scrap carnet de voyage moselle sept 2018

 

Nous tournons le dos à Trèves et roulons toujours cap au Nord le long de la Moselle. La vigne est partout et surtout elle est très escarpée, c'est ici que nous rencontrons ces drôles de wagonets qui servent pour véhiculer les caisses de raisin pendant la vendange. Aïe aïe aïe moi qui ai le vertige je ne me vois pas du tout embarquée dans un tel véhicule.

pol1

polich 2

On entre ici dans la région de moyenne Moselle. Le vignoble est l'un de ceux situés le plus au Nord de la planète. Cette tour blanche érigée sur la rive est la tour de l'ancien bac de Schweich.

sweich

A l'heure du déjeuner on s'arrête sur le port de Schweich. Environnement très agréable, petit port, passage de bateaux de touristes, animation du restaurant tout proche, cygnes fort peu craintifs et forte chaleur.

scrap port de Sweich

Une petite balade digestive dans ce joli cadre et hop en route pour Polich où nous avons repéré une aire qui devrait faire l'affaire pour le restant de la journée et la nuit. Le petit port ne manque pas de charme même si l'eau de la Moselle est ici très verte, la pollution venue des côteaux environnants y fait hélas son effet. On découvre aussi un bar miniscule avec sa petite terrasse dominant l'eau mais en cette saison ce n'est plus ouvert. La déco est hétéroclite, deux couples jouent aux cartes sous une tonnelle, il semblerait qu'il fasse bon vivre ici.

polich1

polich2

polich3

polich4

A cet endroit sur la rive qui nous fait face la vigne s'arrête, l'escarpement est trop pentu pour être cultivé cet endroit porte le nom de "Suisse de Mehring". Ici et là on voit surgir de la verdure des pans de roches ocre rouge.

Il n'est que 15 h mais on décide de...ne rien faire. Ca ne nous ressemble pas mais de temps en temps se reposer fait aussi partie des vacances. Mais la météo en décide autrement, c'est elle qui ne veut pas qu'on se repose. On sort nos chaises, il tombe quatre gouttes. On rentre nos chaises, il ne pleut plus, on ressort les chaises le ciel pleure à nouveau. Basta ! Je me réfugie sur mon lit avec un bouquin et ... je m'endors. La grosse pluie  s'installe en début de soirée et durera une partie de la nuit.

 

scrap au bord de la Moselle

Jeudi 6 septembre

La nuit a été très calme. Il est 10 h et le ciel hésite entre brume et soleil. Nous ne saurions rester tranquilles bien longtemps. On sort les vélos, on tente notre chance et nous voilà partis longeant la Moselle, roulant dans les chemins de vignes, le nez au vent pour un de ces moments de liberté que nous apprécions pleinement. Le premier village que nous croisons est Schleich qui en bordure de Moselle affiche fièrement son blason, on passe devant une petite chapelle puis on continue jusque  Ensch dont le clocher émerge des vignes.

226_7061      226_7063

 

ensch

Ce petit village viticole nous réserve une bien belle surprise, l'intérieur de son église et toute sa série de vitraux, pourtant j'ai beau chercher ultérieurement, cette église  n'est mentionnée nulle part.

ensch2

ensch6           ensch7

ensch8

Les vitraux sont absolument magnifiques, très richement décorés, j'ai pris plaisir à les observer longuement et oui, et vous le savez sûrement déjà, je suis fan de vitraux.

 

enschv1

 

Pour marcher dans le sillage de Saint Nicolas je vous invite à regarder le diaporama ci-dessous et à apprécier les détails de chaque vitrail.

 

Mettre le diaporama  en grand

 

 

 

ensch9

 

Passage par le centre du village et piste cyclable jusque Klüsserath. Les aires de camping cars sont nombreuses tout au long de la vallée et souvent bien pleines.

Klüsserath est un village viticole tout en longueur, les maisons vigneronnes sont cossues pour la plupart, ici pas un centimètre carré de nature n'est perdu, tout est dédié à la vigne, hormis l'église il n'y a rien d'attayant ici.

 

kul5

 

 On s'arrête devant une pierre tombale bien conservée c'est celle de Ritters Richard Von Hagen décédé le 15/06/1558. Un illustre inconnu pour moi mais vu sa vêture il devait être chevalier ou pour le moins noble et me dire qu'il fut comtemporrain de François 1er me permet de mieux le situer dans l'Histoire.

 

kul2            kul4

Cette église contrairement à celle de Ensch a fait le pari de vitraux modernes, ils sont dignes d'intérêt mais je préférerai toujours les vitraux plus anciens.

 

scrap klusserath val de moselle

 

La vigne encore, toujours la vigne, encensée même sur les carreaux de carrelage de l'église. Ici le raisin est Roi.

 

kul3

 

Sur un pignon de maison je remarque une grande peinture dédiée à Saint Florian, dans le village précédent et dans le même style c'est Saint Martin qui était à l'honneur.

