Moulins ! On y est tant de fois passés, ou passés au large.Une fois nous nous y sommes arrêtés lors d'un voyage organisé à destination de l'Auvergne, c'était... Il y a quarante ans. Et encore ne nous y étions nous arrêtés que pour un déjeuner au restaurant. Depuis c'est une ville qu'il me tenait à coeur de visiter. Après avoir parcouru maintes magazines traitant du sujet et m'être fait maintes promesses de nous y arrêter un jour, voilà que l'heure est venue.

Moulin, tu seras la première halte de ce voyage qui en cette fin février nous conduit vers le Sud.

De bonne heure nous avons quitté la Champagne, nous avons fait une halte près de Briare pour déjeuner et depuis c'est moi qui conduit. Ca a le mérite d'être souligné. J'arrive dans Moulins, les pancartes me font longer l'Allier, emprunter un pont, virer à gauche, encore virer à gauche et là, l'aire de camping car est implantée sur un ancien terrain de camping. En théorie payante. Avec la dame d'un autre camping car on s'escrime sur l'horodateur. C'est quand même formidable de vouloir payer et de ne pas y arriver. On sollicite même  la boîte vocale. Sans succès. Un joueur de boules nous voyant dans l'embarras nous dit que ça ne marche pas et nous incite à rentrer... par le sens interdit. Pas vraiment dans mes moeurs cette pratique mais on fera avec. Prêts toutefois à dégainer nos quelques euros pour rétablir cette situation incongrue.

On est dimanche et nous avons bien roulé. J'avais prévu de ne visiter la ville que demain mais mon mari argant qu'il n'est pas tard et qu'il fait beau propose sur l'heure une visite de...

moul 3

On quitte l 'aire de camping cars bien emmitouflés  car nous ne sommes que  le 19 février et on enjambe le long pont établi sur l'Allier. La vue sur la ville est magnifique, pas moins de quatre clochers dressent leurs flèches sous nos yeux.

moul 4

 

moul 1

Je jette un coup d'oeil par dessus le parapet. Wahou, c'est un torrent l'Allier à cet endroit. Du fleuve monte une fraîcheur insoupçonnée qui me saisit à la gorge, au nez. Malgré les couches de polaires et autres  écharpes je sais instantanément que l'Allier vient de me faire un cadeau empoisonné : un rhume carabiné qui va durer une semaine.

moul 5

Pour l'instant je passe outre et on passe le pont. Peu de circulation en ce dimanche c'est donc tout à notre aise que nous flânons au gré de nos intuitions n'ayant aucun document en mains.

 

L'église du Sacré Coeur fait face à la place d'Allier. Nous y entrons, on y remarque de beaux vitraux, une piéta, des  fresques.

moul 7

 moul 4 bis

La place d'Allier fait étalage de maisons bourgeoises qui attestent de la richesse de la ville au cours des siècles passés. Les façades rivalisent d'élégance et les balcons ouvragés sont de véritables oeuvres de ferronerie. Je me suis souvenue de Martine, la Vadrouilleuse, qui nous avait proposé un florilège de balcons portugais. Je m'en suis inspirée.

moul 6

Ne pas oublier de mettre en grand écran et d'activer le son.

   moul 11

moul 10

moul 17

moul 19

  Le fond de la place est occupé par une haute colonne de grès rose, à sa base un miroir d'eau réflète les immeubles alentour.

moul 5 bis

moul 6 bis

Un peu plus loin dans la rue la haute façade d'un grand magasin retient notre attention. Ici l'expression de l'Art Nouveau sur un bâtiment commercial du début du XXème siècle est à son apogée.

moul 16

moul 21

Quels riches décors sur ce fronton des Nouvelles Galeries ! Décors floraux, mosaïques, guirlandes...

moul 20

moul 22

Pour ne pas être en reste, de l'autre côté de la rue un magasin, certe plus modeste, affiche lui aussi son originalité.

moul 23

moul15

Au croisement de la rue d'Allier et de la rue de la flèche.

moul 25

Dans la rue de la flèche on ne voit tout d'abord que lui : le beffroi . Il est surmonté d'un jacquemart. Au delà se dessinent d'autres flèches, celles de la cathédrale.

moul 36

La tour, construite pour le Jacquemart de 1451 à 1455, est celle qui existe encore : au sommet se trouvait la nouvelle horloge avec ses quatre frappeurs (jacquemarts) armés de marteaux, son cadran orné de figures allégoriques et ses grandes aiguilles qui, outre les heures, marquaient les mouvements du soleil et de la lune.

moul 35

17 h sonnent, les personnages du jacquemart se mettent en marche pour notre plus grand plaisir.

moul 34

Dans le coeur de la vieille cité, les traces des boutiques et des échoppes sont encore bien visibles.

moul 33

moul 61

moul 30

Bientôt c'est la cathédrale qui nous fait face, ses hautes flèches blanches sont illumniées par le soleil qui décline doucement.

moul 27

moul 48

De beaux immeubles typiques de l'architecture du Moyen Age bordent des ruelles imbriquées les unes dans les autres.

moul 29

moul 41

mou 28

Une porte ouverte nous invite à entrer, au delà du hall la cour est protégée par un digicode mais ce que nous pouvons en voir  est superbe.

moul 42

moul 38

moul 39

moul 40

L'heure tourne et si l'on veut voir l'intérieur de la cathédrale il faut nous hâter.

moul 37

Oh quel contraste très sombre à l'intérieur pa rapport à la blancheur de l'extérieur. On y voit pas grand chose et j'en ai vite fait le tour, de plus le bedaud commence à fermer des portes, on gêne.

La statue de St Pierre assis est sombre et immense.

moul 47

Une belle mise au tombeau en pierre polychrome  mériterait un peu plus d'attention.

moul 43

Cette femme à gauche, pleure t'elle ou met elle son voile devant son nez pour atténuer les odeurs ?

moul 44

Détail de vitrail : la Cène.

moul 45

Dehors nous retrouvons la lumière.

moulin 51

moulins 50

moul53

Il y a beaucoup à voir autour de la cathédrale mais nous n'en avons plus le temps.

moul54

moul 50

moul51

moul 52

moul 55

Château des Ducs de Bourgogne aussi appelé : "La mal coiffée"

moul 56

moul 57

En redescendant vers l'Allier nous traversons le quartier des pêcheurs, sur un mur ces portraits nous interpellent.

moul 58

moul 62

Il suffit de repasser le pont pour revenir à notre point de départ où nous passerons une soirée et une nuit des plus calmes.

moul 2

moul 64

Demain, je voudrai poursuivre ma découverte de Moulins mais mon mari en décide autrement. J'ai le sentiment d'avoir vu l'essentiel mais aussi celui d'une visite inachevée et non expliquée. J'espère que nous reviendrons un jour à Moulins pour parfaire notre connaissance de la cité.

 

 

*****

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer