Le Connemara

 

Ce matin Sophie (notre guide) est joyeuse : il pleut ! Enfin nous allons pouvoir voir des nuages noirs qui viennent du nord colorer les lacs les rivières... Stop. Sophie franchement on préfèrerait voir le Connemara sous de meilleurs auspices.

Et nous voilà partis pour une nouvelle longue journée de bus. Que nous réservera t'elle ?

Une heure après avoir quitté notre hôtel de Ballinasloë on fait une première halte dans une fabrique d'objets en cristal à Moycullen. La démonstration de taille est impressionnante, l'employé possède la dextérité de ceux qui ont accumulé l'expérience durant des décénies. C'est un travail remarquable.

con 1

Mais je ne me vois pas avec ça dans mon salon :

con 2

Chacun ses goûts.

Par contre la boutique de souvenirs adjacente fait le plein, c'est d'ailleurs là que je trouverai mes T Shirts.

Dix km plus loin nouvel arrêt, dans le village de Sophie, alors là ça m'étonnerait que cette pause figure dans le carnet de voyage de base. Arrêt pub-pipi bien entendu. Oughterard est un petit village situé sur la côte du Lac (lough) Corrib réputé pour ses spots de pêche. Pendant que certains font les vides et les pleins on se balade. Une demie heure pour visiter ce village, tiens autant de temps que pour visiter le parc et le château de Muckross il n'y a pourtant pas de comparaison possible !

Oughterard n'a rien de touristique au moins c'est un vrai village avec sa supérette, ses boutiques, restaurants et pubs mais nous n'y verrons pas grand monde.

outh 3

outh 6

outh 1  outh 2

outh 4  outh 5

outh 7  outh 8

outh 9

Au pays de Sophie les vélos volent aussi, c'est magique ma chérie ! (lol)

outh 10

On fait à nouveau route vers le Nord. Un paysage commence à se dessiner, l'horizon est barré par des collines avoisinant les 300 m d'altitude aux flancs verts  jaunes et roux, à leur pied quelques ruisseaux, des tourbières mais fort peu de lacs pour l'instant.  Paysage que je trouve monotone au fil des km seulement ponctué par les taches blanches des moutons. C'est dans cette région reculée et inhospitalière que les colons anglais avaient repoussé les irlandais les acculant à la famine.

 

con pay 7

con pay 6

con pay 5

C'est là que Sophie décide d'enclencher le lecteur CD et de lâcher la célèbre chanson de Michel Sardou. Comme nous ne sommes pas prévenus chacun y va de son mauvais tempo et de paroles aproximatives, un vrai massacre. La chanson et le cadre auraient mérité mieux.

con pay 4

con pay 3

En fin de matinée nous arrivons à Leenane petit bourg lové au fond du seul fjord d'Irlande, le Killary Harbour. Avant d'aller déjeuner on peut se dégourdir les jambes. On y fera la rencontre d'un camping cariste vosgien et de trois jeunes randonneurs français partis à l'assaut du Maumtrasna qui culmine dans les nuages à 671 m d'altitude.

leen 8

leen 7

leen 6

leen 5  leen 2

On déjeune dans un petit resto dont la vue domine le fjord, il est tenu par des hongrois, la nourriture y est bonne et en quantité suffisante.

Le fjord côté terre :

 

leen 4

Le fjord côté mer :

leen 3

On reprend la route en direction de l'abbaye de Kylemore même si l'on sait que nous n'y ferons qu'un arrêt photos.

con pay 2

Le site est vraiment très beau.

 

L'abbaye de Kylemore se situe dans une zone appelée Kylemore Pass, au bord du lac Pollacappull (Pollacappull Lough) . Les bâtiments sont au pied de Duchruach Mountain.

Les bâtiments historiques se composent du château proprement dit, de son église néo-gothique et des jardins victoriens. De nos jours, un restaurant et une boutique de souvenirs ont été ajoutés. L'ensemble est entouré d'arbres, le nom gaélique de Kylemore signifiant « grande forêt ». Une partie des bâtiments, ainsi que les jardins, sont ouverts au public.

 

 

kyl 4

kyl 5

On ne s'en lasse pas.

kyle 1

 Le lac est un véritabe miroir du ciel qui bien que gris ne lâchera pas de pluie.

kyl 6

 

kyl 8

kyl 7

Il est déjà l'heure de rebrousser chemin et de quitter le Connemara du Nord pour celui du Sud.