 

kul1

 

On fait quelques emplettes chez le charcutier et retour sans escale à notre camp de base. Attention Monsieur mon mari sur ton vélo à ne pas dépasser les 70 km/h autorisés !

klu5

 

Il fait chaud, barbecue, repas à l'extérieur, rangement, services et nous voilà partis vers Trittenheim sous un ciel qui du bleu vire au gris.

 

Trittenheim

Un ciel de plus en plus gris aussi décidons nous d'aller de suite vers le point  de vue pour apprécier la boucle que la Moselle fait ici. On rate l'embranchement pour le belvédère, tant pis un peu plus loin un parking nous permet de stationner et on part à pied pour une courte balade dans les chemins de vignes.

trit4

trit5

trit2

trit3

Tout près de là installé à une table de pique nique un couple fait une dégustation de vins locaux. On engage la conversation. Le monsieur c'est le vigneron et il parle bien notre langue elle, fait du tourisme oenologique, elle est Belge francophone. Très vite ils nous invitent à aller chercher des verres dans notre camping car et à partager la dégustation.

 

scrap Trittenheim

 

On saura tout désormais sur le Riesling ! Je garde un oeil sur le ciel, les nuages affluent et remontent la vallée à toute vitesse, je sens la pluie, ça ne manque pas, trois minutes plus tard les nuages crèvent au dessus de nos têtes. J'invite nos hôtes à  se réfugier dans le camping car. Qui portant les bouteilles, qui portant les verres nous voici à l'abri pour continuer notre initiation au Riesling moselan, à l'abri cette fois. C'est un moment fort convivial, merci Reiner et Magreth. Dehors il pleut des hallebardes et il tonne. La providence a voulu qu'on rate l'embranchement du belvédère, on ne regrette rien. En fin d'après-midi on redescend sur Trittenheim où nous passons la soirée et la nuit sur l'aire de camping car. La pluie fait des claquettes sur le toit. Je lis tout en regardant passer les bateaux qui s'annoncent par un ronron qui va vite devenir familier.

trit6

 Vendredi 7

Ce matin le ciel est encore chafouin mais le baromètre n'annonce pas de pluie on part donc faire un tour de vélo dans les vignes dominées par la chapelle Saint Laurentius, on pédale jusque là mais après ça monte dur, Francis préfère profiter du panorama tandis que je finis de grimper la colline à pied.

trit11

Soudain un renard tout pelé débouche d'un rang de vigne. Quelle  surprise ! J 'ai un peu peur rétrospectivement et si il était enragé ! Pas rassurée, je préfère redescendre.

On reprend nos vélos et on pédale vers le promontoire rocheux qui barre l'horizon, lové au milieu du vignoble se niche un petit cimetière juif. Un oeil sur les nuages qui s'ammoncèlent à nouveau on arrive à destination, d'ici on a une belle vue sur la vallée mais voici les premières gouttes. Vite on pédale jusqu'au cimetière dominé par un bouquet d'arbres qui nous sert d'abri le temps que passe l'averse.

cliquez sur le lien pour découvrir le village.

 

Douchés par cette météo mi-figue, mi-raisin (lol) on redescend vers le village dont on fait le tour.

Le soleil tente de percer les nuages, j'aimerai bien faire la sieste au soleil comme ce monsieur mais ce n'est pas pour aujourd'hui.

trit7

trit9

Au pied du pont qui n'est là que depuis 1909 on peut voir les deux tours de l'ancien bac et à l'ombre d'un arbre la statue d'un savant humaniste né ici au XV ème siècle, Johannès Zeller.

trit8            trit10

trit12

Pour moi Trittenheim ce fut un peu tristenheim sans doute à cause de la météo maussade.

Nous roulons maintenant vers Neumagen-Dhron. On doit passer chez Reiner chercher notre commande de vin car d'étrangers après la dégustation d'hier on est devenus clients. Si nous n'avions pas rencontré notre viticulteur hier sur les hauteurs de Trittenheim nous serions sans doute passés à côté de ce village dont je n'avais pas sélectionné la visite et cela aurait été une erreur.

Neumagen-Dhron

Novimagnus tel était le nom du village au temps  des romains, le village était alors entouré de grandes fortifications qui comptaient 14 tours et deux portes. En 1884 lors de travaux des ouvriers mirent au jour les fondations de la ville romaine et des fragments de sépultures. Plusieurs répliques de leurs découvertes jalonnent le sentier romain que l'on suit au fil des rues de Neumagen.

 

neumagen1

L'une des sculptures emblème du village est le bateau transporteur de vin.

Cette sculpture de 3,68 m, date d’environ 220 ap. J.-C. a fait partie d’un monument funéraire dans la cité de Noviomagus (aujourd’hui Neumagen).

neu1

Elle représente une galère mue par 21 paires de rames  qui figurent en traits obliques sur le bas-relief.

Il s’agit d’un navire de guerre, dont la fonction de transport de barriques de vin sur la Moselle est un peu surprenante !

 

scrap neumagen

Neumagen est aujourd'hui un pimpant village vigneron.

