météo favorable à notre excursion.

Notre première surprise est de constater que le parking situé à gauche de la gare est gratuit en cette saison, la deuxième c'est que le prix du billet pour aller  à Latour de Carol est tout à fait raisonnable : 12 euros A/R en saison hivernale et ce quelle que soit notre gare de destination. Nous, nous voulons faire la ligne de bout en bout, nous ne reviendrons peut être jamais par ici alors c'est dit on fait toute la ligne.

"Cela vous prendra du temps nous dit le guichetier, vous partirez à 9 h 37 et reviendrez à 18 h 27". Six heures de voyage A/R et trois heures de battement à Latour de Carol, tout cela pour 62 km à parcourir. Qu'importe, on est intrigués et on a tout notre temps.

225_2101

 

225_2100

Ce soir nous dormirons à Vernet les bains sur l'aire qui nous est dédiée mais le vent et la pluie qui tourne  à la neige ne nous inciteront pas à mettre le nez dehors pour aller visiter ce village thermal.

Comme prévu le réveil a sonné de bonne heure et nous sommes revenus à Villefranche où le camping car nous attendra toute la journée.

trjau enc 60 (Copier)

Le ciel est plus clément qu'hier et le soleil réchauffe déjà les pierres de Fort Libéria.

trjau enc 5 (Copier)En ce dimanche 5 mars je suis surprise de voir autant de monde dans la gare, je vérifie les horaires alentour, à cette heure ci il n'y a qu'un train en partance et c'est le train jaune, cela m'inquiète un peu, est-ce qu'on va trouver une place ? Bientôt l'accès au train est ouvert et il est pris d'assault.

trjau enc 4 (Copier)Sans en avoir fait le choix nous montons dans la voiture centrale, elle possède une plate forme à chaque extrémité cela me convient tout à fait je pourrai sortir faire des photos. 9 H 37. Au coup de sifflet le train s'ébranle, il n'y a plus qu'à profiter du voyage et du paysage.

trjau enc 2 (Copier)Rapidement le ciel redevient gris. La pluie attend les passagers qui descendent à Ayguatebia dominé par son altier clocher roman.

trjau enc 3 (Copier)

J'ai trouvé peu d'informations sur le train jaune et son parcours, il n'est pas vraiment considéré comme touristique puisqu'il roule tous les jours de l'année et ce quelque soit le temps. Bon je sais quand même que 650 ouvrages d'art jalonnent son itinéraire, qu'il passe dans 19 tunnels et qu'il emprunte un viaduc et un pont à haubans.

Nous coupons des gorges encaissées, j'apprend d'un passager qu'il s'agit des gorges de Carança. N'y tenant plus et malgré le mauvais temps je vais m'installer sur la plate forme pour profiter du paysage.

Bientôt la neige remplace la pluie. Ah elle n'était pas prévue au programme ! Toutefois ce matin à la gare j'ai entendu le chef de gare dire qu'il en était tombé 25 cm à Font Romeu cette nuit, donc rien d'étonnant à ce qu'il neige encore en prenant de l'altitude car notre train mine de rien va passer de 367 m à 1592 un peu plus haut que Font Romeu, à Boulquères. Cela fait déjà un beau dénivelé.

trjau enc 1 (Copier)Cette fois ça y est on a rattrapé la neige, elle tient bien au sol et la couche augmente avec l'altitude.

trjau enc 9 (Copier)

Le train grogne, tousse, brinquebale mais il monte tranquillement et vaillamment. Nous passons des gares, oh juste constituées d'une bâtisse sur le bord de la voie où il ne s'arrête pas. Renseignements pris il ne s'y arrête que si l'on a expressément demandé l'arrêt au contrôleur.

Mon mari a choisi de rester bien au chaud à l'intérieur. J'y reviens de temps en temps mais il y a tellement de buée qu'on y voit rien. Dans la voiture l'ambiance est bon enfant.

 

trjau enc 11 (Copier)

Aller, je retourne dehors. Ah trop tard je ne l'avais pas vu venir, le temps d'armer l'appareil photo que déjà on est sur le pont Gisclard.

trjau enc 8 (Copier)

trjau enc 13 (Copier)On monte toujours, de temps en temps le train siffle, à l'abord des ouvrages d'art ou quand on longe une route. Me vient à l'esprit la chanson de Richard Anthony qui ne me lâchera pas de la journée. "J'entends siffler le train"au propre comme au figuré.

Regardez, voilà comment on signale un arrêt de gare, mieux vaut savoir où l'on doit descendre.