Notre circuit décrit un large 8 dans ces contrées sauvages, toujours peu de lacs, en reprenant ma carte routière je vois que les lacs, une multitue de lacs, se trouvent bien au Sud Ouest de notre route. Route qui pour l'instant est étroite et très ondulée, du calme Sam ! Une petite pause s'impose. Lac à droite, torrent à gauche voici qui nous change un peu.

con sud 4

con sud 5

Et on repart. Les voyageurs réclament un arrêt pub-pipi. Sophie promet qu'on s'arrêtera bientôt... ou pas suivant que son ami Patrick sera ou non derrière son comptoir car s'il tient un pub, il est aussi fermier.

Le paysage a changé d'un coup et nous roulons maintenant au milieu de murs de pierres sèches, leur quantité est impressionnante. Mais voicI une jolie chaumière qui se profile à l'horizon toute guillerette en blanc et rouge, c'est le pub de Patrick et chance il est là, chance pour son tiroir caisse et chance pour nos vessies par contre l'évacuation des WC irlandais est d'une lenteur exaspérante et très parcimonieuse en eau. Je crains qu'après notre départ ce cher Patick n'ai eu quelques soucis.

con sud 3

Ca c'est du Gaëlic.

con sud 1

Avant d'aller prendre un verre je me promène dans le village, absolument interdite par ces murs de pierres. "Au vent des landes de pierres..." Ce doit être ça.

con sud 6

con sud 7

con sud 8

La tourbe est rentrée pour l'hiver.

con sud 9

L'intérieur du pub est tout à fait typique et on s'y sent bien. On y passe un agréable moment.

con sud 2  con sud 12

con sud 11

Un ami dit qu'il veut acheter ici et venir y vivre avec deux, trois amies, je ne me porte pas candidate.

 

Nous roulons maintenant vers Galway point de passage inévitable, en direction de Ballinasloe. Le Connemara est derrière nous et franchement je n'ai pas été emballée.

Deuxièmre nuit à l'hôtel de Ballisnasloe mais ce soir pas le courage d'aller nager.

Clonmacnoise, Athlone

Ce matin on sait que c'est notre dernière journée en Irlande. Le temps est à l'unisson des morals, gris ! En une semaine on a tout de même tissé des liens, éphémères certes mais humains.

Nous arrivons à Clonmacnoise bien avant l'ouverture ce qui nous donne le temps d'apprécier le paysage, ces ruines érigées le long du Shannon où des vaches nonchalantes broutent une herbe grasse tandis qu'un house boat glisse sur le ruban gris de la rivière.

Un peu d'histoire :

 


L’un des plus importants centre culturel et religieux de toute l’Europe

Les origines de Clonmacnoise remontent à 545, date à laquelle le prêtre Saint Ciarán décida de bâtir une église en bois, au sommet d’un esker, afin de pouvoir contempler le panorama sans égal donnant sur le Shannon et le reste du comté d’Offaly. Aidé d’un homme connu sous le nom de Diarmait mac Cerbaill, il entreprirent donc la construction de l’église, et l’achevèrent quelques mois avant que Saint Ciarán ne succombe de la peste jaune.

Au fil des siècles, les constructions autour de l’église se sont multipliées jusqu’à former un véritable hameau, où les prêtres et disciples consacraient leur temps à l’apprentissage des textes chrétiens, ainsi qu’à la maîtrise de la grammaire irlandaise et du savoir de l’époque.

La renommée de Clonmacnoise était telle, que le lieu devint l’un des plus grands centres universitaires et religieux de l’époque. Son rayonnement s’étendit du VIème jusqu’au XIIème siècle !

Du fait de sa renommée, de nombreux rois de la province du Connaught et de la maison de Tara firent le choix d’être enterrés à Clonmacnoise. Vous aurez donc l’occasion de vous promener autour de tombes accueillants de grands personnages de l’histoire irlandaise.

 

clon 3

 

clon 2

clon 18

clon 1

clon 4  clon 6

clon 7 clon 5

 

clon 8

clon 10

clon 11

clon 12

clon 9

Une multitude de croix celtes et de fragments de pierres tombales.

Les plus belles ont été déplacées et protégées à l'ntérieur d'un petit musée où on assiste à un diaporama qui nous conte l'histoire de ce site. Leur fac similé est lui à l'extérieur.