Les rues bordées de maisons de caractère ont un cachet romantique indéniable. Frontons, encadrures de portes, croix disent l'oppulence du lieu. Neumagen vit au rythme de la Moselle depuis plus de 2000 ans, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts mais une chose n'a pas changé c'est l'amour que la population voue à la vigne et au vin. Sur les armoiries on retrouve très souvent les lions et aussi les écrevisses, elles ont du avoir un rôle important dans la vie de la cité pour figurer en si bonne place.

neu2

neu3

neu4            neu6

neu8             neu9

neu10

neu5

neu13             neu14

neu7

neu11

 

Nos pas nous ramènent au bord de la Moselle. Dans le petit port la Stella Maria réplique du bateau romain retrouvé sur la stèle funéraire est à l'ancre. En haute saison on peut s'offrir une mini croisière sur la rivière, je ne sais pas si on doit ramer 

neu15

On fait route vers Bernkastel kues où on pense dormir ce soir. Beaucoup de parkings le long de la route mais bien pleins. On dépasse Bernkastel, environ 3 km plus loin il y a une grande aire payante c'est l'aire Wehlen à Graach. Il y a de la place. C'est assez cher 13 €/24h mais on a l'EDF, l'eau, les vidanges, les WC, les douches sont payantes. Le patron nous place au fur et à mesure de notre arrivée et il ne rigole pas. On s'installe, on est à deux pas de l'eau et de  la piste cyclable.  On a une belle vue sur le vignoble ponctué des taches de couleurs des parapentes qui profitent de cette belle fin de journée.

Pour aller au village de Graach il suffit de prendre un tunnel qui passe sous la route. On est tout de suite plongés dans une atmosphère sympathique. Au cours de notre voyage on s'habituera à ce genre de dépaysement mais pour l'instant l'effet est Waouh !

gra13

La vigne qui court au dessus de nos têtes voilà qui est nouveau et les piliers roses de l'église ne manquent pas de nous étonner.

gra1             gra2

Maisons de schiste et façades colorées alternent au long des rues quand ce n'est pas le style mosellan qui s'affirme.

gra3

gra6

gra4             gra7

gra8             gra9

L'idée récup est dans l'air du temps.

gra5

On quitte le  centre du village pour marcher vers le nord et le monastère dominé par les vignes. Dans la vallée les bateaux promenade avancent nonchalamment.

gra11

gra12

Le soleil qui décline et joue avec les nuages nous offre de magnifiques perspectives sur le vignoble.

gra10

gra17

Depuis le Luxembourg nous n'avions plus remarqué d'échelle des crues mais ici elle est flagrante et impressionnante. Mosel 1784 ! Je mesure 1.65 m disons que cette crue a atteint environ 3.20 m et le monastère est déjà haut perché dans la colline que dire des  habitations qui furent noyées dans la vallée.

gra15              gra14      

gra16

Mine de rien on vient de passer 1 h 30 à se balader dans ce village, retour au camping car, soirée et nuit calmes.    

graach aire 1

Samedi 8 septembre

graach 20

La brume traîne encore sur la vallée alors que nous enfourchons nos vélos pour aller visiter Bernkastel Kues une des perles de la région. Rien de plus facile, la piste cyclable passe au pied de l'aire et seulement trois petits kms nous séparent de notre point de chute. Le temps est au beau fixe.

PISTE 1

A notre arrivée de nombreux bateaux de croisière ont déjà déversé leurs passagers et l'animation semble aller bon train. Nous traversons le pont pour aller visiter Kues qui se trouve sur la rive gauche. Ce village est surtout célèbre pour la fondation que Nikaulos Krebs y créa il y a plus de cinq siècles. On l'appelle aussi fondation Cusanus.

 

Effigie de Nikaulos Krebs au milieu du pont

kues2

 

La fondation est un hospice de vieillards qui devait se financer par les vignobles qui en faisaient partie. La fondation possédait 75000 pieds de vignes et cela a suffit jusqu'à aujourd'hui à faire vivre cette dernière !

L'ensemble de bâtiments qui jouxtent l'église est imposant.

kues1

On entre librement dans la cour de la fondation aux bâtiments remarquablement conservés, l'hospice héberge toujours des vieillards qui se promènent sereins dans ce bel environnement.

 

scrap fondation Cusanus bernkastel

kues3

 

Intérieur du caveau de dégustation de la fondation.

kues4

On quitte ce bel endroit pour rouler un peu en ville où sont érigées d'opulentes villas.

kues6

 

kues5

Puis on revient vers Bernkastel, nous laissons nos vélos et nous enfonçons peu à peu dans cette très belle cité et nous laissons progressivement le charme nous envahir  en cette  matinée de week end vivante et colorée.

Je consacrerai une page spéciale à cette ville donc je ne vous propose ici que quelques clichés.

bern1

bern4

bern2             bern3

bern5

bern6

bern7

A Bernkastel j'ai même vu le Chat Botté, dans un tel environnement rien d'exceptionnel mais ça, c'est une autre histoire...

*****