 

trjau enc 15 (Copier)

 Il y a longtemps que je n'avais pas vu des sapins aussi chargés de neige.

trjau enc 19 (Copier)

   trjau enc 20 (Copier)

Bientôt Le paysage  change on a quitté les gorges pour un haut plateau désertique parsemé de chaos rocheux.

trjau enc 18 (Copier)

trjau enc 16 (Copier)

trjau enc 21

Je regarde ma montre, les heures ont passé et pourtant je ne trouve pas du tout le temps long. On approche de Font Romeu où nous allons marquer une longue halte.

Mais nous voici sur le viaduc de Séjourné

 trjau enc 22 (Copier)

Gare de Font Romeu. Je me m'attendais pas à une gare de campagne, Rien autour si ce n'est cette chapelle.

 

trjau enc 23 (Copier)

trjau enc 14 (Copier)
Comme la halte se prolonge on peut descendre se dégourdir les jambes. Nous circulons sur une voie unqiue il nous faut donc attendre que le train qui vient de Latour de Carol soit passé pour reprendre notre voyage.

trjau enc 25 (Copier)

trjau enc 26 (Copier)

trjau enc 24 (Copier)

C'est reparti. A la lenteur d'un escargot ! Me vient une autre image celle du petit train "Interlude" de l'ORTF de mon enfance, sa musique chasse bientôt celle de Richard Anthony puis une autre s'y ajoute "le p'tit train s'en va dans la montagne..." Je sursaute c'est mon train jaune qui a eu le dernier mot en ponctuant la mélodie de son tchou-tchou.

trjau enc 17 (Copier)Sur ma plate-forme je vois peu de monde, une apparition de temps à autre puis vite les voyageurs retournent se mettre au chaud. Moi, je résiste.

On amorce enfin la descente. Après le plateau, devant nous s'ouvre un grand cirque cerné de cimes, Saillagouse, Bourg Madame occupent ce territoire. On dirait bien que les nuages veulent se déchirer pour laisser paraître le soleil.

trjau enc 31 (Copier)

trjau enc 30 (Copier)

Après une longue descente toute en courbes pour atténuer le dénivelé on arrive à Latour de Carol, terminus du train jaune. Il est midi et demi notre principal souci est de trouver où nous restaurer.

trjau enc 29 (Copier)Juste devant la gare un restaurant nous tend les bras, de nombreux voyageurs s'y sont déjà engouffrés.

trjau enc 28 (Copier)Le temps que nous nous installions à table le soleil a fini de chasser les nuages et le ciel bleu inonde  l'endroit. Des jeunes gens demandent même à ce que leur table soit dressée dehors. Quel  changement de temps rapide.

En regardant l'assiette de nos voisins nous n'hésitons pas longtemps sur le choix de notre repas, ce sera une paella maison. Nous prenons plaisir à discuter avec ces gens qui sont d'ici. Nous passons un agréable moment en leur compagnie.

 

trjau enc 27 (Copier)En sortant de table nous avons largement le temps d'aller faire un tour dans le village. A gauche ? A droite ? Ce sera à droite. Mais ? On est pas à Latour de Carol.

trjau enc 35 (Copier)

Et bien non, Latour de Carol c'était à gauche.

trjau enc 37 (Copier)

Peu importe. Marchons.

Enveitg

trjau enc 36 (Copier)

Il fait chaud tout à coup, on est obligés de tomber l'anorak.

trjau enc 32 (Copier)On passe devant la mairie puis devant ce transformateur aux couleurs locales avant de descendre vers l'église.

mairie entveig

trjau enc 41 (Copier)

trjau enc 39 (Copier)

trjau enc 40 (Copier)

trjau enc 38 (Copier)Les sommets sont tout à fait dégagés et on apprécie la douceur printanière.

trjau enc 43 (Copier)

Le village offre ses façades aux caresses du soleil

trjau enc 46 (Copier)14 h sonnent au clocher. De la gare s'échappe un tchou-tchou caractéristique. Le train jaune appelle ses passagers. Demi-tour, nous n'aurons pas le temps de flâner plus avant dans ce joli village.

 trjau enc 47 (Copier)

trjau enc 45 (Copier)

trjau enc 44 (Copier)Au revoir Enveigt. Nous retrouvons les mêmes passagers qu'à l'aller, les langues se délient, c'est drôle on a pas les mêmes rapports humains dans ce train que dans un train classique. Au passage nous saluons nos voisins de table dont la maison jouxte la voie ferrée et à qui nous avions promis de faire un petit coucou. Train Jaune y va lui aussi de son Tchou-tchou.