 

clon 13  clon 16

clon 16  clon 19

 

clon 17  clon 20

clon 14

clon 15

clon 21

Sur ce site au moins nous avons la chance de pouvoir nous promener tout à loisir avant d'avoir des explications concrètes et détaillées sur l'histoire Celte et le rayonnement que ce sanctuaire de Clonmacnoise a eu sur la vie culturelle et spirituelle en son temps.

Nous ne sommes qu'à quelques km de Athlone où nous faisons une petite halte qui nous laissera le temps de visiter l'église et de parcourir les ruelles du coeur de la cité.

Une Ville aux origines médiévales

Athlone est avant tout une ville médiévale, marquée par l’histoire des grands rois comme celui de Brian Boru, l’un des plus illustres rois d’Irlande. Celui-ci s’empara d’Athlone en 1001, après avoir envahit la ville par la rivière Shannon. Le roi siégea alors durant quelques temps dans le grand château de la ville (Athlone Castle).

Au 12ème siècle, Turloch Mor O’Conor, un autre roi d’Irlande fit bâtir une forteresse sur la rive ouest du Shannon, afin de mieux veiller sur Athlone, et repousser d’éventuelles attaques. Ce choix fut particulièrement judicieux : de nombreux ennemis vinrent attaquer la forteresse durant plusieurs années, sans jamais parvenir à leurs fins.

C’est 13ème siècle que les Anglo-Normands élevèrent une motte castrale dans le centre-ville d’Athlone. Cette construction fut cependant détruite quelques années plus tard.

Le château d’Athlone tel qu’on le connaît aujourd’hui fut batit peu après sur la rive du Shannon. Bien que la construction ait subit quelques dégradations suite à l’attaque de la flotte française au XIIIème siècle, le château demeure aujourd’hui dans un assez bon état.

IMG_20180515_113524

En face se trouve l'église Saint Pierre et Saint Paul, elle est de construction récente puisqu'elle ne fut consacrée qu'en 1937. Sa taille est impressionnante et digne d'une cathédrale. La sobriété de son extérieur et la blancheur de son intérieur sont illuminés par la majesté de ses vitraux que l'on doit aux ateliers d'Harry Clarke.

 

 

ath 14

 

ath 5

Saint Pierre et Saint Paul

 

ath 11  ath 12

ath 1  ath 7

détail du vitrail de gauche

ath 9

détail du vitrail de droite

ath6

 

ath 8

ath 17

ath 16  ath 18

Si une balade sur le Shannon vous tente, ce sera en drakkar.

ath 15

La journée se poursuit par la visite de la distillerie Kilbeggan.

On y visite les premiers lieux de fabrication du whiskey Kilbeggan, ainsi que les grands alambics ayant servis à la triple distillation du breuvage (la triple distillation est une caractéristique appartenant seulement aux whiskeys irlandais).

On y apprend que le whiskey de la ville est produit à partir d’orge, de maïs malté et d’eau claire, bouillis puis distillés 3 fois dans des grands alambics en cuivre. Le breuvage obtenu est ensuite entreposé dans des fûts de chêne, et vieillit sur des périodes allant de 10 à 30 ans dans une grande salle où sont entreposés par centaine des tonneaux de whiskeys qui ne sont pas encore arrivés à maturation.

 

kilb 2

kilb 1

 

kilb 4

kilb 3

kilb 5  kilb 6

kilb 7

Nous retrouvons Dublin telle que nous l'avons laissée il y a une semaine, sous la pluie. En bus nous devons longer les allées de l'immense et magnifique Phoenix Park, d'une superficie de 712 hectares il est constitué de grandes pelouses, d'avenues bordées d'arbres majestueux, on y trouve aussi des troupeaux de daims. Pour l'heure il est très difficile d'y circuler, des interdictions fleurissent à tous les coins de rues, il faut dire que vendredi aura lieu ici un concert majeur, celui des Rolling Stones, les préparatifs vont bon train.

 

On oublie donc cette visite et on file sur Nassau Street où on nous dépose avec la consigne de revenir au même endroit dans 45 minutes. Dans ce petit laps de temps nous avons tout de même la possibilité de découvrir un grand marché couvert, Georges Street Arcade c'est un bâtiment victorien de briques et poutres d'acier peints en rouge.

dub 1bis  dub 2bis

dub3bis

dub4bis

Il faut rejoindre le bus mais ce n'est pas grave, le coeur n'y est plus Demain retour vers la France, je dirai presque... enfin.

 

Fin de la balade irlandaise