Vallée de l'Automne

Journées du patrimoine 2010

 

S'il est un petit coin plein de charme, aux accents romantiques et aux airs quelque peu nostalgiques, c'est à ne pas s'y tromper, la Vallée de l'Automne...

DSCF7809

A une heure de Paris, au coeur du Domaine de nos anciens rois, entre Villers-Cotterêts et Verberie, cette vallée où coule une petite rivière qui serpente au milieu des coteaux, est un havre de paix et un concentré de patrimoine religieux... Tant et si bien qu'elle est également appelée la vallée aux 35 clochers !

Le parcours d'une quarantaine de kilomètres mérite mieux qu'un simple passage, il faut prendre le temps de s'arrêter dans les villages, visiter églises et abbayes et autres édifices du riche patrimoine de la vallée, ... et profiter de cette douce et pourtant si rare sensation d'être un peu hors du temps...

(source OT de l'Oise)

 

DSCF7624

Ce qui est sûr c'est que nous n'allons pas visiter tous ces clochers. La route qui nous ammène de Crépy en Valois débouche au beau milieu de cette vallée de l'Automne. Morienval et son abbaye se situent 3 km au Nord, c'est là que nous nous rendons pour débuter notre visite.

Morienval

L'abbatiale Sainte Marie détache ses trois clochers sur le ciel de la vallée. La date de fondation du monastère demeure incertaine (peut-être vers 600), mais assurément vers 900. Le plus ancien document qui le prouve est un diplôme de Charles le Simple daté de 920. Cet édifice roman, malgré les vicissitudes du temps à donc relativement bien traversé les siècles.

DSCF7621

Diaporama

Cliquez sur le lien, passez la souris sur la 1ère image, activez le son, bonne visite

http://www.kizoa.fr/diaporama/d1211706k1776610o1/abbaye-morienval

 

Une ferme du village

DSCF7589

 

Ah si cette porte pouvait parler

DSCF7623

 

L'après midi touche à sa fin. Nous pensions pouvoir bivouaquer sur le parking du cimetière mais la jeunesse s'y est déjà installée, de plus un mariage se déroule à la salle des fêtes. Pour éviter les désagréments du bruit d'un samedi soir somme toute banal nous allons passer la nuit sur l'aire de camping car privée de Morienval.

 

DSCF7626

 

 

info pour camping cariste AVATAR_CAMPING_CAR

http://picasaweb.google.com/bzh1022/AireCCPriveeMorienval60?feat=directlink

 

Le tarif de 8 € la nuit + 2 € avec EDF peut paraître un peu prohibitif mais la tranquilité n'a pas de prix, cette nuit là nous serons trois CC.

Dimanche nous reprenons la route de la vallée de l'Automne. A Frenoy la rivière, dilemne, est ce qu'on tourne à gauche ou à droite ? Allez, va pour la gauche. Non loin de là l'ancienne abbaye de Lieu Restauré, elle porte bien son nom, a ouvert ses portes. Une association essaie là aussi de sauver les murs de cette ancienne abbaye royale. Que d'énergie dépensée depuis les premiers déblaiements, quel enthousiasme encore palpable dans le dialogue et les échanges avec les bénévoles. Je reste perplexe devant la tâche accomplie et celle encore plus immense de celle à accomplir.

Abbaye de Lieu Restauré

DSCF7648

L’abbaye Notre-Dame fut bâtie en 1138 par Raoul IV de Vermandois, comte de Crépy. Si l’église que l’on observe aujourd’hui est très différente de celle du XIIe siècle, les fouilles menées depuis 40 ans ont révélé l’importance architecturale de la paroisse : une rigoureuse symétrie, un transept saillant, une nef basilicale et un chœur à chevet plat (remplacé par une abside en hémicycle au XIVe siècle). A l’issue de la guerre de Cent Ans, l’abbaye est presque entièrement restaurée. La nef passe de cinq à trois travées. Les croisillons sont associés au vaisseau central grâce à une double arcade en plein cintre retombant sur une pile circulaire. L’abbaye constitue un bel exemple du gothique flamboyant, comme en atteste la rose très large et raffinée de sa façade vue de l’extérieur qui s’illumine sous les rayons du soleil couchant.L'abbaye se trouve en dehors du village de Bonneuil. Accès par la RD32 entre Fresnoy-la-Rivière et Vez. (source Petit Futé)

DSCF7642

 

Nous arrivons bientôt en vue du donjon de Vez que nous avons aperçu depuis l'abbaye, sa haute stature domine la vallée du haut de ses 27 mètres.

C'est une imposante forteresse médiévale dont l’origine remonte à l’époque gallo-romaine. Le magnifique donjon du XIII ème siècle et la chapelle datant du XIV ème siècle sont les ultimes vestiges d'un château qui a traversé l'Histoire.

Enrichi et restauré par ses propriétaires successifs, ce lieu revit aujourd’hui grâce à Caroline et Francis Briest qui ont décidé de donner une nouvelle dimension à ce site avec le désir de mêler architecture, nature et art contemporain.