Les paysages défilent à contre-sens.

trjau enc 50 (Copier)La neige a fondu depuis ce matin.

trjau enc 51 (Copier)

trjau enc 52 (Copier)Lorsque Train Jaune longe une route, les autos nous saluent d'un coup de klaxon ou les gens nous hèlent par les fenêtres ouvertes. Aux passages à niveau pas d'impatience mais de grands signes joyeux. Tchou-tchou répond Train Jaune, il a l'air tout heureux, l'ambiance est au bonheur. Dans les jardins des gens :  de 7 à 77 ans. Salut, Tchou-Tchou. Il a l'air d'être aimé ici Train Jaune et il le  rend bien.

trjau enc 53 (Copier)Il nous faut remonter la pente.

trjau enc 54 (Copier)Voir les paysages sous une autre lumière.

 trjau enc 55 (Copier)

trjau enc 56 (Copier)Nouvel arrêt à Font Romeu. Comme il fait beau un groupe de randonneurs descend sur le quai  et met l'ambiance, bataille de boules de neige à l'appui.

trjau enc 58 (Copier)Pour nous  ce sera photo souvenir.

francis train jauneLe soleil décline au fur et à mesure que nous approchons de Villefranche.

trjau enc 59 (Copier)

trjau enc 57 (Copier)Tchou-tchou

trju enc 57 (Copier)Toute bonne chose a une fin mais c'est très satisfaits de notre balade ferroviaire et de notre journée que nous regagnons nos pénates. Cette nuit nous resterons dormir sur le parking de la gare où un autre camping car nous rejoindra.

Je ne sais pas comment peut être cette balade en été mais nous avons été agréablement surpris de la faire à la fin de l'hiver. La météo nous a offert tous les contrastes et les Pyrénées nous ont dévoilé leurs sommets. Si vous ne l'avez encore faite je vous conseille cette découverte.

*****

Enregistrer

Enregistrer

Posté par champabreiz à 18:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 mai 17

ruelles

Alet les bains

alet les bains 1 (Copier)

alet les bains 2 (Copier)

alet les bains 3 (Copier)

alet les bains 4 (Copier)

bourges

bourges la nuit (Copier)

bourges la nuit 2 (Copier)

brioude

brioude 1 (Copier)

brioude 2 (Copier)charlieu

charlieu 1 (Copier)gerberoy

gerberoy 1 (Copier)

gerberoy 2 (Copier)Hérisson

hérisson 2 (Copier)

hérisson 03 (Copier)st pol de léon

IMG_8819 (Copier)la cavalerie

la cavalerie (Copier)

Lavaudieu

lavaudieu 1 (Copier)

lavaudieu 2 (Copier)

lavaudieu 3 (Copier)

lavaudieu 4 (Copier)

moncontour

moncontour (Copier)

moncontour 2mornac sur seudre

mornac sur seudre 2 (Copier)

mornanc sur suedre 1 (Copier)

moulins

moulins 1 (Copier)

Noyers sur serein

NOYERS SUR SEREIN (Copier)

Pommiers

pommiers (Copier)

ruelle csemur en brionnais (Copier)

Trentemoult

ruelle trentemoult (Copier)

ruelle trentemoult 2 (Copier)

ruelle trentemoult 3 (Copier)

Sète

sète 1 (Copier)

sète 2 (Copier)

sète 3 (Copier)

sète 5 (Copier)

sète 6 (Copier)

sète 7 (Copier)st bonnet le chateau

st bonnet 2 (Copier)

st bonnet le chateau (Copier)

st Haon le chatel

st haon le chatel (Copier)

st jean st maurice

st jean st maurice (Copier)

st marcel sur aude

st marcel sur aude (Copier)

st paul de fenouillet

st paul de fenouillet (Copier)

st suliac 1 (Copier)

st suliac 2 (Copier)

st suliac 3 (Copier)

vieille brioude 1 (Copier)

vieille brioude 2 (Copier)

vieille brioude 3 (Copier)

vieille brioude 4 (Copier)Marken

marken 1

Monickendam

monickendam 1

 

monickendam

 

ruelle leyden avril 2017

 Collonges la rouge

 

VACANCES E07 LOT 158

VACANCES E07 LOT 177

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par champabreiz à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avr. 17

Les murs peints de Maury

Maury est un petit village des Pyrénées orientales situé à l'ouest de Perpignan entre Corbières et contreforts pyrénéens il est surtout connu pour son vin doux naturel.

La Tramontane souffle, pour l'instant elle nous pousse vers la Méditerranée, rien de nous prédispose à nous arrêter ici mais tout près de l'office de tourisme un vaste parking s'offre à nous et comme il est bientôt l'heure du repas cela nous convient tout à fait. A l'office de tourisme nous sommes aimablement accueillis et comme nous ne savons pas ce qui est susceptible de nous intéresser ici nous nous en remettons à l'offre de la responsable.

"Le circuit des murs peints, cela vous irait il ?" Si ça me va ? Ah oui tout à fait et cela tombe bien j'adore les murs peints. Pour l'heure nous retournons au camping car le temps de nous restaurer.

