Saint-Suliac a obtenu il ya quelques années le label de l'un des Plus Beaux Villages de France. Pour ce village que je connais disons le, depuis que je suis née ou presque, est-ce un avantage ou un inconvénient ? J'y suis passée le dimanche 1er mai et pour ma part je trouve qu'il y a perdu et sa tranquilité et son âme. Peut-être qu'il vous plaîra à vous si vous y passez avec un oeil néophyte. Malgré ma déception de voir ce qu'il est devenu, je vous y emmène faire un tour.

Côté "mer", ou plutôt côté Rance. Saint Suliac vu de Langrolay

saintsul 30

Côté terre, Saint Suliac vu d'un promontoire qui le domine.

stsul1

stsul2

Des peintures trop fraîches, trop rouges ou trop bleues, du PVC ?

stsul3

stsul4

stsul5

Les hommes d'ic étaient marins pour la plupart : Terre Neuvas. Des filets accrochés aux murs ? Depuis quand les terre-neuvas d'ici utilisaient ils des filets pour la pêche à la morue ?

Si c'est juste pour faire cliché "Bretagne", ça ne reflète pas la véricatié du passé maritime du village où la pêche se pratiquait plutôt comme expliqué ci dessous.

stsul6

La Pêche dite "errante"  se pratiquait au large sur les bancs. Les navires partaient pour une saison de pêche de 6 à 7 mois avec des équipages de 20 à 30 hommes. La technique de pêche évolua au fil du temps. Au début, les pécheurs tiraient des lignes le long du pont du navire, puis au début du XVIIIème siècle ils tendirent des lignes à partir de chaloupes, remplacées vers 1873 par des doris, bateaux à fond plat plus manœuvrables et plus facilement empilables sur le pont. Une fois le bateau arrivé sur les bancs, les doris étaient mis à la mer avec deux hommes d'équipage et pêchaient toute la journée à la ligne dérivante ; les hameçons étaient la plupart du temps amorcés avec des bulots, qui étaient pêchés et décoquillés à l'arrivée sur les bancs. Une fois le produit de la pêche remonté à bord du terre-neuvier, le traitement de la morue était organisé et rapide, chaque tâche étant répartie : les « piqueurs » vidaient, « les décolleurs » lui coupaient la tête et les tripes, et les « trancheurs » fendaient la morue en deux et lui enlevaient l'arête dorsale. Le poisson était ensuite envoyés en cale où les « saleurs » le salaient et l'empilaient. source wikipédia

STSUL7

STSUL9

Enfin un petit air d'authenticité

STSUL10

L'église est ceinte d'un enclos paroissial

STSUL8

stsul 23

Son porche abrite six statues qui se font face trois par trois

saint su enc

Passée la lumière du dehors il faut aux yeux un temps d'adaptation pour distinguer les détails dans la pénombre de cette petite église.

Ici au moins, rien n'a changé.

L'église recèle un vitrail exceptionnel et émouvant, en voici l'histoire :

Le pélerinage à Saint Jouan

Lors de la campagne de pêche de 1910 où les disparus à Terre Neuve avaient pourtant été nombreux, le bourg avait été épargné. En témoignage de reconnaissance les marins avaient fait voeu d'aller pieds nus et "en linge de corps" par les grèves de l'église de Saint Suliac à celle de Saint Jouan.

Le vitrail a été offert par souscription des patrons pêcheurs et des capitaines Terre Neuvas y figurant.

Un intérêt supplémentaire tout particulier vient de ce que les personnages représentés sont les portraits de Suliaçais de 1910.

STSUL13

Détail

STSUL12

Ex Voto

STSUL14

 

STSUL17

Des "ruettes" en forte pente descendent du centre du village vers la Rance.

STSUL16

STSUL20

STSUL19

saint sul 36

Une image qu'on pourrait croire du Saint Suliac d'autrefois

STSUL18

tout comme celle de ce bateau qui accoste à la cale à marée haute

st su 4091

mais ce jour là la quiétude était troublée par ça !

J'ai d'abord cru qu'il  y avait une manifestaton du type brocante au bout du quai mais non, rien de tout cela.

 stsul 21

stsul 24

et là vous n'avez ni le bruit, ni la pollution , ni le stress, juste des images !

Un dimanche normal à Saint Suliac ???

Pourtant à quelques encâblures revoici le Saint Suliac d'autrefois :

Un doris ; un ancêtre et ses descendants qui ont relevé leur pantalon pour marcher dans la Rance.

stsul 25

Idyllique cette image de Saint Suliac

stsul 26

stsul 27

stsul31

stsul 30

stsul 31

Je m'éloigne du tumulte pour monter vers la Vierge de Grainfolet en longeant de belles propriétés récentes. Brigitte Bardot dans les années soixante avait acheté l'une des ces villas, séduite par la vue exceptionnelle qu'on a d'ici sur la Rance.

On dirait le Sud.

stsul 34

stsul 35

Je suis au pied de ND de Grainfolet.

Les marins en partance pour de longs mois demandaient ici la protection de la Vierge.

stsul 33

Je marque un temps de repos avant de redescendre vers le village.

stsul 37

stsul 39

stsul 41

stsul 38

Le feuilleton Entre Terre et Mer (1997) avec le regretté Didier Bienaimé a été en partie tourné ici.

Un petit extrait en hommage à tous les marins qui n'ont jamais revu leur pays

 



 

Depuis que le village connaît une affluence tourisitque hors norme voici ce qu'on a vu fleurir :

Camping caristes vous êtes persona non grata

stsul 40

 Donc venez ou ne venez pas à St Suliac que ce soit en voiture ou en camping car. Et même si vous stationnez sur les parkings adéquats, il vous faudra marcher.

*****