DSCF7739

 

Diaporama

si vous souhaitez voir le donjon de Vez dans ses moindres détails, cliquez sur le lien ci dessous, passez la souris sur la 1ère image et activez le son, bonne visite.

 

http://www.kizoa.fr/diaporama/d1215965k1950955o1/donjon-de-vez

Je dois dire que le donjon de Vez est l'un de mes coups de coeur de ces journées du patrimoine. Le genre de surprise qui m'attend au détour d'une petite route, un imprévu éblouissant qui fabrique les souvenirs que j'aime.

Et puisque le thème de la vallée de l'Automne est "35 clochers", nous montons ensuite à l'église du village.

DSCF7669

 

Qui a dit que les anges n'ont pas de sexe ?

DSCF7660

 

Autre particularité de cette église, elle a été transformée  en halle après la révolution, elle garde de cet usage de surprenantes inscriptions sur ces piliers. Regardez plutôt ce qui est inscrit au dessus de la statue de St Martin

DSCF7659

 

L'un des principes de la République, étonnant non ?

 

Nous voici arrivés à l'extrémité Est de l'Automne à Coyolles. Ici nous sommes dans le département de l'Aisne, la rivière prend sa source dans une grotte située en forêt entre Villers Cottret et Pisseleux..

Nous nous contenterons de visiter l'église. Ici ce sont les vitraux qui sont remarquables. L'un d'entre eux représente la famille du châtelain local. Un homme bon et humain qui su respecter les hommes et participer à l'amélioration de leurs conditions de vie.

DSCF7798

 

DSCF7803

 

DSCF7800

 

Nous avons atteint l'extrémité de la vallée, il ne nous reste plus qu'à faire demi tour. Nous roulons maintenant vers l'ouest jusqu'à Glaignes.

DSCF7827

 

plus de photos sur  Glaignes ? C'est ici  : http://picasaweb.google.com/bzh1022/Glaignes?feat=directlink

Nous passons la nuit à Glaignes et terminons notre périple en visitant Saintines. L'église est fermée mais une pancarte indique que le diacre qui habite tout près est disponible pour les gens du voyage. Nous sommes "du voyage" même si le nôtre est différent. Le diacre nous accueille très gentiment et va consacrer une heure de son temps à nous faire visiter l'église St Jean Baptiste et la fontaine miraculeuse.

DSCF7837

 

DSCF7839

 

L'église très régulièrement visitée par des croyants Orthodoxes renferme un trésor et une belle collection de vêtements sacerdotaux.

DSCF7844

Une fontaine très ancienne jouxte l'église, le diacre nous en ouvre les portes et nous explique son histoire.

DSCF7850

 

DSCF7851

28.06.2010

 

Saintines, village du Valois, et son petit millier d'habitants cachent un véritable trésor. Une fontaine miraculeuse qui coule au pied de l'église Saint-Denis-Saint-Jean-Baptiste et que les fidèles célèbrent chaque année à la Saint-Jean. Certains n'hésitent pas à s'y jeter tout habillés, espérant s'y laver de leurs pêchés ou obtenir de bonnes grâces. C'est le cas des orthodoxes notamment, qui sont plusieurs centaines chaque année à faire le pèlerinage dans l'Oise. Jeudi dernier, jour de la Saint-Jean, ils sont une nouvelle fois venus en nombre pour la plus grande joie du diacre Rolland Gruart. Samedi soir, ce dernier a célébré une messe et a béni cette source sur laquelle il veille jalousement. « Elle jaillit depuis des milliers d'années. Un point d'eau est source de vie. C'est sans doute une source druidique, d'abord païenne, qui a été christianisée au Ve ou au VIe siècle », explique Rolland Gruart. Le bassin rectangulaire de 2 m de profondeur sert aussi de baptistère à l'antique comme il n'en reste que de très rares exemplaires, en Italie notamment, mais aussi à Poitiers. La fontaine, à laquelle on accède par un escalier, aurait aussi des vertus curatives. « On dit qu'elle guérit l'épilepsie, mais la plupart des fidèles viennent d'abord y demander des grâces ou y faire des dévotions. Ce pèlerinage était très suivi jusqu'au début des années 1970, et il est ensuite tombé en désuétude », ajoute Rolland Gruart. Outre la fontaine, l'église recèle un autre trésor. Une phalange d'un doigt de saint Jean ramenée par un seigneur d'une croisade au XIIIe siècle. D'importants travaux viennent d'ailleurs d'être engagés pour rénover ce lieu de culte, dont la construction a commencé au XIe siècle et qui fut définitivement achevé au XVIe siècle. 

Le Parisien

 

DSCF7854

 

C'est ici que s'achève notre balade dans l'Oise. Nous savons désormais que ce département possède un superbe patrimoine et nous venons tout juste de l'effleurer.

dr_20picardie_1_