Le vent ne faiblit pas, un peu plus tard, munis de notre plan du village on part à la découverte des trompe l'oeil. Nulle âme qui vive, tous semblent s'être barricadés chez eux pour éviter les rafales qui s'engouffrent dans les ruelles en hurlant. Seuls les trompe l'oeil sont imperturbables et  jouent la carte du grand beau temps et de la chaleur.

maury enc 2 (Copier)

maury enc 7 (Copier)

La vocation viticole de Maury se lit jusque dans ces peintures qui s'ouvrent sur les chais.

maury enc 4 (Copier)

maury_enc_8__Copier_

maury enc 3 (Copier)Maury, est ce ton nom gentil toutou ?

maury_enc_9__Copier_

Le mulet fidèle ami de l'homme dans ses contrées escarpées et rudes.

maury enc 1 (Copier)

maury enc 13 (Copier)

Saint Brice semble vouloir protéger le vignoble...

maury_enc_10__Copier_

et l'eau coule à la fontaine

maury enc 6 (Copier)

En escaladant une ruelle très pentue nous parvenons presque au sommet du village. La vue s'étend à perte de vue sur le vignoble qui n'a pas encore quitté son habit d'hiver.

maury_enc_11__Copier_

Non, cette 4CV ne fait pas partie des murs peints mais c'est une très belle restauration.

maury enc 12 (Copier)

Mon mari fait une halte à l'enseigne de la Marquise Grise où un jeune garçon tire une pression

maury_enc_17__Copier_

maury enc 16 (Copier)

maury enc 14 (Copier)

Le quartier déploie son lot de belles et riches demeures de village

maury enc 15 (Copier)

maury enc 18 (Copier)

Même les  dessous de toits sont forts ouvragés et surmontés de tuiles de rive d'un vert vernissé éclatant.

maury enc 21 (Copier)

Les contemporains ont su garder des traces du passé

maury enc 23 (Copier)

Ici et là quelques images  attestent du passé pastoral du village

maury enc 22 (Copier)

maury enc 24 (Copier)

Nous redescendons vers le cours d'eau qui scinde le village. A l'angle d'une rue une boutique de fleuriste factice

maury enc 31 (Copier)

maury enc 30 (Copier)

Dans quelque temps il fera bon se reposer sur cette chilienne aux couleurs locales

maury enc 29 (Copier)

Pour l'heure, traversons la rue pour nous rendre au café. Il est fermé ! L'endroit semble pourtant bien sympathique, là encore il faudra voir cela quand le platane aura déployé son feuillage sur la placette

maury enc 32 (Copier)

maury enc 35 (Copier)

Une porte étrangement habillée attire mon regard. Plaques où figurent angelos, toros, azulejos encadrent cette entrée de façon originale.

maury enc 33 (Copier)

Le propriétaire des lieux n'a pas oublié d'y faire figurer le vin, emblême du pays

maury enc 34 (Copier)

maury enc 38 (Copier)

Le mobilier urbain affiche lui aussi les couleurs de...Maury

maury enc 36 (Copier)

maury enc 37 (Copier)

Une chapelle est dressée sur une colline dont nous atteignons bientôt le sommet

maury enc 26 (Copier)

maury enc 20 (Copier)

En regardant son clocher on voit bien d'où vient le vent dominant, pour l'heure il secoue les pins avec furie. Voilà qui n'augure pas d'une soirée calme.

maury enc 19 (Copier)

Chaque parcelle de terre est exploitée et les ceps semblent vouloir entrer en force dans la cité

maury enc 27 (Copier)

Au détour d'un sentier Quéribus nous fait face, la citadelle du vertige est bien menaçante vue d'ici et c'est vrai qu'elle semble imprenable surtout sur cette face.

maury enc 25 (Copier)

L'heure  a tourné et la Tramontane a décidé de s'époumoner, il est vrai que dans le même temps une tempête nommée Zeus s'abat violemment sur certaines régions françaises alors qu'ici nous ne sommes même pas en vigilance orange. Ce soir nous resterons à Maury, le parking situé en contre bas du village et ceint de murs nous semble être un havre, il n'empêche que la nuit sera rude et que nous serons ballottés m'empêchant de fermer l'oeil et attendant avec angoisse que cela passe faisant ainsi de cette nuit à Maury le deuxième plus mauvais souvenir d'épisode venteux  que nous ayons eu à vivre depuis que nous sommes camping caristes. J'ai tout le temps depenser aux Cathares qui vivaient au château de Quéribus, les nuits de vent là haut devaient être cauchemardesques.

Au lever du jour et devant la promesse d'une journée identique à celle de la veille nous prendrons la décison de quitter la région et son vent par trop capricieux.

*****

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par champabreiz à 16:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,