Notre balade languedocienne passe par l'Hérault où nous avons un rendez-vous prévu de longue date à honorer. C'est un vrai plaisir de transformer des connaissances virtuelles en réalité. Nous sommes très bien accueillis chez ces anciens camping caristes qui ont baroudé un peu partout, les échanges sont fructueux.

Fier de sa région natale notre ami nous emmène visiter son village, Mèze. Bien que nous connaissions la région pour y être venus deux fois en camping c'est avec plaisir que nous retrouvons l'ambiance de la petite cité baignée par l'étang de Thau. Le lendemain il nous propose d'aller visiter la Pointe Courte à Sète. Sète, nous y étions venus en vélo quand nous étions à Balaruc mais cet endroit là nous ne l'avions pas vu. La découverte s'annonce donc passionnante.

A l'entrée de Sète un virage assez prononcé cache dans un recoin à droite un petit parking sans barre de hauteur. Nous nous y garons. Un mur peint donne le ton.

"Chat baigne"

225_1357 (Copier)

et ambiance poissonneuse

225_1358 (Copier)

La Tramontane est bien présente et sèche sans peine les très nombreux filets. Je ne pensais d'ailleurs pas qu'il y avait encore autant de pêcheurs sur le bassin.

225_1360 (Copier)

Je suis sensible à ce décor.

225_1364 (Copier)

Si mes souvenirs sont bons ce sont des nasses à anguilles.

225_1369 (Copier)

Le vent a chassé les nuages et ravive les couleurs.

225_1370 (Copier)

Georges Brassens aimait Sète, il y repose d'ailleurs. Son quartier de prédilection était la Pointe Courte. C'est dans ces cabanons baignés par les embruns et innondés de soleil qu'il aimait d'abord et avant tout, retrouver ses copains. Notre ami qui est fan de Brassens pose devant la pancarte qui honore l'artiste.

225_1372 (Copier)

Il faut bien de la patience pour ramasser tous ces coquillages et en orner un mur, il y a là comme un petit air d'île Penote (85).

225_1375 (Copier)

Au royaume de la Pointe Courte les chats sont rois. Celui-ci bien à l'abri du vent profite d'un rayon de soleil et sieste sur son sofa.

225_1376 (Copier)

Mais non il n'est pas laid ce "chat laid", je dirai  juste qu'il est un peu encombré.

225_1377 (Copier)

Toutes les constructions de ce secteur sont faites de bric et de broc, de planches et de tôles. Ce sont avant tout des cabanes de pêcheurs qui y entreposent leur matériel et  y amarrent leur bateau.

225_1384 (Copier)

225_1386 (Copier)Sans la présence de notre ami nous n'aurions pas osé nous aventurer dans le dédale des cabanes. La tentative de conversation tourne court, on sent qu'ici le visiteur dérange.

225_1387 (Copier)

225_1400 (Copier)

Parlons au chat, il a l'air d'être  moins sauvage. "Dis moi Chat, as tu connu Margaux, tu sais cette brave fille qui dégraffait son corsage pour donner...." ? Mais le chat est trop jeune pour savoir cela. Qu'importe je ne suis pas venue pour parler mais pour voir un site et celui-ci ne me déçoit pas.

225_1391 (Copier)

225_1394 (Copier)

Ca ne sent pas la morue comme dans le port d'Amsterdam chanté par Brel mais l'iode, l'huile de moteur et des odeurs extras marines exalées par les poubelles. Normal c'est un petit port où l'on travaille, ce n'est pas une oeuvre d'art bien léchée accrochée au mur d'un musée.

225_1401 (Copier)

Ca a du charme et c'est haut en couleurs. Comment ces bicoques qui semblent si fragiles font elles pour résister au vent ? Mystère.

225_1403 (Copier)

Il est probable que des fonds de pots de peinture aient inspiré un artiste qui a su en tirer parti.

225_1406 (Copier)

L'amateur de couleurs que je suis se régale.

225_1408 (Copier)

Je me demande comment chacun peut reconnaître son bien au milieu d'un tel capharnaüm ?

225_1413 (Copier)

225_1414 (Copier)

225_1421 (Copier)

ST sur la coque des bateaux pourrait laisser croire qu'ils sont immatriculés à Saint Tropez mais le doute n'est pas permis, ceux-ci sont bien plus humbles. Ils appartiennent au peuple de la mer qui se lève tôt. Ces bateaux sont sètois !

225_1423 (Copier)

Parvenus au bout de la pointe nous nous tournons vers le canal. Plus de cabanons mais de petits immeubles alignés le long du quai. Chacun semble avoir investit une parcelle de ce quai pour y installer une micro terrasse.

225_1442 (Copier)

Pas d'uniformité dans le décor, chacun a laissé parler son imagination et le tout a un certain cachet, un peu désuet, un peu décalé mais j'en connais qui donneraient beaucoup pour s'installer là les soirs d'été et partager un verre en écoutant chanter l'accent et peut être même quelques notes de Brassens échappées d'une guitare.

225_1430 (Copier)

225_1431 (Copier)

On ne manque pas d'humour.

225_1434 (Copier)

225_1439 (Copier)

225_1435 (Copier)

Si on ne manque pas d'humour, on ne manque pas non plus de chats ! Les kaïds du quartier ce sont eux.

225_1438 (Copier)

225_1449 (Copier)

Sur ce quai où le linge claque au vent une image me traverse soudain l'esprit, une ambiance ressurgit c'est celle du film "la graine et le mulet" de Abdellatif Kechiche.

225_1444 (Copier)

Pour l'heure seuls quelques touristes flânent dans les rues. Difficile d'imaginer le quartier et le quai investis par les habitants en plein été et d'ailleurs est ce que nous viendrions nous y promener ? Je crois qu'on y ferait tache. C'est un quartier populaire, presque confidentiel, presque privé, je m'y sentirai de trop.

225_1447 (Copier)

Les ruelles perpendiculaires sont encombrées, comment vivre sur un si petit espace et dans la promiscuité ?

sète 2 (Copier)

sète 3 (Copier)

sète 3 (Copier)

Notre ami voulait nous montrer un mur peint où l'ami Georges regardait vivre tout ce microcosme mais la peinture a disparu, le temps passe. Qui dans ce petit coin de Sète se souvient avoir côtoyé le chanteur ?

Pour terminer notre balade nous repassons devant les cabanons.

225_1452 (Copier)

Et c'est un chat qui aura le dernier mot.

225_1456 (Copier)

C'était une belle balade, j'ai bien aimé l'endroit et l'ambiance qui s'en dégage. Je formule un souhait, celui que les habitants de la Pointe Courte préservent longtemps ce qui doit être pour eux un p'tit coin de paradis et que j'en suis sûre ils n'échangeraient pas contre un coin de parapluie.

*****

 

Enregistrer